Email catcher

bellement

définitions

bellement ​​​ adverbe

vieux D'une façon belle, jolie. Doucement, tout doux.

synonymes

bellement adverbe

[vieux] bien, admirablement, agréablement, gracieusement, joliment

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Ils contribuent bellement à ces onze heures qu'il a voulues de partage et de simplicité.Les temps modernes, 2010, Micheline B. Servin (Cairn.info)
La dédicace, soignée, est bellement gravée d'une écriture d'époque impériale aux lettres lunaires (sigma, epsilon) et aux apices marqués.Dialogues d'Histoire Ancienne, 2016, Guy Labarre, Hadrien Bru (Cairn.info)
Elle est bien filliasse au premier acte, et bellement et modernement tragique au troisième.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Jude, qui s'était fendu deux fois coup sur coup se remit en garde bellement.Paul Féval (1816-1887)
Les revues en mourant passent, même implicitement, le relais à quelques uns – ou peuvent reprendre bellement vigueur dans l'édition.La revue des revues, 2018, Étienne Faure (Cairn.info)
Une belle voix, une gestuelle inspirée, piano et guitare pour l'accompagner sobrement et bellement, le spectacle fut de qualité tout au long du concert.Ouest-France, 19/11/2018
Pas d'essoufflement pour cette brocante qui, en 2015 et encore plus en 2016, s'accordait bellement en duo avec la foire-expo.Ouest-France, 07/04/2017
Quand on la respirait, elle était vraiment et bellement violente, exaltante et fiévreuse.Émile Verhaeren (1855-1916)
Tristan prit la harpe et chanta si bellement que les barons s'attendrissaient à l'entendre.Joseph Bédier (1864-1938)
Loin des polémiques de ces dernières semaines, un livre bellement illustré revient aux fondamentaux.Ouest-France, 12/12/2015
Et les auteurs de cet ouvrage nous expliquent longuement et bellement pourquoi.La lettre de l'enfance et de l'adolescence, 2007 (Cairn.info)
Ecoute-le venir afin de l'empêcher de cogner, et dis-lui d'entrer tout bellement.Honoré de Balzac (1799-1850)
Il n'empêche : une assise analytique est posée, bellement, et la recherche de la vérité, notre si humaniste article de foi, s'en trouve bien confortée.La chaîne d'union, 2008 (Cairn.info)
Tous les deux s'aiment tant, si bellement, si tendrement !Ouest-France, 31/03/2015
C'est parti pour une heure de musique bellement endiablée, entraînante, qui voit le public se déhancher au rythme des décibels délivrés par des artistes à l'unisson de leurs fans.Ouest-France, 09/09/2017
C'est parti pour une heure de musique bellement endiablée, entraînante, qui voit le nombreux public se déhancher au rythme des décibels délivrés par des artistes à l'unisson de ses fans.Ouest-France, 10/09/2017
Tous font équipe et portent une attention généreuse à ces bâtisses qui, autrefois, animaient bellement la vie et l'économie des campagnes.Ouest-France, 23/05/2021
Ce vel ne saurait non plus se confondre avec bel : pas question ici de trancher bellement quoi que ce soit !Le Moyen Âge, 2021, Laurent Macé (Cairn.info)
Écoute-le venir afin de l'empêcher de cogner, et dis-lui d'entrer tout bellement.Honoré de Balzac (1799-1850)
Si j'étais soupçonné de la moindre chose, je serais fusillé tout bellement.Honoré de Balzac (1799-1850)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « BELLEMENT » adv.

D'une maniere lente & sans bruit. Il faut marcher tout bellement dans la chambre d'un malade.
Drôles d'expressions Se porter comme un charme Se porter comme un charme

D’un vieillard alerte, d’un rescapé ou d’un ancien malade on dit qu’il se porte comme un charme. 

Alain Rey 22/04/2022