ciel

 

définitions

ciel ​​​ , pluriel ciels ​​​ et cieux ​​​ nom masculin et interjection

(pluriel, ciels : « multiplicité réelle ou d'aspects » ; cieux : « collectif à nuance affective ou sens religieux »)
Espace visible limité par l'horizon. La voûte du ciel, des cieux. ➙ firmament. Un ciel étoilé. —  locution Sous le ciel : ici-bas, au monde. Sous d'autres cieux : ailleurs. —  Entre ciel et terre : en l'air, à une certaine hauteur. —  En plein ciel : très haut dans les airs. À ciel ouvert : en plein air. Une piscine à ciel ouvert. —  Lever les yeux au ciel. Tomber du ciel : arriver à l'improviste. Remuer ciel et terre*. —  (qualifié ; pluriel des ciels) Ciel bleu ; nuageux. Des ciels orageux, de plomb. Ciel chargé, couvert. Le ciel se couvre, s'éclaircit. —  en apposition (invariable) Bleu ciel : bleu très clair.
Sciences Apparence de l'espace extra-terrestre, vu de la Terre ; voûte où semblent se mouvoir les astres. La carte du ciel. ➙ cosmographie. —  locution Être au septième ciel, dans le ravissement.
(pluriel cieux)
Séjour des dieux, de Dieu, des puissances surnaturelles. ➙ au-delà. Le royaume des cieux.
Séjour des bienheureux, des élus. ➙ paradis. Mériter le ciel.
La divinité, la providence. Prier le ciel. proverbe Aide-toi, le ciel t'aidera. —  interjection Ciel ! (surprise désagréable). « Ciel, mon mari ! » (formule de vaudeville). —  littéraire Plût au ciel !, si cela pouvait être !
au figuré Un ciel, des ciels.
Ciel de lit : baldaquin au-dessus d'un lit. ➙ dais.
Voûte, plafond d'une excavation. Des ciels de carrière.
 

synonymes

ciel nom masculin

voûte céleste, azur (littéraire), cieux (littéraire), éther (littéraire), firmament (littéraire), nues (littéraire)

paradis, au-delà

[Antiquité] empyrée (littéraire), Olympe (littéraire)

ciel de lit

baldaquin, dais

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il n'existe aucune garantie que l'extraction à ciel ouvert qui accompagne l'investissement ne transformera pas le paysage.Europarl
Or, nous ne devons pas perdre de vue que l'écran protecteur que l'euro a érigé autour de nos économies n'est pas tombé du ciel.Europarl
Structurellement, nous devons donc veiller à permettre au secteur de se restructurer, sous la forme d'une recomposition du ciel européen autour de quelques grandes alliances.Europarl
La paix doit continuer à être le grand dessein de la construction européenne, mais la paix ne tombe pas du ciel.Europarl
La création d'un ciel unique européen fournira temporairement assez d'espace pour concevoir, à partir de la configuration actuelle, des mesures structurelles contre la croissance effrénée de la navigation aérienne.Europarl
Son climat subtropical permet la production de fleurs coupées, à ciel ouvert ou en serres de protection.Europarl
La crise due aux cendres volcaniques a mis en lumière l'importance vitale du ciel unique européen.Europarl
Par conséquent, s’ils ne bloquent pas le processus, ces nuages dans le ciel des négociations créent certainement un climat déplaisant.Europarl
Nous devons cependant veiller à ne pas perdre confiance dans le système de certification en autorisant que tout ce qui se trouve entre terre et ciel puisse être certifié.Europarl
En notre nom, nous sommes prêts à remuer ciel et terre, et plus encore, pour arriver à une solution négociée qui serait préférable pour tout le monde.Europarl
Pour l'espace aérien européen, le projet de ciel unique revêt une importance similaire à celle de l'introduction de l'euro pour l'espace économique et monétaire européen.Europarl
Trop souvent, en effet, ils pensent aux étoiles et au ciel plutôt qu’aux besoins quotidiens de tous les citoyens.Europarl
Ces négociations étaient nécessaires car, même si les frontières sont invisibles dans le ciel, elles sont bien présentes.Europarl
Voilà ce que devraient être la priorité et les lignes directrices du ciel unique européen.Europarl
C'est le moyen de raccourcir les trajets et d'éviter que les avions tournent dans le ciel inutilement.Europarl
Deuxièmement, même si nous savions déjà que le ciel unique européen était nécessaire, nous avons désormais pris conscience que c'est urgent.Europarl
Ce qui vient de se produire n’est pas un coup de tonnerre français ou néerlandais dans un ciel européen serein.Europarl
Cela me rassure beaucoup parce que je vis en permanence dans le ciel, dans les avions, depuis que je suis député européen.Europarl
Il s'agit de découper le ciel en blocs fonctionnels qui seront vendus séparément à des prestataires de services.Europarl
Que le ciel nous vienne en aide si nous sommes confrontés à une pandémie et constatons à quel point nos services de santé sont alors dépassés dans le monde entier.Europarl
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « CIEL » subst. masc.

