Email catcher

babines

définitions

babines ​​​ nom féminin pluriel

Lèvres pendantes (de certains animaux).
familier Lèvres. S'en lécher les babines : se réjouir à la pensée d'une chose agréable.

synonymes

babines nom féminin pluriel

lèvre, bouche, badigoinces (familier, vieux)

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Au crépuscule, elle ne tarda pas à voir sur le fossé un loup qui se léchait les babines.Ouest-France, Daniel GIRAUDON, 15/06/2014
Renaudin, les cheveux noirs et collés, l'œil sombre, les babines retroussées et le menton saillant, lui fit signe de parler et l'écouta en silence.Anatole France (1844-1924)
Ils ont participé à des ateliers de cuisine à se pourlécher les babines.Ouest-France, 02/09/2017
Médor, au lieu de se fâcher, se mit à se lécher les babines.Paul Féval (1816-1887)
Les arpèges impromptus pimentent le grésillement de la soupe en genèse, bouillon culturel dans lequel un micro vient se lécher les babines.Ouest-France, Jérôme LOURDAIS, 29/05/2021
Puis quand il avait avalé ça, il se passait la main sur les babines, et en route.Eugène Le Roy (1836-1907)
Moelleux mais pas spongieux, il doit laisser mains et babines propres du début à la fin.Ouest-France, 18/02/2015
Et vendre du rêve, du vin dont on se lèche les babines.Ouest-France, Jean-François MARTIN, 30/11/2020
Les babines de l'espoir aident les chiens des plus démunis.Ouest-France, Marion LOPEZ, 24/04/2017
Oui, il s'en était bien léché les babines durant la foisonnante cueillette, trois kilos à la pesée finale.Ouest-France, Jean-François MARTIN, 25/05/2021
Il y a dans notre nature un vieux relent de férocité : la bête humaine se lèche les babines, aux combats des gladiateurs.Romain Rolland (1866-1944)
Mine de rien, il faut nourrir une centaine de babines, selon les estimations de la présidente.Ouest-France, Marion LOPEZ, 24/04/2017
Et cette incroyable langue, qui semble se lécher les babines ?Ouest-France, 06/09/2021
L'intéressé, venu avec son père, se lèche déjà les babines.Ouest-France, Maxime RABE, 06/07/2021
Rien de tel qu'un bon petit derby des familles pour se pourlécher les babines.Ouest-France, 05/05/2017
Après les rebondissements de la veille, on se pourléchait par avance les babines de ce choc.Ouest-France, 17/01/2010
Pas de barbe à papa non plus car, pour se lécher les babines, il faut tomber le masque.Ouest-France, Géraldine BRÉMAND, 21/12/2020
C'est délicatement, du bout des babines, que chèvres et moutons attrapent le pain qu'on leur tend et se laissent caresser.Ouest-France, 17/08/2019
Il grommelait entre le reste de ses vieilles dents, qu'il montrait en rechignant et retirant ses babines.Alphonse Karr (1808-1890)
Il brochait des babines en émettant des aphorismes qui semblaient sortir d'une clarinette enrouée.Adolphe Retté (1863-1930)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « BABINE » subst. fem.

Levre de certains animaux, comme guenons, chats & chiens, &c. Ce chat a trouvé quelque chose à manger, il se leche les babines.
 
BABINE, se dit improprement de l'homme en ces phrases proverbiales. Il s'est donné de son bien par les babines. Il faut qu'il s'en torche les babines, pour dire, qu'il n'en tastera pas.
 
On dit aussi d'un hypocrite, qu'il remuë bien les babines, quand il ne prie Dieu que des levres.
Drôles d'expressions Chaud devant Chaud devant

Dans la restauration, celui qui court entre la cuisine et la salle en portant des plats brûlants signale sa présence par un sonore « chaud devant ! »,...

Marcelle Ratafia et Yves Camdeborde 22/10/2021