Email catcher

se taire taire

Définition

Définition de se taire ​​​ verbe pronominal

Rester sans parler, s'abstenir de s'exprimer. Savoir se taire, être discret. Je préfère me taire là-dessus, ne rien dire à ce propos. locution, familier Il a manqué, perdu une belle occasion de se taire, il a parlé mal à propos.
Cesser de parler (ou de crier, de pleurer). Elles se sont tues. Taisez-vous ! ➙ chut, silence.
(avec ellipse de se) Faire taire qqn : empêcher de parler, de crier, de pleurer ; forcer à se taire. au figuré Faire taire l'opposition. ➙ museler.
(sujet : chose) Ne plus se faire entendre. ➙ s'éteindre. L'orchestre s'était tu.

Définition de taire ​​​ verbe transitif

Ne pas dire ; s'abstenir ou refuser d'exprimer (qqch.). ➙ cacher, celer. Taire ses raisons. Une personne dont je tairai le nom.

Conjugaison

Conjugaison du verbe taire

actif

indicatif
présent

je tais

tu tais

il tait / elle tait

nous taisons

vous taisez

ils taisent / elles taisent

imparfait

je taisais

tu taisais

il taisait / elle taisait

nous taisions

vous taisiez

ils taisaient / elles taisaient

passé simple

je tus

tu tus

il tut / elle tut

nous tûmes

vous tûtes

ils turent / elles turent

futur simple

je tairai

tu tairas

il taira / elle taira

nous tairons

vous tairez

ils tairont / elles tairont

Synonymes

Synonymes de taire verbe transitif

passer sous silence, cacher, dissimuler, enfouir, faire abstraction de, garder secret, omettre, voiler, celer (vieux ou littéraire)

[littéraire] dissimuler, étouffer, ravaler, refouler

Synonymes de se taire verbe pronominal

faire silence, avoir avalé, perdu sa langue, demeurer, rester bouche cousue, demeurer, se tenir coi, se fermer comme une huître, ne pas desserrer les dents, ne pas dire un mot, s'écraser (familier), fermer son bec (familier), la boucler (familier), la fermer (familier), mettre sa langue dans sa poche (familier), ne pas piper (familier), se fermer la trappe (familier, Québec), fermer sa gueule (très familier), fermer sa goule (vieux ou région.)