Region étherée au dessus de l'élementaire, dans laquelle se meuvent tous les astres. Les Anciens ont admis autant de Cieux solides, qu'ils y ont observé de mouvements differents. Ainsi ils en ont mis sept pour les sept Planettes. Le Ciel de la Lune, de Mercure, de Venus, du Soleil, de Mars, de Jupiter, & de Saturne. Le huitiéme est pour les estoiles fixes qui est le Firmament. Quelques-uns en ont admis beaucoup d'autres, selon leurs differentes Hypotheses. Eudoxe en a admis 23. Calippus & Ptolomée 30. Regiomontanus 33. Aristote 47. Fracastor 70. comme témoigne Vitalis aprés Jonston. La vraye opinion est qu'il n'y en a que 3. la region des Planettes, le Firmament, & le Ciel des Bienheureux. Ainsi il est vray de dire, que St. Paul fut ravi au troisiéme Ciel. Ce mot vient du Latin coelum, que quelques-uns derivent à coelando, comme qui diroit gravé, dautant qu'il est marqueté de diverses étoiles, ou opus coelatum variis imaginibus, comme dit St. Ambroise dans son Hexameron. Mais il vaut mieux le deriver du Grec koilos, concavus, profundus. Quand nous regardons le Ciel, il nous paroist comme une immense concavité, une grande voute.
 
Les Cieux Cristallins, ce sont deux Cieux sans astres que quelques Astronomes, & entre autres Alphonse Roy d'Espagne, ont inventés pour expliquer quelques irregularités qu'ils trouvoient au mouvement des Cieux, comme celuy qu'ils ont appellé de titubation, qui est autrement l'inclination de l'axe de la terre.
 
CIEL EMPYRÉE, est le Paradis, le sejour de Dieu, des Anges, & des Saints. C'est en ce sens qu'on appelle la Vierge la Reine du Ciel ; qu'on dit qu'il faut aspirer au Ciel ; que la vertu est le chemin du Ciel. JESUS-CHRIST est monté au Ciel en presence de ses Apôtres ; il nous a ouvert le Ciel. Il est ainsi nommé, à cause de sa splendeur & de sa lumiere.
 
CIEL, se prend aussi pour Dieu même, pour sa providence, & pour sa justice. Ainsi on dit, que le Ciel est offensé, pour dire, que Dieu est offensé. Grace au Ciel, pour dire, Grace à Dieu. Le Ciel vous benisse, pour dire, Dieu vous benisse. Le Ciel m'est témoin, pour dire, Dieu m'est témoin. Lever les yeux au Ciel, pour dire, Implorer le secours divin. O terre, ô Ciel ! est aussi une invocation, une admiration. C'est un coup du Ciel, un effet extraordinaire de la bonté de Dieu.
 
CIEL, en termes d'Astrologie, signifie seulement les influences des astres. Ainsi on dit, Il eut en naissant le Ciel favorable, le Ciel contraire, selon que les astres benins ou malins ont presidé à sa naissance. En cette année le Ciel fut d'airain, pour dire, fut dur, rigoureux à la terre, causa des pestes, des sterilités. Les Astrologues appellent aussi le milieu du Ciel, la maison qui est la plus haute, où est le zenith ; & le bas du Ciel, celle qui est la plus basse.
 
CIEL, se prend aussi pour un climat fort éloigné, & sur tout quand on a passé la Ligne. Il est allé voyager vers le Midy, habiter sous un autre Ciel, & sous d'autres astres, sous un Ciel plus doux.
 
CIEL, se prend aussi quelquefois pour l'air. Le Ciel est serain, pour dire, Il n'y a point de nuée dans l'air. le feu du Ciel, c'est la foudre qui se forme dans les nuées. la rosée du Ciel. l'arc-en-ciel qui paroist dans une nuée pluvieuse. la manne du Ciel. les oiseaux du Ciel, qui volent dans l'air. On dit aussi, Le Ciel d'un tableau, pour dire, ce qui represente l'air.
 
CIEL, se dit aussi d'un dais, du haut d'un lit. Il a porté le ciel à la Feste-Dieu. Il a mis ses armes sur le ciel du lit.
 
On appelle dans les carrieres, le banc de ciel, celuy qu'on laisse au dessus de la teste, & sous lequel on tire la pierre.
 
CIEL, se dit proverbialement en ces phrases. On dit, Si le Ciel tomboit, il y auroit bien des aloüettes prises, pour se moquer de ceux qui cherchent des precautions contre des accidents qui n'arriveront jamais. On dit aussi de deux choses bien differentes, qu'elles sont esloignées comme le Ciel l'est de la terre. On dit aussi, qu'on éleve un homme jusqu'au Ciel, jusqu'au troisiéme Ciel, pour dire, qu'on le louë excessivement. On dit aussi, qu'on ne voit ni Ciel, ni terre, lors qu'on est aveugle, ou qu'on est dans une grande obscurité. Il a remué Ciel & terre, pour dire, Il a fait toutes sortes d'efforts pour faire reüssir cette affaire. On dit encore, Le Ciel rouge au soir, blanc au matin, c'est la journée du Pelerin. On dit aussi, que les mariages sont faits au Ciel, pour dire, qu'ils ne se font point que par l'ordre de la Providence.
Les mots croisés du Robert Les mots du voyageur Les mots du voyageur

En attendant de pouvoir explorer de lointaines contrées, voyagez avec les mots-croisés du Robert... Une nouvelle grille thématique à découvrir ici !

10/06/2020