bagne

 

définitions

bagne ​​​ nom masculin

anciennement Établissement pénitentiaire où étaient internés les forçats après la suppression des galères ; lieu où se purgeait la peine des travaux forcés. Le bagne de Cayenne.
Séjour où l'on est astreint à un travail pénible. ➙ enfer. Quel bagne ! ➙ galère.
 

synonymes

bagne nom masculin

pénitencier, travaux forcés, pré (vieilli, argot)

enfer, galère (familier)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Je ne veux pas être déshonoré, je suis innocent, je ne veux pas aller au bagne...Émile Gaboriau (1832-1873)
Tu ne sais pas que, pour avoir voulu faire le bien, il en est qui allèrent au bagne.Charles-Louis Philippe (1874-1909)
Un jour elle s'intéresse à un jeune forçat repentant, arrive à le tirer du bagne, fait une quête pour lui.Jules Lemaître (1853-1914)
Mais il lui plaisait, – comme aux autres, – de se condamner à perpétuité au bagne parisien.Jules Claretie (1840-1913)
Ce billet écrit et fermé, j'attendis deux jours que le bagne fût vide pour retourner, comme à l'ordinaire, sur la terrasse.Miguel de Cervantès Saavedra (1547-1616), traduction Charles Furne (1794-1859)
Un autre compagnon, quel qu'il soit, même au bagne, s'attache à son compagnon, et partage avec ce malheureux, son copin, son eau fétide et son pain noir.Jules Janin (1804-1874)
Le soir, ruisselant de sueur, accablé de lassitude, le bonnet vert sur les yeux, remonter deux à deux, sous le fouet du sergent, l'escalier-échelle du bagne flottant !Victor Hugo (1802-1885)
Il restait encore cependant deux forçats pour la foi, oubliés au bagne depuis trente ans.Charles Alfred de Janzé (1822-1892)
Ceux qu'il fréquente depuis sa sortie du bagne ont déteint sur lui, ça se voit.Georges Darien (1862-1921)
A l'hôpital du bagne, j'ai été ému comme un enfant en voyant sur le lit d'un forçat une portée de petits chats qui jouaient sur ses genoux.Gustave Flaubert (1821-1880)
Il ne faut donc pas lui attribuer l'horreur morale que l'idée du bagne vous inspire.Alphonse Karr (1808-1890)
Veut-on savoir où sont écloses la plupart des chansons de bagne, ces refrains appelés dans le vocabulaire spécial les lirlonfa ?Victor Hugo (1802-1885)
Avant le bagne, j'étais un pauvre paysan très peu intelligent, une espèce d'idiot ; le bagne m'a changé.Victor Hugo (1802-1885)
J'en sais assez sur vous pour vous envoyer au bagne, et plus loin même, si je voulais.Victor Hugo (1802-1885)
Un vieux bonhomme, un jour, forçait sa porte, et venait lui demander sa protection pour son fils détenu au bagne, et qui était le paysan qu'il avait poursuivi.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Je trouvai réuni à la salle nº 3 tout ce qu'il y avait dans le bagne de scélérats consommés.Eugène-François Vidocq (1775-1857)
Cette tolérance était de telle nature, que la justice n'y perdait rien ; dénoncés ou dénonciateurs, tous arrivaient au même but, le bagne ; il n'y avait d'impunité pour personne.Eugène-François Vidocq (1775-1857)
Puisque au bagne tu briserais ta chaîne... pour garantir la société de ta rage, que faire ?Eugène Sue (1804-1857)
Qu'est-ce que ceci : entrer dans le bagne, à côté de ceci : entrer dans le néant ?Victor Hugo (1802-1885)
Il avait calculé que sa masse, pendant son séjour au bagne, aurait dû s'élever à cent soixante et onze francs.Victor Hugo (1802-1885)
Afficher toutRéduire
Déjouez les pièges ! « Une centaine de personnes attendait, ou « attendaient ? » « Une centaine de personnes attendait, ou « attendaient ? »

Un doute sur l'accord du verbe avec un sujet collectif ? Suivez le guide !

10/06/2020