bai

définitions

bai ​​​ , baie ​​​ adjectif de couleur

(cheval) Dont la robe est d'un brun rouge. Une jument baie.

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
La jument qu'elle montait avec une aisance qui me confondit était d'un bai doré, dont les ardents reflets miroitaient au soleil ; ses longs crins noirs ondoyaient et flottaient au vent.Eugène Sue (1804-1857)
Elle était richement vêtue et montée sur un palefroi bai foncé.Walter Scott (1771-1832), traduction Albert Montémont (1788-1861)
Et il s'éloigna sur son beau cheval bai.René Boylesve (1867-1926)
Seuls, les chevaux, un superbe attelage bai, soufflaient d'impatience.Émile Zola (1840-1902)
Un tonneau de bois jaune attelé d'un poney bai, à crinière rase, attendait contre le trottoir.Fernand Vandérem (1864-1939)
Dans le cheval bai, cela est très remarquable.Eugène Delacroix (1798-1863)
L'autre, sur le cheval bai-brun est un homme de loi, mais, à mon sens, un homme qui s'entend mieux à disposer un bataillon qu'à rédiger une note de frais.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
La belle patricienne montait un cheval bai brun qui caracolait à l'entrée du parc et qu'elle maniait avec une adresse et une grâce parfaites.Pierre Ponson du Terrail (1829-1871)
Après, venait un landau armoirié, d'un modèle antique mais confortable, attelé de deux magnifiques carrossiers bai, qu'un cocher en livrée sombre maintenait difficilement au pas.Georges Eekhoud (1854-1927)
Vous faites erreur, monsieur, car je vois là-bas votre bai favori.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Le major était au seuil d'un grand salon ruisselant de lumières, rempli d'hommes distingués et irréprochables et constellé de jeunes et belles femmes en robes de bai.Pierre Ponson du Terrail (1829-1871)
Je m'approchai et, à ma grande surprise, j'aperçus la tête d'un cheval bai-brun qui semblait sortir d'un bas-fond, tandis que son corps était enfoncé dans un fossé rempli de pierres.Bénédict-Henry Révoil (1816-1882)
Ajoutez à cela un cheval blanc et un autre bai.Céleste de Chabrillan (1824-1909)
Poolny en sera quitte pour mettre, pendant trois mois, à l'herbage, l'attelage bai qu'il revendra, peut-être, deux ans après, au baron.Octave Mirbeau (1848-1917)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « BAY » adject.

Terme de Manege. Couleur du poil d'un cheval, que le vulgaire appelle rouge, & qui tient de la couleur de chastaigne. Bay brun. bay clair. bay miroüetté, qui a quelques marques d'un bay plus obscur. Les chevaux bais ont ordinairement le crin noir. Menage derive ce mot de baius Latin, qu'il fait venir du Grec baios, qui signifie un rameau de palme, qui est en sa couleur bay ; ou du Grec phaios. Du Cange cite Ugution, qui dit que les Anciens appelloient un tel cheval vadium, de vado, à cause qu'il alloit plus viste que les autres. On l'a appellé en Latin badius, bagius, spadix, phoeniceus, rutilus & puniceus.
Le mot du jour Juste énorme ! Ce « juste » est-il juste ? Juste énorme ! Ce « juste » est-il juste ?

Pierre Brochant : Il s'appelle Juste Leblanc.
François Pignon : Ah bon, il a pas de prénom ?
Pierre Brochant : Je viens de vous le dire : Juste...

Maria Candea 20/05/2021