Email catcher

babines

Définition

Définition de babines ​​​ nom féminin pluriel

Lèvres pendantes (de certains animaux).
familier Lèvres. S'en lécher les babines : se réjouir à la pensée d'une chose agréable.

Synonymes

Synonymes de babines nom féminin pluriel

lèvre, bouche, badigoinces (familier, vieux)

Exemples

Phrases avec le mot babines

Oui, il s'en était bien léché les babines durant la foisonnante cueillette, trois kilos à la pesée finale.Ouest-France, Jean-François MARTIN, 25/05/2021
Un chien qui se lèche frénétiquement la truffe ou les babines à votre approche est inquiet ou déstabilisé.Ça m'intéresse, 16/01/2022, « Comment comprendre le comportement d'un chien ? »
Et cette incroyable langue, qui semble se lécher les babines ?Ouest-France, 06/09/2021
Incontournable de la table, la mayonnaise n'est pas si simple à réaliser et, si elle régale les babines de petits et grands, nécessite un peu d'entraînement.Ça m'intéresse, 12/05/2021, « Mayonnaise : découvrez nos secrets pour la réussir ! »
En conséquence, on n'est pas constamment à la recherche d'un éventuel agenda caché, car selon la savoureuse expression du terroir : les bottines suivent les babines.Pratiques et organisation des soins, 2009, Y Brunelle (Cairn.info)
Si votre chat vous regarde en se léchant les babines, vous devriez vous méfier.Ça m'intéresse, 11/04/2020, « Et si votre chat vous mangeait après votre mort ? »
Troisième étape : ajoutez les 2 yeux, et les babines, puis les moustaches.Ça m'intéresse, 30/08/2020, « Dessin : comment bien dessiner un chat ? »
Il est un chien sans pelage, dont les babines se carguent au dessus d'un agrégat de dents chamboulé comme les pieux d'une vieille palissade.Vacarme, 2003, François Rosset (Cairn.info)
Comme le disent si joliment nos amis québécois, il est temps que les bottines suivent les babines.Périnatalité, 2021, Renée-Pierre Dupuy, Rafi Kojayan (Cairn.info)
Ils ont participé à des ateliers de cuisine à se pourlécher les babines.Ouest-France, 02/09/2017
L'animal cette fois fit volte-face et gronda, les babines retroussées sur ses crocs luisants, avec une vivacité inconnue et déconcertante chez un animal domestique.Cahiers de psychologie jungienne, 2008, Nathalie Dominguez (Cairn.info)
Mine de rien, il faut nourrir une centaine de babines, selon les estimations de la présidente.Ouest-France, Marion LOPEZ, 24/04/2017
Au milieu des choux ou avec une tomate ou une carotte en équilibre sur sa tête, il garde les yeux clos et les babines béates.Géo, 16/06/2016, « Tour du monde des chats en vogue sur le net »
Enfin, un chien aux babines retroussées et qui montre les dents est apeuré, prêt à attaquer pour se défendre.Ça m'intéresse, 16/01/2022, « Comment comprendre le comportement d'un chien ? »
Les arpèges impromptus pimentent le grésillement de la soupe en genèse, bouillon culturel dans lequel un micro vient se lécher les babines.Ouest-France, Jérôme LOURDAIS, 29/05/2021
Bien qu'ils se soient jetés dessus en se léchant les babines, ils n'oublièrent pas de laisser au gardien du poste d'aiguillage un sandwich bien rempli.La pensée de midi, 2004, Yasser Abdel-Latif, Stéphanie Dujols (Cairn.info)
Si le chien fait des erreurs manifestes et répétées, il peut le gronder fortement, jusqu'à l'empoigner par les babines.SOCIÉTÉS CONTEMPORAINES, 2004, Cedric Tolley (Cairn.info)
Il y a dans notre nature un vieux relent de férocité : la bête humaine se lèche les babines, aux combats des gladiateurs.Romain Rolland (1866-1944)
Et vendre du rêve, du vin dont on se lèche les babines.Ouest-France, Jean-François MARTIN, 30/11/2020
Rien de tel qu'un bon petit derby des familles pour se pourlécher les babines.Ouest-France, 05/05/2017
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de BABINE subst. fem.

Levre de certains animaux, comme guenons, chats & chiens, &c. Ce chat a trouvé quelque chose à manger, il se leche les babines.
 
BABINE, se dit improprement de l'homme en ces phrases proverbiales. Il s'est donné de son bien par les babines. Il faut qu'il s'en torche les babines, pour dire, qu'il n'en tastera pas.
 
On dit aussi d'un hypocrite, qu'il remuë bien les babines, quand il ne prie Dieu que des levres.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Drôles d'expressions Être libre comme l'air Être libre comme l'air

La gravitation terrestre est l’une des contraintes les plus simples qui s’exercent sur nous : parce qu’elle nous empêche de voler, elle symbolise en...

Maxime Rovere 11/07/2022