Email catcher

enfer

Définition

Définition de enfer ​​​ nom masculin

Religion Lieu destiné au supplice des damnés. Les démons de l'enfer (➙ infernal). proverbe L'enfer est pavé de bonnes intentions : beaucoup de bonnes résolutions n'aboutissent qu'à un résultat déplorable ou nul.
D'enfer locution adjective invariable : qui évoque l'enfer. Une vision d'enfer. Très intense. ➙ infernal. Rouler à un train d'enfer, très vite. familier Extraordinaire, fabuleux. Elle a un look d'enfer.
au figuré Lieu, occasion de cruelles souffrances. L'enfer de la drogue.
L'enfer d'une bibliothèque : le département, l'endroit où sont regroupés les livres interdits au public.
Les Enfers : lieu souterrain habité par les morts, séjour des ombres, des morts (Mythologies grecque et romaine et diverses religions). au figuré La perte de son emploi a marqué le début de sa descente aux enfers.

Synonymes

Synonymes de enfer nom masculin

damnation éternelle, géhenne (littéraire)

bagne, galère (familier)

Synonymes de l'Enfer

le sombre empire, le séjour des ombres, des morts, les sombres bords, rivages, le ténébreux séjour, le royaume de Pluton (Mythologie)

Synonymes de d'enfer

infernal, dantesque

[rythme, vitesse] accéléré, échevelé, effréné, endiablé

[familier] sensationnel, formidable, impressionnant, incroyable, inouï, prodigieux, renversant, spectaculaire, stupéfiant, décoiffant (familier), ébouriffant (familier), énorme (familier), époustouflant (familier), fantastique (familier), génial (familier)

Exemples

Phrases avec le mot enfer

Ce schéma, cependant, était plus complexe que l'opposition entre enfer et paradis.Géo, 25/08/2020, « Qui étaient vraiment les druides ? »
On a beau être beau et plein de talent, la vie peut se transformer en enfer.Ça m'intéresse, 04/04/2016, « Modigliani est-il un peintre maudit ? »
Nul rapport avec les règles maternelles, ni avec les flammes de l'enfer.Ça m'intéresse, 28/03/2020, « Pourquoi les roux sont-ils moqués ? »
Et, à l'image des portes ouvertes de lundi dernier, l'ambiance, loin de celle de l'enfer des chaudrons, est plutôt sympa et familiale.Ouest-France, 15/06/2014
Mais derrière ses présentoirs rutilants et ses pubs d'enfer se cachent peut-être des pratiques douteuses.Capital, 17/03/2008, « Des affaires troubles chez les opticiens »
Un trio d'enfer et pour tous, le plaisir de se retrouver entre artistes.Ouest-France, Véronique ESCOLANO, 09/12/2020
Ce qui s'apparente davantage à un scene-movie se termine bien : les enfants sortent des enfers urbains et font l'acquisition d'un petit pavillon résidentiel.Études, 2009, Yvon Le Scanff (Cairn.info)
Qu'on juge de la chambre bien fermée avec un feu d'enfer.Stendhal (1783-1842)
Cette descente aux enfers que l'imagination humaine, proprement infinie, a su inventer et mettre en ?Études, 2002 (Cairn.info)
Dans la nuit des âmes dévotes – prêtes au purgatoire, voire même, sans broncher, à l'enfer –, un brasier fulgurant ?Études, 2011 (Cairn.info)
Cette situation inédite tient à la fois du paradis et de l'enfer.Géo, 10/09/2020, « Venise parviendra-t-elle à tirer les leçons de la pandémie ? »
Dans une autre veine, des dessins représentent l'école à partir de différentes propositions de l'enfer.Cliopsy, 2020, Pascaline Tissot (Cairn.info)
Ce rythme d'enfer finit par avoir raison de beaucoup d'entre eux.Capital, 18/02/2011, « Accenture : des moines-soldats au service du conseil »
L'eau douce serait un enfer pour ces deux marins palmés.Ouest-France, 11/01/2021
Entré en résistance en 1943, il est arrêté en 1944 et connaît l'enfer des camps.Ouest-France, Adrien MASSON, 21/07/2021
Cet enfer s'est terminé au bout de trois mois, car en mai 2020, il résilie (encore) son contrat.Ouest-France, Tom BERTIN, 25/08/2021
Elle a fini par réussir à divorcer et à sortir, dans la réalité, de cet enfer.Che vuoi ?, 2021, Pierre Boismenu (Cairn.info)
Vivre seule pendant ces deux mois a été un enfer pour la jeune femme.Ouest-France, Marion THORIN, 18/05/2020
Données narratives qui sont donc aussi celles du schème de la descente aux enfers comme expérience des limbes.L'information littéraire, 2002, Joël Loehr (Cairn.info)
Le chemin de l'enfer, comme on dit, est pavé de bonnes intentions.Europarl
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de ENFER, ou Enfers s. m.

La demeure des Diables & des damnez. C'est un Diable d'enfer. Les Payens avoient aussi leur enfer. Les Furies d'enfer. On appelle un meschant homme, un tison d'enfer. On appelle des Volcans, des bouches d'enfer, des gouffres de l'enfer. L'enfer est au centre de la terre, comme le coeur dans le corps de l'animal, dit St. Augustin.
 
Quand on dit, que JESUS-CHRIST descendit aux enfers, on entend que c'est seulement aux Lymbes, pour delivrer les ames des Patriarches : ce qu'on appelle autrement le sein d'Abraham.
 
ENFER, se dit figurément de tout lieu où on est gesné, & où on souffre. Le Palais est un enfer pour les gens pacifiques. Quand on est en mauvais mesnage avec sa femme, c'est un vray enfer. Un homme qui a des remords porte toûjours son enfer avec luy. Ce mot vient d'inferi, d'infernus, d'infra.
 
ENFER, en termes de Chymie, est un vaisseau de verre double dont le col est long, & disposé en forme d'entonnoir, & dont la pointe a une ouverture fort estroite qui entre bien avant dans le corps d'un autre vaisseau, dont le fond doit estre fort large & fort plat. Il est ainsi nommé, parce que ce qu'on y a fait une fois entrer n'en sort plus.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.