Email catcher

bouche

définitions

bouche ​​​ nom féminin

Cavité située au bas du visage humain, communiquant avec l'appareil digestif et avec les voies respiratoires. ➙ familier bec, gueule ; buccal. Ouvrir, fermer la bouche. Un baiser sur la bouche.
Les lèvres et leur expression. —  locution Faire la fine bouche, le difficile. La bouche en cœur, en minaudant.
(servant à manger) Avoir la bouche pleine, en mangeant. —  locution Garder qqch. pour la bonne bouche, le manger en dernier pour en conserver le goût agréable ; au figuré garder pour la fin. —  Une fine bouche : un gourmet. —  Une bouche inutile, une personne que l'on doit nourrir et qui ne rapporte rien.
(servant à parler) De bouche à oreille : en confidence. —  Le bouche à oreille : ce qui se transmet seulement par la parole. Bouche cousue !, gardez le secret. ➙ motus.
Cavité buccale (de certains animaux). ➙ gueule.
Ouverture, orifice. Une bouche de métro, l'entrée d'une station de métro. Bouche d'égout. Bouche de chaleur. —  Bouche à feu : canon.
au pluriel Embouchure à plusieurs bras d'un fleuve. ➙ delta. Les bouches du Rhône.

bouché ​​​ , bouchée ​​​ adjectif

Fermé, obstrué. Avoir le nez bouché (par des mucosités). Un temps bouché, couvert. Du cidre bouché, en bouteille bouchée.
(personnes) Borné, imbécile. Il est bouché (à l'émeri). ➙ obtus.

synonymes

bouche nom féminin

museau (familier), bec (familier), clapet (familier), gosier (familier), gueule (familier), goule (familier, région.), margoulette (familier, vieilli), avaloir (familier, vieux), goulot (familier, vieux)

[d'animal] bec, gueule

orifice, entrée, gueule, ouverture

[d'un fleuve] embouchure, delta

bouche bée

muet, interdit, interloqué, sans voix, coi (littéraire)

bouche à feu

canon, mortier, obusier

bouche d'incendie

borne d'incendie, borne-fontaine (Québec), hydrant (région., Suisse)

bouché, bouchée adjectif

brumeux, couvert, gris, sombre

[familier] borné, obtus, dur, lent à la détente (familier)

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.

Exemples de « bouche »

Les travaux portent sur une bouche d'engouffrement facturée au lieu de dix.Ouest-France, 11/12/2014
Apprenez que rien n'est plus régalant qu'une grande bouche.Charles de Bernard (1804-1850)
Si doux dans la bouche des uns, si cruel à l'oreille des autres.Ouest-France, 30/01/2014
Et comme il s'obstinait, elle lui ferma la bouche de ses deux mains.Émile Gaboriau (1832-1873)
Il me sembla que le ciel me parlait par la bouche de cette inspirée.George Sand (1804-1876)
Ses yeux disent une émotion que la bouche ne peut traduire.Ouest-France, Angélique CLÉRET, 01/02/2021
Le poulailler et le jardin potager ne sont pas de trop pour nourrir toutes les bouches.Ouest-France, 08/04/2021
Autoriser la vente d'objets contenant des substances dangereuses que les enfants mettront en bouche va complètement à l'encontre du principe de précaution.Europarl
Dans le texte, l'alcool obtenu par ce procédé se destine, du moins en partie, au marché des alcools de bouche.Europarl
Arrivent ensuite, les métiers de la santé (+44,4 %), du commerce alimentaire et de bouche (+27,7 %) et du transport et de la logistique (+18,8 %).Ouest-France, 09/09/2021
Huit joueurs sur dix présentait une maladie des gencives, et la moitié de la bouche était affectée chez trois joueurs sur quatre.Ouest-France, 03/11/2015
La bouche abrite une flore naturellement riche en bactéries, flore qui doit rester équilibrée.Ouest-France, Dr Brigitte BLOND, 14/02/2016
La matinée a démarré par une mise en bouche, bien entendu littéraire, pour les 70 participants y compris tous les membres du jury.Ouest-France, 19/06/2021
Le dos voûté, les sourcils froncés et la main sur la bouche, un homme d'une soixantaine d'années semble retenir sa respiration.Ouest-France, Valentin HAMON--BEUGIN, 04/07/2019
L'appareil lui-même est si petit qu'on peut par mégarde le mettre dans la bouche à la place de son dentier.Europarl
Recevez cette bonne nouvelle de la bouche d'un ennemi.Victor Hugo (1802-1885)
Sur le marché planétaire avec les alcools de bouche.Europarl
Je n'ai plus de parole qu'à te dire adieu de ma bouche, et suis bien malheureuse de ne pouvoir joindre la tienne.Gédéon Tallemant des Réaux (1619-1690)
À sa droite, une femme au chapeau en dentelle rose bonbon est bouche bée.Ouest-France, Valentin HAMON--BEUGIN, 04/07/2019
J'ai deux bouches à la maison, et qui avalent ferme, allez !Émile Zola (1840-1902)
Afficher toutRéduire

