Email catcher

silence

Définition

Définition de silence ​​​ nom masculin

Fait de ne pas parler ; état, attitude d'une personne qui reste sans parler. ➙ mutisme. Garder le silence, se taire. Faire silence. elliptiquement Silence ! Minute de silence, hommage que l'on rend aux morts en demeurant debout, immobile et silencieux.
(Un, des silences) Moment pendant lequel on ne dit rien. ➙ blanc. Une conversation coupée de silences.
Fait de ne pas exprimer, de ne pas divulguer (ce qui est secret) ; attitude, état d'une personne qui ne s'exprime pas. Promets-moi un silence absolu. ➙ secret. La loi du silence (entre malfaiteurs ; dans des sociétés secrètes). ➙ omerta. Passer qqch. sous silence, n'en rien dire. Réduire, forcer qqn au silence.
Le fait de ne plus se manifester. Son silence m'inquiète.
Absence de bruit, d'agitation. ➙ calme, paix. Un silence de mort, total.
Silence radio : interruption de toute émission électromagnétique pour éviter de signaler sa position à l'ennemi. au figuré Absence de réaction, de nouvelles (de qqn). recommandation officielle pour black-out.
Musique Interruption du son musical, indiquée dans la notation ; signe qui l'indique. ➙ pause, soupir.

Synonymes

Synonymes de silence nom masculin

mutisme

black-out

calme, paix, tranquillité

temps d'arrêt, interruption, pause, [Musique] soupir

Synonymes de silence !

chut !, la paix !, la ferme ! (familier), ta gueule ! (très familier), camembert ! (langage des enfants)

motus (et bouche cousue) !

Synonymes de garder le silence

se taire, ne pas dire un mot, ne pas ouvrir la bouche, ne rien dire

Synonymes de il y a eu un profond silence

on aurait entendu une mouche voler

Combinaisons

Exemples

Phrases avec le mot silence

Cette dernière, à la lecture de cette autobiographie, semble retrouver quelque chose qui était en silence.Analyse Freudienne Presse, 2005, Françoise Guillaumard (Cairn.info)
Il se fit alors un grand silence dans l'assemblée.Gustave Aimard (1818-1883)
De surcroît, la synesthésie du chaud silence résonne en antithèse avec le cliché moral d'un silence froid, comme pour congédier toute psychologie.Poétique, 2008, Philippe Dufour (Cairn.info)
Dans ce dimanche glacial, à l'atmosphère lourde et au silence pesant, on a de nouveau croisé les fantômes d'il y a quatre ans.Ouest-France, Jean-Marcel BOUDARD, 06/12/2020
Et quand retombe le silence, la salle retient encore son souffle, comme perdue dans un rêve.Ouest-France, 21/03/2015
Elle commence chaque séance par un grand moment de silence et exprime un sentiment de vide, et l'impossibilité d'en dire plus.Empan, 2020, Bénédicte Berruyer-Lamoine (Cairn.info)
Dans une ruelle sombre, notes et éclats de voix transpercent le silence.Géo, 08/11/2019, « Zanzibar : que devient l'île mythique des aventuriers ? »
Cette pratique a traversé les siècles et perdure dans certains monastères pour préserver le silence.Études, 2004 (Cairn.info)
C'est sur ce silence que se développent toutes les démagogies et toutes les campagnes anti-européennes.Europarl
Cette opération de mise en relation de paroles, de mots, de silences, rend les choses intelligibles.La pensée de midi, 2004, Céline Leclère (Cairn.info)
Elle poursuit son œuvre du silence et cette année encore, fidèle à son origine, elle nous livre quelques landes bretonnes.Ouest-France, 10/08/2021
Il peut aussi garder le silence, ce qui vaut refus.Capital, 23/10/2019, « Comment fixer le montant du loyer »
Même si l'objectif de l'opération ne s'adresse pas prioritairement aux employés, ces derniers se satisfont eux aussi du silence ambiant.Ouest-France, Rémyse SAUDUBRAY, 03/05/2021
Une ou deux fois au cours de l'entretien, laissez le silence s'installer.Capital, 07/05/2012, « Apprenez à mieux écouter vos clients »
Dans notre monde si bruyant, le silence vaut de l'or.Ça m'intéresse, 26/11/2019, « Quand le bruit n’était pas un ennemi »
Une minute de silence a été observée naturellement par le conseil.Ouest-France, 28/03/2021
Cette proposition permettrait peut-être de diminuer le nombre de femmes qui gardent le silence.Cliniques méditerranéennes, 2013, Maria Eugenia Uriburu (Cairn.info)
On laisse toujours un temps de silence après l'annonce, pour que le patient puisse s'exprimer.Ouest-France, Agathe MATHIEU, 20/03/2018
Toute la difficulté consiste à habiller le silence, afin qu'il ait le même poids qu'une réplique et ne soit pas perçu comme une capitulation.Capital, 29/07/2019, « Femmes, ne vous faites plus marcher sur les pieds au… »
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de SILENCE s. m.

Terme relatif, opposé à bruit, cris, & tumulte. Les amants vont troubler de leurs plaintes le silence des bois. Tout est tranquille & dans un profond silence en ce pays-là. Les Huissiers Audienciers sont établis pour faire faire silence.
 
Taisez vous, rossignols ; zephirs, faites silence.
 
SILENCE, se dit aussi de la discretion qui fait qu'on retient des paroles qu'on n'ose ou qu'on ne veut pas prononcer. Dans les Monasteres il y a l'heure du silence. Il faut observer le silence dans le dortoir. Cette femme par discretion a gardé long-temps le silence, les mauvais traittements de son mary l'ont enfin obligée à rompre le silence. Je me plains de vostre silence, je n'ay point de réponse, vous ne me faites point sçavoir de vos nouvelles. Demosthene se vantoit qu'on achetoit plus son silence, que l'eloquence des autres. Les Disciples de Pythagore étoient obligez de garder un silence de cinq ans. Domitien fut le premier des Empereurs qui introduisit la coûtume de faire crier par un Heraut, Faites silence, quand il vouloit annoncer ses volontez au peuple, comme témoigne Dion Cassius.
 
SILENCE, se dit aussi d'un empêchement de parler ou d'agir. Dans les Lettres d'abolition le Roy impose un silence perpetuel à son Procureur General, luy deffend d'agir, de faire la recherche d'un crime. Le President impose silence à un Advocat, lors qu'il est trop long, & qu'il dit de trop fortes invectives. On dit aussi, qu'un Orateur passe sous silence quelque chose, lors que la discretion l'empêche d'en faire mention expresse, & qu'il se contente de la designer en passant.
 
SILENCE, est aussi une souffrance, un manque de reclamer, ou de se plaindre, de s'opposer à quelque chose. En Jurisprudence le silence passe pour une approbation. Il est demeuré dans le silence pendant dix, vingt & trente ans qu'il m'a veu posseder cet heritage, cela m'a acquis prescription. On oppose à une Religieuse son silence, quand elle a été cinq ans sans reclamer, sans faire protestation contre ses voeux.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Le dessous des mots Le dragon, un monstre cracheur... de mots ! Le dragon, un monstre cracheur... de mots !

Omniprésent depuis l’Antiquité dans les mythes et les épopées, le dragon est sans doute l’animal fantastique qui fascine le plus. Monstre terrifiant...

Marjorie Jean 07/02/2024
sondage de la semaine