beffroi

définitions

beffroi ​​​ nom masculin

Tour de bois mobile employée au moyen âge dans le siège des villes.
Tour municipale d'où l'on faisait le guet. —  régional Tour, clocher. Des beffrois.

synonymes

beffroi nom masculin

campanile, clocher

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
L'ancien cadran solaire placé sur le mur du beffroi avait presque disparu sous un monceau de neige et on eût eu peine à le reconnaître.Charles Dickens (1812-1870), traduction Alfred des Essarts (1811-1893)
Le beffroi s'accompagne d'un beau pignon décoré avec un second campanile à la pointe et une tourelle sur le côté.Albert Robida (1848-1926)
Dickens a tout vu dans le vieux beffroi ; sa pensée est un miroir, il n'y a pas un des détails les plus minutieux et les plus laids qui lui échappe.Hippolyte Taine (1828-1893)
Quatre heures du matin viennent de sonner au beffroi de la ville avec accompagnement de trompettes.Victor Hugo (1802-1885)
La ville était belle et spacieuse ; il y avait un square ouvert que la caravane traversa lentement ; au milieu, se trouvait l'hôtel de ville, avec un beffroi surmonté d'une girouette.Charles Dickens (1812-1870), traduction Alfred des Essarts (1811-1893)
Du haut du beffroi de l'hôtel de ville, les sentinelles avaient seulement vu disparaître une partie des bagages derrière les bois voisins.Nikolaï Vassilievitch Gogol (1809-1852), traduction Louis Viardot (1800-1883)
C'est une place triangulaire derrière l'évêché et la cathédrale, se prolongeant au fond vers un carrefour étroit sur lequel se dresse le beffroi municipal.Albert Robida (1848-1926)
L'hôtel de ville a son beffroi, son toit et ses gargouilles de fer brodé, découpé et peint ; mais les fenêtres et les portes ont été fâcheusement retouchées.Victor Hugo (1802-1885)
Mais le carillon s'est tu, les dernières notes s'envolent allègres et légères pour aller réjouir les passants au loin, et le beffroi se calme.Albert Robida (1848-1926)
Nous aperçûmes un beffroi, pavoisé du drapeau allemand, une flèche de cathédrale, une statue, une tour.Louis Dumure (1860-1933)
Le bourgmestre et le conseiller, arrivés au porche du beffroi, étaient dans le paroxysme de la fureur.Jules Verne (1828-1905)
Presque chaque jour le beffroi du château venait porter l'effroi dans la vallée, en annonçant l'approche d'un corps ennemi.Émile Souvestre (1806-1854)
Le beffroi est une tour carrée du quinzième siècle, terminée par un campanile à carillon sur la jolie plate-forme.Albert Robida (1848-1926)
En redescendant du beffroi, je me suis arrêté dans la cour devant le charmant porche de la renaissance.Victor Hugo (1802-1885)
Quelquefois le beffroi, au lieu d'être une tour, se présentait comme une porte fortifiée que surmontaient une ou deux tourelles.Charles-Victor Langlois (1863-1929)
Il était sous le beffroi, dans la salle de recette, à la bouche même du puits.Émile Zola (1840-1902)
La cathédrale, le grand beffroi ne dessinent plus sur le ciel que leurs silhouettes, qui ont l'air d'avoir été figées dans des gestes à bras cassé.Pierre Loti (1850-1923)
Les cultures ensevelissant la place des remparts, des édifices et des rues disparues, la campagne a reconquis la ville et vient jusqu'auprès du beffroi.Albert Robida (1848-1926)
En moins de dix minutes, la toiture ardoisée du beffroi s'écroula, la salle de recette et la chambre de la machine se fendirent, se trouèrent d'une brèche considérable.Émile Zola (1840-1902)
Elle tient toute la longueur de la façade, en deux parties coupées par la traversée du beffroi sous des arcades ogivales.Albert Robida (1848-1926)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « BEFFROY » s. m.

Lieu élevé où il y a une cloche dans une place frontiere, où on fait le guet, & d'où on sonne l'alarme, quand les ennemis paroissent. Du Cange derive ce mot du Saxon ou Allemand bell, qui signifie cloche, & de freid, qui signifie paix. On l'a appellé diversement dans la basse Latinité, belfredus, berfredus, berefridus, verfredus, bilfredus, balfredus, berfreit, belfragium, beaufroy & belfroy. Nicod derive ce mot de bée & de effroy, parce qu'il est fait pour beer & regarder ; & ensuitte donner l'effroy.
 
BEFFROY, est aussi la charpenterie qui soûtient les cloches dans un clocher.
 
On appelloit autrefois Beffroy, ces tours ou machines de charpente montées sur des rouës, qui égaloient en hauteur les murs des villes qu'on attaquoit, sur lesquelles on mettoit des soldats pour y jetter des traits, auparavant l'invention de l'Artillerie.
 
BEFFROY, se dit aussi de certaines cloches qui sont dans des lieux publics, qu'on ne sonne qu'en certaines occasions, comme de réjouïssances, d'alarmes ou d'incendie. Il y a trois Beffrois à Paris, celuy de l'Hostel de Ville, du Palais, & de la Samaritaine. Quand il naist un Fils de France, on donne ordre de tinter le Beffroy pendant 24. heures.
 
BEFFROY, en termes de Blason, est un nom que les Rois d'armes & Herauts ont donné à un Escu vairé, ou composé de trois tires de vair, parce qu'il est fait en forme de cloches qui servent à sonner à l'effroy ; & quand on dit simplement, Beffroy, on doit entendre qu'il est composé d'argent & d'azur.
Les mots croisés du Robert Les mots de l'hiver Les mots de l'hiver

Une nouvelle grille de saison... Niveau difficile !

03/01/2021