Exemples de « bouché »

Résultat : le cidre doux ou bouché remplira bientôt les verres.Ouest-France, 06/11/2015
D'autant que le spectacle vivant, côté programmation, c'est déjà bouché.Ouest-France, 15/12/2020
Vérifiez aussi le filtre à air, car, s'il est bouché, c'est 10 % de carburant en plus et une surémission de polluants.Ouest-France, Anne-Claire LOAEC, 01/08/2019
La question des sons bouchés, dont aucun compositeur ne faisait usage sur les trompettes, se trouvait naturellement écartée.Hector Berlioz (1803-1869)
Et des professionnels, notamment les jeunes qui arrivaient dans la profession, voient leur avenir bouché.Ouest-France, Gilles KERDREUX, 30/12/2020
Le cidre bouché est doux, demi-sec, brut avec une teneur de 3 à 5,3° d'alcool.Ouest-France, 26/07/2021
C'est-à-dire qu'en moins d'une borne, il avait bouché 200 mètres !Ouest-France, Mathieu COUREAU, 14/03/2018
Plusieurs gorilles ont ainsi montré des symptômes de toux légère, de nez bouché ou qui coule et des épisodes de léthargie.Ouest-France, 26/01/2021
Comme je ne pouvais m'éloigner, je me suis bravement bouché les oreilles.Émile Zola (1840-1902)
Les canalisations percées ou bouchées sont aussi des raisons d'agir.Ouest-France, Stéphanie LECLERCQ, 18/09/2017
On m'affirme que dans deux mois d'ici je ne pourrai plus mettre mes faux-cols et que l'air de la mer aura bouché tous les trous.Jules Renard (1864-1910)
Au-delà, les chambres des officiers, et un tunnel de 30 mètres qui a été bouché.Ouest-France, 17/09/2020
Quand le ciel est bouché, on organise alors des cours théoriques pour apprendre à observer et à commenter l'actualité du moment.Ouest-France, 05/12/2017
Le passage qui conduisait de la route au banc de gazon disparaissait maintenant, à demi bouché par les broussailles et les pousses du taillis.Paul Féval (1816-1887)
Et tandis que nous nous apprêtons à rejoindre les autres, pour recommencer la guerre, le ciel noir, bouché d'orage, s'ouvre doucement au-dessus de nos têtes.Henri Barbusse (1873-1935)
Ils ont notamment bouché les fissures en utilisant de la résine spéciale et rejointoyé les pierres avec du ciment.Ouest-France, 06/05/2021
La mise en bouteille du cidre bouché a lieu de février à mai.Ouest-France, 16/07/2020
Ce sont de vieilles maisons de bois tassées l'une sur l'autre, ayant toutes leurs portes fermées, leurs fenêtres bien closes, leurs auvents bouchés.Gustave Flaubert (1821-1880)
Des douches inutilisables, des lavabos bouchés, de l'eau de mer infiltrée dans le réservoir d'eau douce, des émanations de gaz carbonique, etc.Ouest-France, Charles JOSSE, 21/02/2014
Les buvettes ne servaient que du cidre à la clé ou bouché.Ouest-France, 25/02/2016
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « BOUCHE » subst. fem.

Ouverture qui est dans le visage de l'homme, qui sert à boire & à manger, à parler, à chanter, & à rire. Il faut bien examiner les remedes qui se prennent par la bouche. On dit aussi, Dire de bouche, parler de bouche, parler bouche à bouche, pour dire, Parler à la personne même à qui on veut faire sçavoir quelque chose, sans la luy expliquer par message, ou par lettres.
 
