baie

 

définitions

baie ​​​ nom féminin

Échancrure d'une côte, dont l'entrée est resserrée ; petit golfe. ➙ anse, calanque, crique.

baie ​​​ nom féminin

Ouverture aménagée pour faire une porte, une fenêtre. Une large baie vitrée.

baie ​​​ nom féminin

Petit fruit charnu qui renferme des graines ou pépins. Le raisin et la myrtille sont des baies.
Petit fruit sauvage en forme de boule.
 

synonymes

baie nom féminin

crique, anse, calanque, golfe, rade, conche (région.)

baie nom féminin

ouverture, fenêtre

baie nom féminin

grain, boule

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
J'habite un petit village paisible, situé au fond d'une grande baie, l'une des plus étendues qu'il y ait dans tout le royaume.Mayne Reid (1818-1883), traduction Henriette Loreau (1815-1883)
De là, les hardis hiverneurs se portent vers l'ouest et vers le nord de la baie.Jules Verne (1828-1905)
Thérèse vit qu'il fallait le distraire jusqu'au dernier moment, et elle demanda au batelier ce qu'il y avait encore à voir dans la baie.George Sand (1804-1876)
En été sa baie était visitée par des navires cherchant un havre, et quelquefois par des coureurs d'aventures.Jean-Baptiste-Antoine Ferland (1805-1865)
Au-dessous de cette baie était placée une grande table de bois blanc chargée de papiers.Vicente Blasco Ibáñez (1867-1928), traduction Georges Hérelle (1848-1935)
Vue de près, cette langue de terre est bien plus élevée qu'on ne le croirait en l'observant de la baie.Wenceslas-Eugène Dick (1848-1919)
La baie, formée par cette presqu'île et la côte, offre aux vaisseaux l'une des rades les plus sûres et les mieux abritées du continent.Adolphe Thiers (1797-1877)
Après avoir majestueusement navigué ensemble jusqu'à l'embouchure de la petite baie, un grand requin se détacha du groupe, qu'il parut guider comme un éclaireur.Edward John Trelawney (1792-1881), traduction Victor Perceval (1835-1887)
Le câble qui nous retenait fut retiré, la voile hissée, et la barque fila à travers la baie.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
Alors, il prit le collyre et le jeta dans les tilleuls, par la baie de l'atelier.Émile Bergerat (1845-1923)
Les équipages des bâtiments et les passagers descendirent à terre pour cueillir des fruits, qui sont très-abondants en ce lieu, et visitèrent ensemble les environs de la baie.Jean-Baptiste-Antoine Ferland (1805-1865)
Cette heure est d'un tristesse mortelle, et tout ici, le rocher, la lande et la mer, et le sable livide de la baie, tout nous dit la désolation de vivre.Anatole France (1844-1924)
Il était marqué au début par une véritable porte, étroite et basse, encadrée et décorée comme la porte d'une maison ordinaire, mais dont la baie n'était point percée.Gaston Maspero (1846-1916)
Pendant la première heure, la baie est toute couverte de points blancs, pâquerettes semées sur la mer bleue.Eugène Loudun (1818-1898)
Les deux façades sont ornées d'un portique de huit colonnes, interrompu au milieu par la baie du pylône.Gaston Maspero (1846-1916)
A peine arrivé dans la baie, ce modèle des fils adoptifs s'était empressé, naturellement, d'aller rendre compte à ses parents du résultat négatif de ses recherches.Wenceslas-Eugène Dick (1848-1919)
Mais celui-ci, le coup porté, semblait uniquement occupé de sa barre de gouvernail, qu'il manœuvrait pour embouquer la baie.Wenceslas-Eugène Dick (1848-1919)
C'est un diable de courant que celui de cette baie, je l'ai assez souvent essuyé pour me le rappeler.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Au milieu de cette baie entourée de rochers, où les eaux sombres et emprisonnées dorment dans un calme profond, ta tâche sera finie.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Mais ils ne s'arrêtèrent que peu de temps en cet endroit, à près de cinq cents pieds au-dessus d'une petite baie semée d'écueils et de rochers.Gustave Toudouze (1847-1904)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « BAYE » s. f.

Petit golphe ou bras de mer qui s'ouvre entre deux terres, où les vaisseaux sont en seureté. La Baye de tous les Saints au Bresil. On l'appelle aussi Sein & Ance.
 
BAYE, se dit aussi en Maçonnerie des ouvertures qu'on laisse dans les murs qu'on éleve, pour en faire des portes & des fenestres. On appelle aussi sur mer, les bayes d'un vaisseau, les ouvertures qui sont en sa charpente, comme celles des écoutilles, les trous par où passent les masts, &c.
 
BAYE, en termes d'Agriculture, se dit des gousses de plusieurs arbres & fruits, comme de lierre & de laurier. En Latin bacca.
 
BAYE. Plaisanterie qu'on fait aux despens de quelqu'un, à qui on donne de grandes esperances, ou à qui on fait peur de quelque chose qui n'est pas vraye.
 
On dit proverbialement d'un grand hableur, que c'est un donneur de bayes, qu'il repaist de bayes, lors qu'il promet beaucoup, & qu'il ne tient rien. L'origine de ce proverbe, selon Pasquier, se rapporte à un berger, qui dans la Farce de Pathelin étant cité en Justice, répondit toûjours comme les moutons, baye, à toutes les accusations de son maistre, & aux interrogatoires du Juge : depuis lequel temps on a dit, Repaistre ou payer de bayes, en parlant de ceux qui payent de vaines promesses, ou qui ont des entretiens ridicules. Menage au contraire veut que ce mot vienne de l'Italien baia.
Déjouez les pièges ! « Combien d'entretiens as-tu passé » ou « passés » ? « Combien d'entretiens as-tu passé » ou « passés » ?

Maîtrisez l'accord du participe passé avec un adverbe de quantité.

12/03/2020