joliment

 

définitions

joliment ​​​ adverbe

D'une manière jolie, agréable. Compliment joliment tourné.
D'une façon considérable. ➙ familier rudement.
 

synonymes

joliment adverbe

agréablement, bien, délicieusement, gentiment

délicatement

[familier] beaucoup, bien, terriblement, très, bigrement (familier), bougrement (familier), drôlement (familier), fameusement (familier), rudement (familier), sacrément (familier), vachement (familier)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Pourtant, la nuit, elle dort joliment, elle ne se réveillerait pas une seule fois pour me demander si je souffre...Émile Zola (1840-1902)
J'ai joliment travaillé, moi, pour ma part ; et vrai, j'ai besoin de nourriture et de repos.Comtesse de Ségur (1799-1874)
Ce n'est toujours pas le père qui lui en donne ; car il est joliment serré.Comtesse de Ségur (1799-1874)
Quelle ravissante figure de femme, fine, délicate, rosée et combien joliment encadrée par le double réseau de ses tresses blondes !Armand Dayot (1851-1934)
Il lui a vendu pour une bonne somme un ustensile de ménage en vermeil, assez joliment tortillé pour un homme qui n'est pas de la manique.Honoré de Balzac (1799-1850)
Je me suis joliment laissé aller au lyrisme, mon très cher ami, et voilà déjà bien du temps que je pindarise assez ridiculement.Théophile Gautier (1811-1872)
Rien ; ils n'ont parlé de rien ; ça a joliment l'air de les occuper, la guerre !Georges Darien (1862-1921)
Trois pièces : la première est joliment meublée avec des tapis, des divans recouverts de linge frais, des miroirs, une toilette : on s'y déshabille.Jules Legras (1866-1939)
J'avoue que j'avais joliment envie de les ôter ; mais on m'appela poltronne, je les laissai.Céleste de Chabrillan (1824-1909)
Il m'eût pardonné bien certainement ; il m'eût pardonné si je n'eusse pas été lui parler de ce maudit baudrier, à mots couverts, c'est vrai ; oui, couverts joliment !Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Aussi il avait la parole en main, et il en usa joliment, comme vous pouvez croire.Charles Dickens (1812-1870), traduction Alfred des Essarts (1811-1893)
Ne trouvez-vous pas quelque chose de joliment superstitieux, dans l'arrangement de cette femme, pour que ces portraits de famille ne puissent pas se voir sortir de chez eux ?Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Mais il est joliment, dur de violenter son caractère, et le mien c'est de marcher tout de suite au but, oui bien, je le jure, votre serviteur !Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
J'ai pu leur remettre aujourd'hui quelques journaux qui, par extraordinaire, ne parlaient pas d'eux ; dans le cas contraire, j'aurais été joliment embarrassée.Marie Quinton (1854-1933)
Beaudoin, si correct, si joliment tenu d'habitude, était en effet pitoyable, l'uniforme souillé, la face et les mains noires.Émile Zola (1840-1902)
Il y avait, tout autour de moi, de petits sourires rancuniers et satisfaits qui ressemblaient joliment à de la moquerie.Armand Silvestre (1837-1901)
N'ont-elles pas, elles, un nom honorable à scalper et à pendre à leur mocassin, – un tout petit soulier verni qui luit si joliment sur le bas de soie ?Paul Bourget (1852-1935)
On se faisait joliment vieux là dedans, surtout une personne qui ne pouvait pas respirer.Émile Zola (1840-1902)
Ses pieds s'agitent joliment, l'air un peu fou, et l'on croirait que chaque doigt du pied est une petite bête à part.Charles-Louis Philippe (1874-1909)
Si je sais railler joliment un vice dans une pièce de vers, je parviendrai sans trop d'efforts à faire parler ce vice par la bouche d'un acteur.Hippolyte Taine (1828-1893)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « JOLIMENT » adv.

D'une maniere jolie. Ce cavalier fait joliment des vers, chante joliment. cette fille danse joliment, jouë du luth fort joliment, fort proprement.
Drôles d'expressions À la bonne franquette À la bonne franquette

À la bonne franquette : sans façon, sans cérémonie. 

Alain Rey 16/02/2020