bienheureux

 

définitions

bienheureux ​​​ , bienheureuse ​​​ adjectif et nom

littéraire Heureux.
Personne dont l'Église reconnaît, par la béatification*, la perfection chrétienne. Les saints et les bienheureux.
 

synonymes

bienheureux, bienheureuse adjectif

enchanté, comblé, heureux, ravi

béat, benoît (vieux)

[Religion] élu, saint, vénérable

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Est-ce que tout ce qui touche ce bienheureux cordon n'est point la roba du moine ?Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Qui sait si ce bienheureux discours n'allait pas lui faire obtenir le fauteuil tant convoité ?Gaston Maugras (1850-1927)
Plusieurs fois déjà, elle avait exprimé le désir de posséder quelque chose ayant appartenu à son bienheureux ami ; mais, voyant qu'on n'y donnait pas suite, elle n'en parlait plus.Sainte Thérèse de Lisieux (1873-1897)
Vrai, ajouta-t-il en se prenant à rire, trois ans ce n'est pas trop... car je m'amuse comme un bienheureux !Paul Féval (1816-1887)
Mais, en tant qu'européens, nous avons également besoin d'un équilibre entre les continents ; nous ne sommes pas l'île des bienheureux et il existe des relations entre les continents.Europarl
Qu'ils prennent seulement le calendrier : ils y verront que les bienheureuses balancent les bienheureux en nombre et en honneurs.Charles Turgeon (1855-1934)
Je me couchai, rêvant de bonnes choses, et ne tardai point à m'endormir comme un bienheureux.Erckmann-Chatrian (1822-1899, 1826-1890)
Une seule pensée nous préoccupait : c'est que cela n'eût qu'un temps et que ce bienheureux déluge ne pût durer toujours.Armand Silvestre (1837-1901)
Il est malséant d'être bienheureux en public : ce qui est la vraie, l'unique décence aujourd'hui, c'est de feindre aux yeux de tous une indifférence habile, un contentement si voilé que...Hector Bernier (1886-1947)
Encore partir, aller jusqu'à l'arrêt océanique à travers les bruyères, les sapinières, dans les tourbes, les boues, les poussières, à travers les forêts, les prairies, les vergers, les jardins bienheureux.Guillaume Apollinaire (1880-1918)
Non, il n'est pas de pensée douce et modeste qui ne naisse dans le cœur de celui qui l'entend parler ; aussi celui qui la voit le premier est-il bienheureux.Joseph Anglade (1868-1930)
Le lendemain, huit heures, il dormait encore comme un bienheureux, lorsqu'une sorte de grincement bizarre l'éveilla.Erckmann-Chatrian (1822-1899, 1826-1890)
Ses veines se gonflaient, et, sans contredit, il aurait étouffé sur place, sans un bienheureux verre d'eau que son bouffon lui offrit à point.Gabriel de La Landelle (1812-1886)
Sans doute, je vois bien que ma maison est devenue pour eux un paradis dont ils sont les bienheureux élus et dont je suis, moi, l'ange gardien.Marie Quinton (1854-1933)
Il ne faut voir là, sans doute, qu'une marque de la dévotion particulière des premiers fondateurs de la corporation à ces bienheureux.Charles le Goffic (1863-1932)
Je conclus aussi qu'ils avaient gagné ce bienheureux port, soit de nuit, soit tout à fait à la pointe du jour.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Tout le monde riait comme des bienheureux à entendre la conversation de ces deux grenadiers.Roustam (1780-1845)
Il fait cependant disparaître vingt dollars, et je suis bienheureux d'en être quitte à si bon marché.Charles Des Écores (1852-1905)
Je ne songeai plus alors qu'à cette aventure et la journée qui me séparait du bienheureux moment me parut interminable.Félix Galipaux (1860-1931)
A l'époque de leurs migrations, les oiseaux bienheureux qui reviennent à nos régions tempérées, ramiers des bois, loriots et rossignols, rêvent en voyage à l'édification de leur nid futur.André Lemoyne (1822-1907)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « BIENHEUREUX, EUSE » adj. & subst.

Celuy qui jouït de la beatitude. Le Paradis est le sejour des Bienheureux. la Bienheureuse Vierge Marie. les Bienheureux Apostres.
 
BIENHEUREUX, se dit aussi de ceux qui sont morts en odeur de sainteté, & que l'Eglise a destinés pour estre canonisés, dont elle approuve cependant la veneration.
 
BIENHEUREUX, en termes de l'Escriture, se dit de ceux qui ont les qualitez comprises dans les huit Beatitudes mentionnées dans l'Evangile. Bienheureux sont les pauvres d'esprit, les pacifiques, les affligés, &c.
 
BIENHEUREUX, se dit en Morale de ceux qui ont quelque bien, quelque avantage. Bienheureux qui vous possede, qui vous peut gouverner. Bienheureux ceux qui sont morts avant que de voir la ruine de leur patrie. voicy le bienheureux sejour, &c.
Le mot du jour Panacée Panacée

On la croit capable de tout résoudre, elle, la déesse Panakeia, herboriste et guérisseuse. La panacée, fidèle à son origine grecque, est remède (akos) universel (pan-) :  une plante imaginaire qui guérissait de tous les maux. Pour les druides, le gui était une panacée ! 

Aurore Vincenti 18/04/2020