baudrier

définitions

baudrier ​​​ nom masculin

Bande de cuir ou d'étoffe qui se porte en bandoulière et soutient un sabre, une épée.

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Un baudrier couleur de chair soutenait un sabre à riche poignée, et leur ceinture contenait trois paires de pistolets.François Guillaume Ducray-Duminil (1761-1819)
Il a vu leur terreur ; – il détache son cor de son baudrier, – en tire un son, – mais un son perçant.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Il portait aussi des brodequins jaunes, et un cimeterre moresque pendu à un baudrier de cuir qui lui passait sur la poitrine.Miguel de Cervantès Saavedra (1547-1616), traduction Louis Viardot (1800-1883)
L'épée et les boucles étaient couvertes de diamans et de rubis ; le baudrier de même.Jean-François de La Harpe (1739-1803)
J'avais en outre un baudrier qui s'attachait de la même manière et passait par-dessus mon épaule.Daniel Defoe (1661-1731), traduction Petrus Borel (1809-1859)
Ils portaient des écharpes, les unes blanches, les autres cramoisies, bleues et jaunes brodées d'or passé : quelques-uns les avaient autour d'eux, d'autres, mises comme un baudrier, et d'autres au bras.Marie-Catherine d'Aulnoy (1651-1705)
Il m'eût pardonné bien certainement ; il m'eût pardonné si je n'eusse pas été lui parler de ce maudit baudrier, à mots couverts, c'est vrai ; oui, couverts joliment !Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Par-dessus la soutane, un large baudrier lui ceignait les reins, noir également, et duquel pendait un énorme cimeterre dont la poignée était noire, ainsi que le fourreau.Miguel de Cervantès Saavedra (1547-1616), traduction Louis Viardot (1800-1883)
L'un avait un chapeau, l'autre un haut-de-chausse, celui-ci un pourpoint, celui la un baudrier, le cinquième des manchettes de point.Joseph Marmette (1844-1895)
Ces messagers lui apportaient, en présent, un grand baudrier d'un travail fort ingénieux, et un masque en bois dont les yeux, le nez et la langue étaient d'or.Joseph de Bonnefoux (1782-1855)
Enfin le soir, comme une pierre se détachant de la falaise, tout à coup il tomba d'en haut un baudrier.Gustave Flaubert (1821-1880)
Vitellius gardait son baudrier de pourpre, qui descendait en diagonale sur une toge de lin.Gustave Flaubert (1821-1880)
Défais maintenant mon baudrier d'or dont tu es ceint, pour ne pas paraître marcher avec orgueil ; prends ton épée et rends-moi la mienne.Jules Michelet (1798-1874)
Un bon vieux gendarme à moustache couleur de cirage, avec le baudrier, le tricorne, en costume de procès-verbal.Paul Arène (1843-1896)
Ils avaient, en outre, une petite giberne ornée d'un aigle en cuivre jaune suspendue à un baudrier de cuir noir verni.Roustam (1780-1845)
Une épée est attachée à son baudrier, une véritable rapière, longue et solide, à la garde d'acier bruni.Michel Zévaco (1860-1918)
Un manteau long de velours cramoisi tombait avec grâce sur ses épaules découvrant par-devant seulement le splendide baudrier auquel pendait une gigantesque rapière.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Il était vêtu d'une longue redingote serrée, de gros drap bleu, par-dessus laquelle pendait un sabre en baudrier, croisé d'une longue écharpe de soie aux trois couleurs.Marquise de La Tour du Pin Gouvernet (1770-1853)
Sur une table, à droite, on voit son manteau, son épée et son baudrier, et sur une chaise, en face de lui, des papiers entassés.Antoine Dumesnil (1805-1891)
Il avait suspendu à un baudrier un de ces cimeterres que les anciens appelaient acinaces, et le bonnet phrygien coiffait sa tête.Paul Bourget (1852-1935)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « BAUDRIER » s. m.

Escharpe de cuir qu'on porte sur l'espaule droite, & qui descend sur le costé gauche, qui sert à tenir l'espée. Une des plus belles estoiles est celle qui est au milieu du baudrier d'Orion. Ce mot vient de balteus ; ou plustost il vient de baudroyeur, qui est un homme qui endurcit le cuir en le maniant : d'où vient que les Courroyeurs prennent encore dans leurs Lettres le titre de Baudroyeurs, quoy qu'ils ne fassent plus de baudriers. Du Cange le derive de baldrellus, mot de la basse Latinité signifiant la même chose.
Déjouez les pièges ! « Une demi-heure » ou « une demie-heure » ? « Une demi-heure » ou « une demie-heure » ?

Consultez la règle complète de l'accord de l'adjectif demi.

28/10/2020