biseau

définitions

biseau ​​​ nom masculin

Bord taillé obliquement. ➙ biais. Le biseau d'une vitre. Glace taillée en biseau.
Outil acéré dont le tranchant est ainsi taillé. Des biseaux.

synonymes

biseau nom masculin

biais, chanfrein (Technique)

tailler en biseau

biseauter, ébiseler

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Sur les murs du salon, tendus de tapis de soie, miroitaient de larges glaces à double biseau.Jules Verne (1828-1905)
Elle fera très bon effet dans un petit cadre à biseau sablé.André Lemoyne (1822-1907)
Après déjeuner, du vent s'éleva, un lourd vent d'hiver qui sifflait sur le biseau des murs et poussait les houles contre les falaises.Marc Elder (1884-1933)
Elle se regardait dans ses miroirs à biseau, effrayée de sa pâleur.Jules Claretie (1840-1913)
Au beau milieu de la rivière, qui s'est creusé un lit en biseau dans cet endroit-là, le cheval en eut jusqu'aux nasaux ; la voiture fut soulevée par le courant.George Sand (1804-1876)
Le pêne, taillé en biseau, céda, et la porte s'ouvrit.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Des glaces à biseau dans des cadres superbes, des peintures sur les portes, sur les cheminées ; un lit en bois doré, garni de soie pareille à la tenture.Céleste de Chabrillan (1824-1909)
Vers le bas de la porte est une ouverture ronde à biseau par laquelle passait le bec d'un fauconneau.Victor Hugo (1802-1885)
La chaleur du brasier était telle que la chandelle sur la table fondait du côté du réchaud et se consumait en biseau.Victor Hugo (1802-1885)
Puis une petite glace ronde et une autre carrée ; celle-ci est cassée, mais de plus belle qualité, taillée en biseau.Henri Barbusse (1873-1935)
On retaillait en biseau une des faces latérales, et le joint, au lieu d'être vertical, s'inclinait sur le lit.Gaston Maspero (1846-1916)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « BAISEURE » subst. fem.

Endroit du pain qui est le moins cuit, & par où il touche à un autre qui est dans le four. A Paris on l'appelle biseau.

Définition de « BISEAU » s. m.

Endroit du pain où il n'y a pas de croute. Ceux qui ont de mauvaises dents demandent du biseau. Quelques-uns le derivent de baiseau, c'est à dire, le lieu par où les pains se baisent. Mais Menage le derive de bis, dont il fait bisus & bisellus.
 
BISEAU, se dit aussi en parlant de la taille des verres, des diamants, des pierres precieuses, des glaces de miroir, lunettes à facettes : c'est l'angle formé de leurs superficies qui se joignent. On voit les objets doubles, quand on les expose au biseau des deux costés.
 
On dit aussi, qu'un ciseau, ou qu'un fermoir de Menuiserie est à deux biseaux, lors que le taillant est en forme de coin, & qu'il a un angle ou biseau des deux costés.
 
En termes d'Imprimerie, on appelle biseaux, les morceaux de bois qui sont en glacis qui servent à entourer les pages.