barbouilleur

 

définitions

barbouilleur ​​​ , barbouilleuse ​​​ nom

Personne qui barbouille. familier Barbouilleur de papier, mauvais écrivain.
spécialement Mauvais(e) peintre.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Cette toile, due au pinceau bien intentionné d'un barbouilleur du cru, aurait certainement valu, dans une vente, un franc cinquante centimes.Armand de Pontmartin (1811-1890)
Les gens de goût murmuraient tout haut contre le barbouilleur et son protecteur.Stendhal (1783-1842)
Entre nous, il ne fait sans doute aucun cas de ce barbouilleur ou du moins s'exagère-t-il ses faibles mérites...Georges Eekhoud (1854-1927)
Il n'est si mince barbouilleur de papier qui, à l'apparition de son farrago, ne reçoive des lettres de félicitations.François-René de Chateaubriand (1768-1848)
Au vieux maréchal, ses adversaires reprochaient d'être un cerveau étroit, un barbouilleur de papier en mauvais style, sans idées, dont la nullité « avait tout anéanti ».Ernest Daudet (1837-1921)
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « BARBOUILLEUR, EUSE » subst. m. & f.

Qui peint grossierement avec la brosse, qui enduit d'une couleur une muraille, un plancher. On l'appelle en raillerie un Enlumineur de jeu de paume.
 
On dit aussi des mauvais Peintres, & des mauvais Auteurs, qui gastent de la toile, ou du papier, que ce sont des Barbouilleurs.
Le Top 10 des mots les plus étonnants Top 10 des mots qui viennent de l’arabe Top 10 des mots qui viennent de l’arabe

Non, le français n’a pas emprunté des mots qu’à l’anglais ! De tout temps, notre lexique s’est enrichi grâce à de nombreuses langues et l’arabe fait partie des sources les plus importantes.

Édouard Trouillez 17/07/2020