Email catcher

bâillonner

Définition

Définition de bâillonner ​​​ verbe transitif

Mettre un bâillon à (une personne).
Empêcher la liberté d'expression de (qqn…), réduire au silence. Gouvernement qui veut bâillonner la presse. ➙ museler.

Conjugaison

Conjugaison du verbe bâillonner

actif

indicatif
présent

je bâillonne

tu bâillonnes

il bâillonne / elle bâillonne

nous bâillonnons

vous bâillonnez

ils bâillonnent / elles bâillonnent

imparfait

je bâillonnais

tu bâillonnais

il bâillonnait / elle bâillonnait

nous bâillonnions

vous bâillonniez

ils bâillonnaient / elles bâillonnaient

passé simple

je bâillonnai

tu bâillonnas

il bâillonna / elle bâillonna

nous bâillonnâmes

vous bâillonnâtes

ils bâillonnèrent / elles bâillonnèrent

futur simple

je bâillonnerai

tu bâillonneras

il bâillonnera / elle bâillonnera

nous bâillonnerons

vous bâillonnerez

ils bâillonneront / elles bâillonneront

Synonymes

Synonymes de bâillonner verbe transitif

faire taire, étouffer, mettre un bâillon à, museler, réduire au silence

Exemples

Phrases avec le mot bâillonner

Vouloir bâillonner la presse et l'empêcher de diffuser l'information est une grave atteinte aux libertés fondamentales.Europarl
Vous le déposerez tout doucement ici et nous le bâillonnerons, et l'attacherons, peu importe où, quelque part enfin.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Elles se tiennent sagement, mais à la longue, elles ne peuvent bâillonner un sourire irrésistible ou étouffer un petit rire.Vie sociale et traitements, 2013, Jacques Rummelhardt (Cairn.info)
Les démocraties peuvent même choisir de bâillonner directement le discours politique dans l'intérêt d'une délibération équitable.Participations, 2012, Michael Schudson, Charles Girard (Cairn.info)
C'est l'instinct de conservation qui parle et comment le bâillonner, sauf chez quelques individus particulièrement stoïques et surarmés ?Medium, 2014, Régis Debray (Cairn.info)
Si vous continuez à donner ainsi de continuels démentis à la justice, gronda-t-il, je vous fais bâillonner...Henry de Graffigny (1863-1934) et Georges Le Faure (1856-1953)
Lui, on n'aura pas eu à prendre la précaution de le bâillonner, de lui voiler les yeux, de lui attacher les pieds et les mains.Jules Verne (1828-1905)
Je la bâillonnerai, d'abord, sans lui faire du mal, pour quelle ne braille pas, puis je la rassurerai, je lui expliquerai...Madame Henri de la Ville de Mirmont (1860-1933)
Mais elle ne doit en aucun cas servir de prétexte pour bâillonner nos droits fondamentaux et nos libertés démocratiques.Europarl
Est-ce que des hommes n'entreront pas, là, tout à l'heure, qui se jetteront sur moi, me bâillonneront, et m'emporteront dans l'éternelle nuit du cabanon !Octave Mirbeau (1848-1917)
Il était à la fois le représentant du père qui voulait bâillonner sa fille et semait le désarroi dans les transactions entre les autres personnages.Figures de la psychanalyse, 2019, Jacques Sédat (Cairn.info)
Ce jour-là, le prévenu avait menacé le nonagénaire avant de le ligoter et de le bâillonner, relate le quotidien local.Ouest-France, 16/08/2021
Je pense, ou plus exactement, je déduis de votre décision de vous bâillonner que vous avez terminé votre discours.Europarl
Cette confiance qui fait considérer l’immigration comme une grande chance, confiance qui, au lieu de bâillonner l’initiative privée, la libère, l’encourage, la soutient.Europarl
Cependant les stupéfiants ne sont pas les seuls apports utilisés pour combler les espaces du manque et bâillonner l'angoisse.Topique, 2009, Guy Roger (Cairn.info)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de BÂILLONNER v. act.

Mettre un bâillon à une beste, à un animal. On dit aussi, Bâillonner une porte, quand on la ferme en dehors avec une piece de bois passée dans un tirefous.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Le dessous des mots Le vin : savoir le siroter pour savoir en parler (et vice versa) Le vin : savoir le siroter pour savoir en parler (et vice versa)

Comment peut-on encore expliquer qu'à chaque sortie d'un énième manuel de dégustation, les buveurs affolés se jettent dessus comme la petite vérole...

19/12/2022