biscuit

 

définitions

biscuit ​​​ nom masculin

Gâteau sec (galette, petit-beurre, sablé…).
Pâtisserie à pâte levée. Biscuit roulé.
Porcelaine blanche non émaillée, qui imite le grain du marbre. —  Ouvrage fait en cette matière. Un biscuit de Saxe.
 

synonymes

biscuit nom masculin

[sucré] boudoir, craquelin, croquet, croquignole, galette, gaufrette, petit-beurre, sablé, tuile, bonbon (Belgique), couque (région.)

[salé] cracker, bretzel

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Je vous ai mandé hier de faire venir tous les chameaux qui vous ont porté du biscuit ; joignez-y les chameaux qui ont porté notre artillerie.Napoléon Bonaparte (1769-1821)
Deux petits vases de porcelaine, ornés de bouquets de fleurs en biscuit, et leurs bocaux de verre.Alcide de Beauchesne (1800-1873)
C'était vexant tout de même, du café sans sucre ; et encore si l'on avait eu du biscuit !Émile Zola (1840-1902)
On trouva en outre dans la ville cent mille rations de biscuit, du riz, des tentes et une grande quantité d'orge.Jean-Louis-Ebenézer Reynier (1771-1814) et Alexandre Berthier (1753-1815)
Vous comprenez dès lors quelle dut être ma surprise lorsqu'en étendant la main, je ne trouvai pas le biscuit que j'étais sûr d'avoir gardé.Mayne Reid (1818-1883), traduction Henriette Loreau (1815-1883)
Sur les feux, ils cuisinaient dans leurs marmites des mélanges d'eau-de-vie et de cassonade, dans quoi ils trempaient le dur biscuit.Paul Adam (1862-1920)
Laisser du pain sur une table quand la veille encore j'aurais été chercher un quart de biscuit en rampant sur le ventre !Amédée Achard (1814-1875)
J'en avais la preuve dans la diversité des objets qui entouraient ma cellule ; n'y avais-je pas rencontré côte à côte, du drap, de l'eau, de biscuit et de la liqueur ?Mayne Reid (1818-1883), traduction Henriette Loreau (1815-1883)
Le lendemain, distribution de viande fraîche ou de lard salé, de pain ou de biscuit, pour recommencer ensuite.Amédée Delorme (1850-1936)
Je demandai quels étaient les vivres : on me montra sept ou huit livres de biscuit.Jean-François de La Harpe (1739-1803)
Pour toute nourriture, on donnait par jour à chacun une pinte d'eau et une livre de biscuit.Eugène-François Vidocq (1775-1857)
La famine commençait, il ne restait plus un biscuit, plus de lard ni de café.Émile Zola (1840-1902)
Papa me donnait de l'eau qu'il avait dans un petit tonneau, et du biscuit ; je dormais, car je m'ennuyais beaucoup.Comtesse de Ségur (1799-1874)
Le biscuit & la viande cuite la font vomir : elle ne peut enfin rien souffrir où il entre de la farine.Charles Marie de La Condamine (1701-1774)
Ceux qui n'avaient pas faim vendaient, pour un morceau de tabac ou pour un verre d'eau-de-vie, leur portion de biscuit ou de viande salée (p. 333) à leurs camarades.François-René de Chateaubriand (1768-1848)
Il y a encore du biscuit dans la soute et du tafia dans les fioles...Paul Adam (1862-1920)
Les dragons offrirent de l'eau-de-vie pour tremper le biscuit qui cassait les dents des autres.Paul Adam (1862-1920)
On avait la terre pour dormir et un quart de biscuit pour ne pas mourir de faim.Amédée Achard (1814-1875)
Voilà trois semaines que, sous prétexte de brandy, le steward ne nous sert plus que de la ripopée et l'estomac répugne au biscuit de mer, aux conserves et aux salaisons.Georges Eekhoud (1854-1927)
J'avais eu beau fouiller dans mes poches, je n'y avais pas trouvé une miette de biscuit ni une parcelle de lard : je n'avais plus d'autre fournisseur que le hasard.Amédée Achard (1814-1875)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « BISCUIT » s. m.

Pain fort desseché par une double cuisson, d'où il est appellé biscuit, pour le garder long-temps, & particulierement sur la mer. Le biscuit est bon à tremper dans le vin d'Espagne. La soude est le lieu où on garde le biscuit dans les vaisseaux. Le biscuit pour les voyages de long cours se cuit quatre fois, & on le fait six mois avant l'embarquement. On appelle Faire du biscuit, lors qu'on va faire sa provision de biscuit, comme on dit, Faire de l'eau, & Faire du bois.
 
BISCUIT, se dit aussi en termes de Teinture. Il est deffendu aux Teinturiers de faire aucun biscuit, ni faux noir, c'est à dire, entre deux galles, vieille & neufve.
 
BISCUIT, est aussi une pastisserie friande faite avec de la plus fine farine, des oeufs & du sucre : on y met aussi de l'anis & de l'écorce de citron. Il y a aussi des biscuits de Caresme faits sans oeufs avec de la paste d'amandes, des biscuits de conserve, de roses, de citron, de grenade, &c.
 
On dit proverbialement, qu'il ne faut pas s'embarquer sans biscuit, pour dire, entreprendre une affaire sans avoir les moyens, les papiers & les provisions necessaires & convenables.
Le mot du jour Ennui Ennui

Contrairement aux apparences, l’ennui prend deux sens, deux directions : un sens fort, dans la langue classique, et un sens atténué qui domine aujourd’hui.

Aurore Vincenti 30/04/2020