baldaquin

 

définitions

baldaquin ​​​ nom masculin

Dais garni de rideaux, placé au-dessus d'un lit, d'un trône. Lit à baldaquin.
Architecture Ouvrage à colonnes couronnant un autel, un trône.
 

synonymes

baldaquin nom masculin

dais, ciel de lit, [d'autel] ciborium

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
En face des fenêtres, sur une estrade basse, est le trône, un fauteuil doré, recouvert de velours rouge, sous un baldaquin de même velours.Émile Zola (1840-1902)
Un escalier d'une vingtaine de marches conduisait au contrôle et aux entrées du public ménagées sous un superbe baldaquin de velours cramoisi frangé d'or.Louis Mullem (1836-1908)
Sur le fond de pourpre des rideaux du baldaquin, entre cet écartement ailé des draperies, où brûlait comme un brasier de gloire, il prenait une véritable majesté.Émile Zola (1840-1902)
Au fond, sous un superbe baldaquin garni de longues franges d'or, étoit placé le trône.Alcide de Beauchesne (1800-1873)
Au fond, un grand lit carré à baldaquin de perse faisait face à la porte.André Theuriet (1833-1907)
Le dais sous lequel ont été reçus les consuls avait l'air d'un baldaquin de lit d'auberge : quatre mauvais plumets et une méchante petite frange.George Sand (1804-1876)
Le saphir proteste et se réclame de la splendeur du saphir des eaux, de manche de saphir et de baldaquin de saphir.Louis Nicolardot (1822-1888)
Elle demeurait là, sous son baldaquin de chaume et ses courtines de lierre, assise à une table rustique, où elle se tenait accoudée, la tête dans les deux mains.Oscar Méténier (1859-1913)
Trois grandes voiles, rattachées à cette banne sous une bouffante garniture de bonnettes, fermaient comme des draperies, le fond et les deux côtés de ce baldaquin improvisé.Ernest Myrand (1854-1921)
D'autres prennent leur lit pour une vague qui les soulève, les porte jusqu'au baldaquin, et les laisse retomber, pour se soulever encore et les ballotter obstinément.George Sand (1804-1876)
Au fond, dans l'endroit le plus honorable, comme un autel au haut bout d'une basilique, un baldaquin massif à rideaux cramoisis abritait un trône élevé de plusieurs marches.Octave Féré (1815-1875)
Mais pour arriver au centre du baldaquin, au-dessus du tabernacle, il fallait marcher sur une vieille corniche en bois, peut-être vermoulue et à quarante pieds d'élévation.Stendhal (1783-1842)
Dans la chapelle haute on remarque les magnifiques vitraux de seize mètres d'élévation et ses statues des douze apôtres, l'autel et le baldaquin ogival en bois sculpté.Noémie Dondel Du Faouëdic (1834-1915)
Il les plaça fort bien sur l'ornement en forme de couronne, au centre du baldaquin.Stendhal (1783-1842)
Au fond de la haute salle se trouvait l'alcôve en demi-voûte, avec ses grands rideaux rouges et son lit à baldaquin...Erckmann-Chatrian (1822-1899, 1826-1890)
Au-dessus de l'autel se dressait un baldaquin ingénieusement fabriqué, de toutes pièces, avec les agrès de la flottille.Ernest Myrand (1854-1921)
Ce lit, démesurément haut sur pieds, se reliait par des colonnes annelées à un baldaquin de serge verte découpant le long du plafond les dents rondes de ses festons.Paul Mahalin (1838-1899)
Il n'y avait plus de salle du trône, ni de grand chapeau rouge accroché sous un baldaquin, ni de fauteuil attendant la venue du pape, retourné contre le mur.Émile Zola (1840-1902)
Regardez ici maintenant, on le retrouve encore près de ce ris de la voilure, juste au centre de la draperie gauche du baldaquin.Ernest Myrand (1854-1921)
Tout y était propre et rangé, le lit était couvert d'un baldaquin, de petits rideaux décoraient les fenêtres et, derrière eux, il y avait deux pots de fleurs étranges.Hans Christian Andersen (1805-1875)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « BALDACHIN » subst. masc.

Dais, ou poile qu'on porte sur le St. Sacrement, ou sur la teste du Pape dans les grandes ceremonies. Borel témoigne que Baldechinum est un vieux mot François, qui signifioit la plus riche des estoffes qui étoit tissuë de fil d'or, & dont la trame étoit de soye recamée de broderie. On tient qu'il a été ainsi nommé, à cause qu'il venoit de Baldac, ou de Babylone en Perse. On l'a appellé aussi en vieux François, Baudequin.
 
On appelle aussi Baldachin, un ouvrage d'Architecture qu'on esleve en forme de dais ou de couronne sur plusieurs colomnes pour servir de couverture à un autel. Le baldachin du Val de Grace est superbe & magnifique. Ce mot est Italien, & vient de baldachino.
Les mots du bitume Daron Daron

n. m. : père. Dérivé : n. f. daronne

Aurore Vincenti 15/04/2020