balcon

définitions

balcon ​​​ nom masculin

Plateforme en saillie sur la façade d'un bâtiment et qui communique avec une pièce.
Balustrade d'un balcon. Balcon en fer forgé.
Galerie d'une salle de spectacle s'étendant d'une avant-scène à l'autre. Fauteuils de balcon.
Rambarde avant et arrière d'un bateau de plaisance.

synonymes

balcon nom masculin

avancée, [romain] méniane, [arabe] moucharabieh, [sur toute la largeur de la maison] galerie (Québec)

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Cette résolution, la troisième du genre, s'adresse au premier chef aux autorités congolaises, mais aussi aux instances européennes et internationales qui ne peuvent rester au balcon.Europarl
Des hommes qui étaient jadis moins empressés autour d'elle vinrent au balcon, dérangeant tout le monde, se suspendre à sa main pour approcher le cercle imposant dont elle était environnée.Marcel Proust (1871-1922)
Je parie dix mille louis qu'elle ne passera pas sur son balcon pour écouter vos sérénades.Arsène Houssaye (1815-1896)
J'ignore si ce sera la dame du parc, la beauté du balcon, mais je te dis adieu pour me mettre en quête.Théophile Gautier (1811-1872)
Il s'appuya sur le balcon et regarda le jet d'eau étincelant, qui s'élançait et retombait dans le bassin.Harriet Beecher Stowe (1811-1896), traduction Louis Énault (1824-1900)
Des enfants, qui demeurent sur le même balcon que nous, quand ils l'entendent pleurer, se moquent d'elle en la contrefaisant.George Sand (1804-1876)
Tout le monde se pressait à la fenêtre du milieu, qui avait un balcon extérieur d'où l'on pouvait voir dans tous leurs détails les lents préparatifs du départ.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Il se sentait étrangement calme, et allant vers la fenêtre, il l'ouvrit et s'avança sur le balcon.Oscar Wilde (1854-1900), traduction Albert Savine (1859-1927)
Tout le monde sera rangé sur le balcon – quelque chose comme celui-ci – quand vous arriverez.William Dean Howells (1837-1920), traduction Louis Fréchette (1839-1908)
Quelle leur parut longue cette heure, à tous deux, déchirés par des pensées quils ne savouaient pas, appuyés au balcon, guettant la rentrée de la femme.Alphonse Daudet (1840-1897)
En attendant le coup de force qui, nous en étions certains, mettrait, dans quelques heures, fin à leur pouvoir, nous guettions le balcon du premier.Adolphe Retté (1863-1930)
Horace, qui venait pour nous voir, et à qui le portier assurait que nous étions tous sortis, leva la tête, et vit une femme sur le balcon.George Sand (1804-1876)
Une ombre blanche et délicate se dessina sur le balcon, agita son voile comme pour donner un signe de reconnaissance, et, laissant retomber le rideau, disparut au même instant.George Sand (1804-1876)
Deux sentinelles veillaient à la porte du roi, deux autres se promenaient devant le balcon sur la plate-forme de l'échafaud, où le billot était déjà posé.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Avant de se décider à veiller ou à dormir, tout en luttant contre le sommeil, il prit son chocolat sur son balcon.Alfred de Musset (1810-1857)
On finit par s'entendre : deux petits appartements au cinquième (avec balcon) sont mis à la disposition des infortunés explorateurs.Paul-Jean Toulet (1867-1920)
J'ai trois jolies petites chambres sur la rivière avec une vue magnifique et un balcon.George Sand (1804-1876)
Un faucon, suspendu au balcon dans une cage dorée, figurait aussi parmi les spectateurs ; le bec tourné de travers et la patte levée, il examinait aussi le peuple avec attention.Nikolaï Vassilievitch Gogol (1809-1852), traduction Louis Viardot (1800-1883)
Armand, se voyant seul et négligé, s'esquiva du salon où il ne paraissait pas être à as place, et se rendit sur le balcon.Madame Leprohon (1829-1879), traduction Joseph Auguste Genand (1839-1902)
Peut-être, s'il eût été encore suspendu à son échelle au lieu d'être posé le pied ferme sur le balcon, fût-il tombé en arrière.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « BALCON » subst. masc.

Construction de pierre, de bois, ou de fer attachée en saillie aux fenestres d'un bastiment pour y prendre l'air, ou pour descouvrir de plus loin. En l'Isle Nostre Dame à Paris, il y a un Quay appellé des Balcons. Ce mot vient de l'Italien balcone, qui a esté fait du Latin palcus, ou de l'Allemand balk, qui signifie poutre. Menage. Du Cange aprés Acharisius dit que c'est un nom propre venu des Venitiens ; quelques-uns disent des Genois. Covarruvias croit que ce mot vient du Grec ballein, jacere. Car il dit que les balcons sont proprement des avances, des tourrillons sur les portes des Citadelles, d'où on lançoit toutes sortes de traits sur les ennemis.
Les mots croisés du Robert Les mots de l'hiver Les mots de l'hiver

Une nouvelle grille de saison... Niveau difficile !

03/01/2021