crique

définitions

crique ​​​ nom féminin

Enfoncement du rivage, petite baie. ➙ anse, calanque.

synonymes

crique nom féminin

anse, baie, calanque (en Méditerranée), conche (région.), cale (vieux)

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Elle descendit vers la crique, sans précisément se rendre compte de ce qu'elle faisait, tant elle était absorbée et soucieuse.Pierre Zaccone (1818-1895)
Le tronc n'était plus qu'a une quarantaine de mètres, en obliquant vers la crique, où était accosté le radeau.Jules Verne (1828-1905)
J'allai d'abord à la crique dont j'ai déjà parlé, et où j'avais abordé avec mes radeaux.Daniel Defoe (1661-1731), traduction Petrus Borel (1809-1859)
Puis, alors que le tronc passait devant la crique, cet être se précipita dans le courant avec l'évidente intention de gagner la berge.Jules Verne (1828-1905)
Toutefois j'observai que les deux qui savaient nager mirent à passer la crique deux fois plus de temps que n'en avait mis le malheureux qui les fuyait.Daniel Defoe (1661-1731), traduction Petrus Borel (1809-1859)
Mais, depuis bien des années déjà, l'entrée de la crique s'est fermée sur le fleuve, et le fortin a été abandonné.Jules Verne (1828-1905)
Il faisait moins froid dans la crique qu'en mer, grâce à l'écran de roche dressé au nord de ce bassin ; diminution qui n'empêchait pas ces gens de grelotter.Victor Hugo (1802-1885)
Je veillerai nuit et jour, et dès que le lougre sera en vue, je l'attendrai dans la crique.Ernest Capendu (1826-1868)
Ce fut un instinct non raisonné, mais irrésistible qui la força à faire glisser sa nacelle dans cette petite crique ombragée.George Sand (1804-1876)
Pas un havre, pas une crique ne s'offrait pour donner refuge à ces malheureux ; et cette nuit-là fut peut-être une des plus terribles qu'ils eurent à endurer.Narcisse-Henri-Édouard Faucher de Saint-Maurice (1844-1897)
Il s'occupa d'abord de trouver une crique dont la position mît son navire à l'abri des coups de vent et des grandes débâcles.Jules Verne (1828-1905)
Ça n'aurait pas pu durer long-temps comme cela ; mais une fois hors de la crique le vent s'éleva, nous hissâmes la voile et nous arrivâmes vivement au village.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Un chant s'élevait de la crique, avec les coups de marteau d'un pêcheur réparant sa barque, mais le roc en surplomb cachait l'homme au travail.Daniel Lesueur (1854-1921)
Dantès avait parfaitement reconnu le gisement de la côte ; et, au lieu d'aborder au port habituel, il jeta l'ancre dans la petite crique.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Nous entrâmes dans cette crique sur le soir, nous déterminant d'aller à terre à la nage sitôt qu'il ferait sombre, et de reconnaître le pays.Daniel Defoe (1661-1731), traduction Petrus Borel (1809-1859)
Elle est séparée du continent par une crique à peine visible, qui filtre à travers une masse de roseaux et de vase, rendez-vous habituel des poules d'eau.Edgar Allan Poe (1809-1849), traduction Charles Baudelaire (1821-1867)
La crique était, pour ainsi dire, impénétrable à qui ne connaissait pas l'orientation de ses passes, la disposition de ses îlots.Jules Verne (1828-1905)
On dirait qu'arrachés de quelque crique par la force du courant, ils s'en vont bien innocemment à la dérive.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Cette petite crique, couverte par les roches, me paraît être justement le port qu'il lui faut.Jules Verne (1828-1905)
Mais, avant leur départ, ils paraissaient convenablement forts, et n'oublièrent pas de faire de longues sorties en plein air, sur toute l'étendue de la crique et des campagnes environnantes.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Afficher toutRéduire