garder un secret, être discret, être une tombe, ne rien dire

s'éteindre, s'apaiser, s'arrêter, se calmer

Exemples

Phrases avec le mot taire

Cette démarche conduit, parfois, les auteurs à prétendre qu'il existerait un complot visant à taire certaines informations.Ouest-France, 09/02/2021
Non, la seule chose qui puisse le faire taire, c'est l'eau.Ouest-France, Jean-Valéry HÉQUETTE, 07/06/2013
Dans le processus d'abandon de l'incurable souffrant dont il faut faire taire la plainte, des injections létales sont prescrites.Transversalités, 2017, Marie-Dominique Trébuchet (Cairn.info)
Une fois qu'on a commencé à parler, on n'a plus le droit de se taire.Ouest-France, 29/01/2019
De leur côté, les enfants prévoient les difficultés de leur mère et préfèrent taire leurs réflexions concernant la décohabitation.Dialogue, 2001, Emmanuelle Maunaye (Cairn.info)
On ne doit rien laisser passer de ce que l'on voit, ne jamais se taire.Capital, 31/10/2019, « Entreprises, arrêtez d'infantiliser vos salariés ! »
Je parlerai à mon mari, si tu n'es pas là constamment pour m'ordonner par tes regards de me taire.Stendhal (1783-1842)
Commencer par apprendre à se taire, se couper du fonctionnement usuel du monde.Vertigo, 2008, Philippe Azoury (Cairn.info)
Mieux vaut vous taire plutôt que de renvoyer la responsabilité vers d'autres.Capital, 18/01/2017, « Comment bien reconnaître ses erreurs au travail »
Comment envisager qu'un sujet puisse faire taire un fantasme inconscient qui constitue ses propres fondations et, bien entendu, lui échappe largement ?Le corps des hommes, 2010, Anne-Laurence Coopman, Christophe Janssen (Cairn.info)
Dans tous les cas, les symptômes parfois envahissants des adolescents ne sont pas à faire taire à tout prix ni à éradiquer.Enfances & PSY, 2009, Patrick Bantman (Cairn.info)
Sachons parfois nous taire devant une telle abnégation, qu'elle soit volontaire ou obligée, folle, inconsidérée.Ouest-France, 09/04/2020
On sait que je ne suis pas homme à me taire.Stendhal (1783-1842)
On lui avait demandé de se taire afin que le tournage continue.Ouest-France, Florence PITARD, 10/10/2020
Le fait d'être capable de se taire développe votre autorité.Capital, 19/04/2019, « Les bases de la négociation commerciale »
Pour ces dernières, la société falaisienne travaille avec de très grosses entreprises françaises, dont la direction préfère taire le nom, discrétion oblige.Ouest-France, Benoît COLLET, 12/06/2019
D'une part, elle est bien consciente d'être rattrapée par son passé et, d'autre part, elle sait aussi qu'elle tente de le faire taire.Cliopsy, 2017, Maryline Nogueira-Fasse (Cairn.info)
Pour vivre le silence profond, il faut parvenir à faire taire nos voix intérieures, à calmer le flot de nos pensées, à cesser de se projeter pour s'ancrer dans l'instant.Ça m'intéresse, 10/06/2019, « Voici comment le silence apaise notre esprit »
Et pour ne pas faillir à mon devoir de parlementaire, je ne peux me taire sur les moyens trop restreints consacrés à cette politique.Europarl
Ils préfèrent se taire pour ne pas se nuire et, malheureusement, ils n'ont pas tort.Capital, 27/11/2018, « Comment libérer la parole au travail »
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de TAIRE v. act. & n.

S'abstenir de parler, ne découvrir pas une chose qui doit être secrette. On a donné autrefois de grosses sommes à Demosthene pour se taire. Le vice des femmes est de ne pouvoir se taire, de ne pouvoir garder un secret. Les Huissiers sont dans les Audiences pour faire taire les causeurs, pour faire faire silence.
 
TAIRE, signifie aussi, Rendre confus, empêcher de repliquer. Cette raison convaincante luy ferma la bouche, le fit taire. Si je luy reproche certaine action, je le feray taire, je le rendray confus & muet. C'est un homme qui ne se peut taire, quand il est sur les loüanges du Roy. Il ne se peut taire des cruautez qu'il a souffertes en captivité.
 
TAIRE, signifie aussi, Dissimuler, obmettre de dire une chose qu'il est necessaire d'exprimer. C'est un vice essentiel dans une provision de Cour de Rome, de taire, de dissimuler le nombre, la qualité des autres Benefices qu'on possede. Il a receu une seconde fois son payement, taisant qu'il avoit été satisfait d'ailleurs.
 
TAIRE, signifie aussi, S'abstenir de parler. Ainsi Regnier a dit de son Pedant :
 
Ciceron il s'en taist, dautant que l'on le crie
 
Le pain quotidien de la Pedanterie.
 
TAIRE, se dit aussi des choses qui cessent de faire du bruit. L'orage est un peu appaisé, les vents se taisent, ne font plus de bruit. Les cloches se taisent le jour du Vendredy Saint. On dit qu'on fait taire les grenouilles d'un marais en esté en leur faisant voir du feu.
 
TAIRE, se dit figurément en Morale, & signifie, Plier, ceder, obeïr. Au milieu des armes les loix se taisent. Racine a dit fort elegamment en parlant d'Alexandre :
 
Et la terre en tremblant se taire devant vous :
 
dans la pensée de l'Escriture, Et in conspectu ejus terra siluit.
 
TEU, TEUË part. pass. & adj.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Drôles d'expressions Être de bon, de mauvais augure Être de bon, de mauvais augure

Quand on dit d’un signe favorable ou défavorable qu’il est de bon ou de mauvais augure, on comprend que augure est synonyme de présage. Mais on...

Alain Rey 25/10/2022