On dit d'une grande bouche, qu'elle est fenduë jusqu'aux oreilles. On dit, Faire la petite bouche, non seulement pour dire, Affecter de faire paroistre qu'on a la bouche petite, mais aussi pour faire paroistre qu'on est petit mangeur, qu'on est delicat au choix des viandes : & figurément on le dit d'un homme qui est sobre en ses paroles, qui ne veut pas dire tout ce qu'il sçait d'une affaire ; & au contraire on dit qu'il n'en fait pas la petite bouche, pour dire, qu'il declare franchement tout ce qui en est. Le Sr. de Choisi dans sa Relation dit que la Reine de Siam fait coudre la bouche aux Dames de sa Cour, quand elles parlent trop en sa presence ; & qu'elle la leur fait fendre jusqu'aux oreilles, quand elles ne parlent pas assez. Ce mot vient du Latin bucca.
 
BOUCHE, se dit aussi des personnes qu'il faut nourrir. Le train de ce Seigneur est composé de cent bouches : on y comprend les chevaux & les mulets. On a chassé de la ville les bouches inutiles, c'est à dire, ceux qui étoient incapables de deffense.
 
En ce sens on appelle Despence de bouche, celle qu'on fait seulement pour la nourriture de soy & de sa famille.
 
On dit aussi en ce sens, qu'un homme est sujet à sa bouche, qu'il est sur sa bouche, pour dire, qu'il est goulu, affamé. On dit, qu'un homme s'est osté le morceau de la bouche, pour dire, qu'il s'est privé de ses necessités. On dit, qu'une chose fait bonne bouche, quand elle laisse quelque bonne odeur dans la bouche. On dit aussi, Garder une chose pour la bonne bouche, pour dire, Garder la meilleure chose pour la servir la derniere. On dit aussi, qu'on laisse les gens sur la bonne bouche, quand on interrompt le discours à l'endroit qui est le meilleur, & qui est le plus attendu.
 
Flus de bouche, se dit non seulement de ceux qui crachent beaucoup, ou de ceux à qui on provoque la salivation par des remedes, mais encore de ceux qui parlent trop, qui ne se peuvent taire, qui disent tout ce qu'ils sçavent. On dit encore, Fermer la bouche à quelqu'un, lors qu'on luy deffend de parler, ou qu'on l'interrompt, ou qu'on luy coupe la parole. On le dit aussi, quand on luy apporte des raisons si convainquantes, qu'il ne sauroit y respondre.
 
Au contraire on dit, qu'un homme n'ose ouvrir la bouche, pour dire, qu'il n'ose se plaindre des maux qu'il souffre, des violences qu'on luy fait ; & aussi pour dire, qu'il est timide & honteux, qu'il n'ose dire son sentiment dans les compagnies où il se trouve.
 
BOUCHE, se dit aussi des ouvertures par lesquelles les fleuves se deschargent dans la mer. Damiette est sur une des bouches du Nil. Le Danube se descharge par sept bouches dans le Pont Euxin. On appelle aussi les Volcans ou les montagnes qui jettent des flammes, des bouches de l'Enfer.
 
BOUCHE, en termes d'Organiste, se dit de l'ouverture d'un tuyau qui donne libre entrée au vent. Elle est large de la quatre ou cinquiéme partie de sa grosseur. On la nomme ainsi, parce qu'on dit que les tuyaux parlent. On l'appelle quelquefois lumiere.
 
BOUCHE, se dit figurément en Morale. Les playes d'un homme assassiné sont autant de bouches muettes qui crient vengeance. les trophées, les grands monuments sont autant de bouches qui annoncent la gloire des Heros. les charités que nous faisons aux pauvres sont autant de bouches qui prient Dieu pour nous.
 
BOUCHE, signifie aussi chez le Roy & les Princes, Ce qui regarde leur boire & leur manger. Les Officiers de la bouche. le vin de la bouche. Aller à la bouche du Roy, c'est à dire, au lieu où on luy prepare son manger. On dit aussi d'un mets qu'on veut bien priser, Quand ce seroit pour la bouche du Roy, je n'en donnerois pas de meilleur. On dit aussi, Avoir bouche à Cour, pour dire, Estre nourri aux tables & aux depens des Princes & des Grands Seigneurs.
 
