avarice

 

définitions

avarice ​​​ nom féminin

Comportement de l'avare. ➙ pingrerie.
 

synonymes

avarice nom féminin

mesquinerie, pingrerie, radinerie (familier), ladrerie (littéraire ou vieux), lésine (littéraire ou vieux)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Parce que l’élargissement sans fin et l’avarice sur le financement n’échappent pas au regard des citoyens.Europarl
Lorsque cette vertu cesse, l'ambition entre dans les cœurs qui peuvent la recevoir, et l'avarice entre dans tous.Montesquieu (1689-1755)
Tant de gloire était toujours mêlé de ces désastres qui n'arrêtent point l'ambition et l'avarice, et auxquels on fait à peine attention dans le récit des actions brillantes.Jean-François de La Harpe (1739-1803)
Les mauvais côtés de son caractère étaient la dissimulation, la rancune, la dureté et l'avarice.Jean-Baptiste de Marbot (1782-1854)
On peut facilement comprendre aussi, par ce que nous avons dit plus haut, qu'elle appartient à cette catégorie d'erreurs qui consistent à oublier le but pour les moyens, comme l'avarice.Arthur Schopenhauer (1788-1860), traduction Jean Alexandre Cantacuzène (1829-1897)
Il n'est pas besoin d'assurer qu'on les rencontre avec plaisir ; mais ce plaisir même accuse l'auteur, qui est beaucoup trop riche pour que l'avarice lui soit permise.Alexandre Vinet (1797-1847)
Depuis deux ans principalement, son avarice s'était accrue comme s'accroissent toutes les passions persistantes de l'homme.Honoré de Balzac (1799-1850)
J'étais alors dans une situation qui ne pouvait, ce me semble, tenter ni la vanité, ni l'avarice de qui que ce soit.Jane Austen (1775-1817), traduction Isabelle de Montolieu (1751-1832)
Mille fois j'avais conjuré mon père de me prendre chez lui ; mais il fut retenu d'abord par des raisons de prudence, et ensuite par des motifs d'avarice.Ann Radcliffe (1764-1823), traduction François Soulès (1748-1809)
Pensez-vous que des lois qui ôtent la propriété des fonds de terre et la succession des biens, diminueront l'avarice et la cupidité des grands ?Montesquieu (1689-1755)
Emporté hors de sa timidité accoutumée par un premier mouvement de rage, il se leva à demi pour reprocher à son père son avarice et sa cruauté.Émile Gaboriau (1832-1873)
Il y avait jadis parmi vous de grandes villes, de grands canaux, un grand commerce : qui a tout détruit, si ce n'est l'avarice, les injustices et la tyrannie des mameloucks ?Napoléon Bonaparte (1769-1821)
L'avarice de ces trois vieillards était si passionnée que depuis longtemps ils entassaient leur argent pour pouvoir le contempler secrètement.Honoré de Balzac (1799-1850)
Ils sont hommes, et c'est assez pour expliquer leur pitoyable médiocrité, leur niaiserie et leur avarice.Anatole France (1844-1924)
La sagesse dont elle se vante est sœur de l'avarice, et il y a parfois plus de miséricorde pour ses faiblesses que pour sa cruauté.Jules Lemaître (1853-1914)
Son co-religionnaire l'accueillit et s'habitua tellement à lui, que moitié avarice, moitié sympathie, il ne voulut plus s'en séparer.Arnauld d'Abbadie (1815-1893)
C'était le taudis le plus inénarrable, tout ce que l'avarice sordide et malpropre peut recueillir était là.Alexis Bouvier (1836-1892)
Ce ne sont pas vos péchés - c'est votre contentement qui crie contre le ciel, c'est votre avarice, même dans vos péchés, qui crie contre le ciel !Fredéric Nietzsche (1844-1900), traduction Henri Albert (1869-1921)
Je n'ai plus l'espoir d'une mutuelle sympathie ; l'usage fréquent du vin m'est défendu ; ainsi, me résignant à quelque vice de vieille tête, je suis d'avis de me jeter dans l'avarice.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Je fus assez généreux pour ne pas le faire rougir en reprenant mon nom et en parlant de lui et de son avarice.George Sand (1804-1876)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « AVARICE » subst. fem.

C'est un des sept pechés capitaux, qui se dit d'un trop grand attachement au bien. L'avarice contient en soy tous les vices, comme la justice toutes les vertus.
Le dessous des mots Évasion textile Évasion textile

L'Orient évoque des visions lointaines et mystérieuses, des fastes somptueux et colorés. Pendant des siècles, il a été pour l'Occident la source de connaissances savantes fondamentales en matière d'astronomie, de mathématiques et de médecine, ainsi que de produits précieux tels que les épices, l’encens et les riches étoffes. Les draps d’or, de soie, les velours d’Orient, pourpre, soie, brocart, par leur caractère luxueux et leur prix élevé, participaient au prestige de leurs riches et puissants possesseurs, souverains et ecclésiastiques. Les étoffes byzantines ont survécu dans les trésors des églises d’Occident, pour protéger les reliques des saints ou confectionner les habits sacerdotaux d’apparat. 

Marie-Hélène Drivaud 17/07/2020