badigeon

 

définitions

badigeon ​​​ nom masculin

Couleur en détrempe à base de lait de chaux, avec laquelle on peint des murs.
 

synonymes

badigeon nom masculin

enduit

peinture, teinture

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Intérieurement un badigeon recouvre cette profanation ; mais du dehors on distingue si bien dans la maçonnerie le personnage agenouillé, que le peuple a inventé le récit qui précède.Paul Sébillot (1843-1918)
Seulement, c'est ce badigeon de savoir qui est terrible.Marcel Proust (1871-1922)
Tout était de la décadence – et ils déploraient le vandalisme, tonnaient contre le badigeon.Gustave Flaubert (1821-1880)
Cette créature céleste ne serait-elle qu'une peinture, un léger badigeon ?Alfred de Musset (1810-1857)
C'était une affreuse bâtisse aux murs fendillés sur la façade de laquelle on avait récemment passé une couche de badigeon rouge qui s'effritait déjà par endroits.Arnould Galopin (1863-1934)
Et les larmes abondantes creusaient des rigoles dans le badigeon de ses joues.Paul Féval (1816-1887)
Les fenêtres, agrandies et régularisées, avaient un aspect moderne, mis en harmonie avec le reste du bâtiment au moyen d'un badigeon grisâtre.Charles de Bernard (1804-1850)
Le sol est couvert de boue, le ciel de nuages, les maisons d'un vilain badigeon, les femmes de fards de toutes les couleurs.Émile Zola (1840-1902)
Il était peint en badigeon jaunâtre, – le bas en chocolat, jusqu'à la hauteur d'une plinthe absente ; – la fenêtre avait six carreaux.Alphonse Karr (1808-1890)
Cette peinture a été détruite, ou peut-être cachée seulement par le badigeon.Eugène Viollet-le-Duc (1814-1879) et Jean-Baptiste-Antoine Lassus (1807-1857)
Les murs sans badigeon étalaient dans le clair-obscur la sale nudité du plâtre.Alphonse Esquiros (1812-1876)
Il se glissa furtivement à travers le badigeon.Oscar Wilde (1854-1900), traduction Albert Savine (1859-1927)
Cette idée que son argent, dépensé en badigeon et en peinture, avait pu profiter au fruitier, l'exaspérait.Émile Zola (1840-1902)
La muraille, badigeonnée d'un badigeon d'ocre jaune, s'écaillait par larges plaques.Victor Hugo (1802-1885)
Au plafond, le gaz avait passé comme un badigeon de suie.Émile Zola (1840-1902)
On mettra des carreaux aux fenêtres, du badigeon partout...Oscar Méténier (1859-1913)
En 1827, cette oraison caractéristique avait disparu du mur sous une triple couche de badigeon.Victor Hugo (1802-1885)
Les murs, dont un ancien badigeon s'en allait par écailles, tachés d'humidité, couturés de cicatrices, tournaient, comme le plafond, à une saleté noire.Émile Zola (1840-1902)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « BADIGEON » s. m.

Terme de Maçonnerie. C'est un mortier qui se fait de recouppes de pierre de taille, dont on enduit & on colore le plastre pour le faire ressembler à de la pierre de taille. On croit souvent que des chaisnes, des murailles, des tableaux, des croisées soient faites de pierre, & ce n'est qu'un enduit de plastre coloré avec du badigeon.
 
Les Sculpteurs appellent aussi du badigeon, du plastre delayé dans une jatte, qui leur sert à remplir le creux de leurs figures, & à en reparer les defauts.
Déjouez les pièges ! « On est raisonnable » ou « raisonnables » ? « On est raisonnable » ou « raisonnables » ?

Vous hésitez souvent sur l'accord de l'adjectif qualificatif avec on ? Suivez le guide !

17/07/2020