On dit en Cour de Rome, Ouvrir la bouche aux Cardinaux, en parlant d'une ceremonie qui se fait en un Consistoire secret où le Pape ferme la bouche aux Cardinaux qu'il a nouvellement nommés, ensorte qu'ils ne parlent point, quoy que le Pape leur parle ; & ils sont privés de toute voix active & passive jusqu'à un autre Consistoire où le Pape leur ouvre la bouche, & leur fait une petite harangue pour leur montrer de quelle maniere ils doivent parler & se comporter dans le Consistoire.
 
En termes de Palais, on dit Ouïr un homme par sa bouche, lors qu'il comparoist en personne, & non par procureur. On dit, qu'un vassal doit à son Seigneur la bouche & les mains, pour dire, qu'il luy doit un hommage, aveu & soûmission : ce qui se fait en luy baisant les mains.
 
BOUCHE, en termes de Manege, se dit des chevaux, & de la sensibilité qu'ils ont en cette partie où on leur met le mords. On dit, qu'ils ont la bouche fine, tendre, legere, loyale, quand ils s'arrestent pour peu qu'on leve la main. Une bouche fausse, est celle qui n'a aucune sensibilité. Une bouche forte, ruinée, & desesperée, se dit de ceux qui n'obeïssent point, qui s'emportent. Une bouche assûrée, c'est celle qui ne bat, qui ne pese jamais à la main. On appelle un cheval sans bouche, celuy qui n'obeït point au Cavalier. Bouche chatouilleuse, c'est celle qui craint trop le mords. Bouche à pleine main, est celle qui a l'appuy assûré, & qui souffre qu'on tourne la main sans se cabrer, ni peser sur le mords. Bouche au delà de pleine main, ou plus qu'à pleine main, est celle d'un cheval qui a de la peine à obeïr.
 
En ce sens on dit figurément d'un homme, qu'il n'a ni bouche, ni esperon, pour dire, qu'il n'est bon à rien, qu'il ne sçait rien faire, ni même se laisser conduire : & on dit, qu'un homme est fort en bouche, non seulement quand il est difficile à conduire, mais aussi quand il est avantageux en paroles, qu'il parle beaucoup, avec hauteur ou injures.
 
On dit en termes de Guerre, la bouche d'un canon. On dit aussi des munitions de bouche, pour dire, Tout ce qui est necessaire à la subsistance d'une garnison, ou d'un peuple enfermé dans une ville assiegée. On dit aussi, qu'une garnison est sortie tambour battant, mesche allumée, balle en bouche, pour dire, qu'elle est sortie avec un mousquet chargé, & une balle dans la bouche pour le charger plus promptement une autrefois.
 
BOUCHE, ou Bosson. Terme de Marine. C'est la rondeur des bancs & tillacs, & c'est proprement tout ce qui est relevé hors d'oeuvre, qui n'est pas plat & uni.
 
BOUCHE, se dit aussi adverbialement. Cette nouvelle va de bouche en bouche.
 
On appelle en Poesie la Renommée, un monstre à cent bouches.
 
BOUCHE, se dit proverbialement en ces phrases. Il a dit cela de bouche, mais le coeur n'y touche, en parlant d'un hypocrite qui ne parle pas selon ses vrais sentiments. On dit, Faire venir l'eau à la bouche, pour dire, Exciter l'envie, l'appetit de jouïr d'une chose qu'on descrit agreablement. On dit aussi, qu'on a traitté quelqu'un à bouche que veux-tu, pour dire, qu'on luy a presenté toute sorte de mets les plus friands. On dit, Manger une chose de broc en bouche, pour dire, tout chaudement. On dit aussi d'un indiscret qui dit tout ce qu'il sçait, que c'est un St. Jean bouche d'or. On dit aussi, Bouche cousuë, pour recommander le secret à quelqu'un. On dit, qu'il arrive beaucoup de choses entre la bouche, & le verre, pour dire, qu'il ne faut qu'un moment pour faire manquer une affaire par quelque accident impreveu. On dit, qu'un homme a toûjours une parole à la bouche, pour dire, qu'il a accoustumé de repeter souvent un même mot, une même sentence.
Drôles d'expressions Chaud devant Chaud devant

Dans la restauration, celui qui court entre la cuisine et la salle en portant des plats brûlants signale sa présence par un sonore « chaud devant ! »,...

Marcelle Ratafia et Yves Camdeborde 22/10/2021