bergerie

définitions

bergerie ​​​ nom féminin

Lieu, bâtiment où l'on abrite les moutons. —  Enfermer le loup dans la bergerie, introduire qqn dans un lieu où il peut faire du mal.
littéraire Poème mettant en scène les amours de bergers (2) et bergères.

synonymes

bergerie nom féminin

bercail

[Littérature] bergerade, bergerette, bucolique, églogue, pastorale

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Nous remplîmes ensuite les deux compartiments de fourrages, et la porte de communication de la bergerie à notre chambre devait être fermée pendant notre absence.Johann David Wyss (1743-1818), traduction Isabelle de Montolieu (1751-1832)
Une bergerie venoit de perdre son possesseur ; il en fit l'acquisition, pour se livrer tout entier aux douces occupations & aux plaisirs purs des bergers.Sylvain Maréchal (1750-1803)
Il faut avoir le courage de reconnaître que le loup est déjà dans la bergerie.Europarl
On avait fait un petit pas vers le réel ; la bergerie n'en valait pas mieux : d'héroïque, elle était devenue grivoise.George Sand (1804-1876)
Nuit et jour nous rôdâmes autour du convoi comme rôdent des loups autour d'une bergerie protégée par des chiens de garde.Edward John Trelawney (1792-1881), traduction Victor Perceval (1835-1887)
La bergerie s'appuie perpendiculairement à cette chambre noire et se prolonge dans la direction du carrefour, terminée par un fournil aux crevasses lierrues.Jules Lemaître (1853-1914)
Il étoit si connu et si décrié, que son entrée fut celle d'une bête fauve, se glissant dans une bergerie même pacifiquement si possible est.Louis Ange Pitou (1767-1846)
Sur une lourde table à toilette, au marbre brisé, on avait disposé de quoi transformer en muscadin tel garçon qui eût passé la nuit précédente dans une bergerie abandonnée.Alain-Fournier (1886-1914)
Et la vue de la jeune femme, sortant de la bergerie, où elle n'allait jamais, enfiévra l'incertitude du fermier.Émile Zola (1840-1902)
Ailleurs, c'étaient les troupeaux déjà renfermés qui s'agitaient dans la bergerie ; et des chevaux piétinaient et hennissaient, parce qu'on remuait du fourrage au-dessus de leurs mangeoires.Eugène Fromentin (1820-1876)
Nous n'avions plus guère de travail, nous n'avions qu'à regarder croître nos semences et les légumes plantés autour de notre bergerie.George Sand (1804-1876)
Pendant quinze jours, il demeura dans une ferme pour soigner la bergerie en l'absence du berger.Jules Verne (1828-1905)
Tout ce monde couchait dans la bergerie, vide à cette époque, pêle-mêle sur de la paille, les filles, les femmes, les hommes, demi-nus, à cause de la grosse chaleur.Émile Zola (1840-1902)
L'hiver, après souper, nous partions avec nos quenouilles et nous nous réunissions dans quelque grande bergerie.Frédéric Mistral (1830-1914)
Elle veut mettre le loup dans la bergerie en rendant responsables de la modération du changement climatique précisément ceux qui en sont la cause : les monopoles et les multinationales.Europarl
Enfermés dans un camp à portée de vue du port d'en face, un diction convient parfaitement : introduire le loup dans la bergerie !Europarl
C’est pourquoi nous ne pouvons pas accepter d’introduire le loup dans la bergerie.Europarl
Pas de milieu entre supporter à toute heure les intempéries du climat, ou s'ensevelir dans le néant de l'oisiveté comme le mouton dans la bergerie !George Sand (1804-1876)
A peine avait-il achevé ces paroles qu'il aperçut à dix pas de lui le comte sortant d'une bergerie.Comtesse de Ségur (1799-1874)
On le vit entrer dans la grange, dans l'étable, dans la bergerie, et n'en sortir chaque fois que longtemps après.Pamphile Le May (1837-1918)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « BERGERIE » subst. fem.

Estable qui est dans une bassecour où on retire les moutons. Voilà une bergerie capable de tenir 200. moutons.
 
BERGERIE, se dit figurément en matiere spirituelle du lieu où se retirent les Fidelles qui sont sous la conduite d'un Pasteur. Il faut que le vray Pasteur entre dans la bergerie par la porte, dit St. Jean.
 
BERGERIES, sont aussi des Pastorales, ou Histoires amoureuses descrites sous le nom de bergers. Les Bergeries de Racan font une tres-belle Pastorale.
 
On dit proverbialement, Enfermer le loup dans la bergerie, quand il se forme un sac dans quelque playe qu'on ne laisse pas entierement supurer, & où il reste du pus qui se corrompt, & qui oblige à la rouvrir.