atrophie

 

définitions

atrophie ​​​ nom féminin

Diminution du volume d'un organe ou d'un tissu, par défaut de nutrition, manque d'usage, etc. Atrophie musculaire. ➙ amyotrophie.

atrophié ​​​ , atrophiée ​​​ adjectif

Dont le volume est anormalement petit par atrophie. Une jambe atrophiée.
 

synonymes

atrophié, atrophiée adjectif

réduit, diminué

dégradé, affaibli

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.

Exemples de « atrophie »

A la suite de l'atrophie qui affaiblit progressivement les centres nerveux qui demeurent longtemps inactifs, ils finissent par être presque totalement privés de l'usage de leurs cinq sens.Gustave Le Bon (1841-1931)
Vous n'êtes pas la gangrène, vous êtes l'atrophie !Gustave Flaubert (1821-1880)
Et les jours passaient dans cette demi-somnolence du vice qui brise les nerfs et atrophie le cerveau....Jules Lermina (1839-1915)
Il est certain que l'esprit s'atrophie dans un corps manqué.Victor Hugo (1802-1885)
On dirait, en vérité, que l'intelligence ne peut se développer qu'au détriment du caractère, et trop souvent l'épanouissement de la pensée a pour corollaire fatal l'atrophie morale du cœur.Albert Durer (1471-1528), traduction Charles Narrey (1825-1892)
Or, voilà que cette atrophie de ses sens, les champs la lui refusaient.Georges Eekhoud (1854-1927)
Elle convient aux femmes ; et tandis qu'elle atrophie les mâles, elle ferait vivre bien des mères.Charles Turgeon (1855-1934)
La génuflexion devant l'idole ou devant l'écu atrophie le muscle qui marche et la volonté qui va.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
L'atrophie du corps n'est rien, l'atrophie de l'âme est tout ; de même que la possession est peu de chose tandis que le désir est tout.Hermine Lecomte du Noüy (1854-1915)
Ma femme vient de mourir en une demi-minute, foudroyée par une atrophie du cœur.Hector Berlioz (1803-1869)
La cause réside dans une lésion anatomique grave : un commencement de dégénérescence des cellules nerveuses ; elles sont en voie d'atrophie ; « le nouveau meurt avant l'ancien ».Guillaume De Greef (1842-1924)
C'est ce que, dans une de vos lettres, vous appeliez le développement du ventre, l'atrophie du cœur.George Sand (1804-1876)
L'œil des poissons qui vivent dans les lacs des cavernes s'atrophie à la longue, et cette atrophie finit par devenir héréditaire.Gustave Le Bon (1841-1931)
Cette atrophie sentimentale lui laissait la tête entièrement libre, et plus que jamais il ambitionnait une haute position dans le monde.Gustave Flaubert (1821-1880)
Aussi voyez comme à partir de la découverte de l'imprimerie l'architecture se dessèche peu à peu, s'atrophie et se dénude.Victor Hugo (1802-1885)
Afficher toutRéduire

Exemples de « atrophié »

Dans cette activité agitée où les existences s'usent et les cerveaux se vident, le cœur a subi un rétrécissement qui l'a atrophié.Dora Melegari (1849-1924)
Cependant, la sénilité était venue, lui avait peu à peu atrophié les muscles.Émile Zola (1840-1902)
Jamais son cœur perclus, dompté, atrophié, ne lui avait soufflé la moindre haine contre le fils de celle qu'elle sentait sa rivale.Fernand Vandérem (1864-1939)
Les anatomistes ont voulu y voir un organe atrophié, un sens dégénéré.Émile Hureau (1877-1922)
Jamais son esprit atrophié par la besogne abêtissante et quotidienne n'avait plus d'autres pensées, d'autres espoirs, d'autres rêves, que ceux relatifs à son ministère.Guy de Maupassant (1850-1893)
L'ambition avait atrophié le cœur de ce tyran.Bénédict-Henry Révoil (1816-1882)
Son cerveau atrophié par la paresse est devenu impuissant ; avec la meilleure volonté du monde, elle ne peut plus saisir, comprendre, s'assimiler les forces qui donneraient l'équilibre à son esprit.Dora Melegari (1849-1924)
L'enfant, entre deux cœurs sensibles (et plus amoureux que jamais), mollirait et dépérirait, atrophié dans cette langueur.Jules Michelet (1798-1874)
Mais n'est-il pas beaucoup d'hommes en qui le travail du cerveau a totalement atrophié les facultés aimantes ?George Sand (1804-1876)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ATROPHIE » subst. fem.

Terme de Medecine, qui se dit d'une maladie qui fait que le corps, ou un de ses membres ne prend point de nourriture, & devient dans une étrange maigreur : ce que le peuple appelle Estre en chartre. Ce mot vient d'a privatif, & trepho, nutrio.
Le mot du jour Mots bleus Mots bleus

Des mots bleus, comme le bleu de ses yeux. Un bleu comme on en voit en Belgique où « être bleu de quelqu’un » c’est en être fou amoureux, au-delà des mots.

Aurore Vincenti 20/04/2020