black

 

définitions

black ​​​ nom et adjectif

anglicisme, familier
Personne noire. Les beurs et les blacks. —  adjectif Musique black.
locution adverbiale Il travaille au black, au noir, sans être déclaré.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
La directive actuelle relative à l'énergie prévoit un bon incitant pour également réduire les périodes d'approbation afin d'éviter un black-out en 2012.Europarl
Suivant la phrase écossaise « il levait le black- mail ».Walter Scott (1771-1832), traduction Auguste-Jean-Baptiste Defauconpret (1767-1843)
Non, elle n'est pas légale ; la loi prononce même des peines contre celui qui paie le black-mail, comme contre celui qui le lève.Walter Scott (1771-1832), traduction Auguste-Jean-Baptiste Defauconpret (1767-1843)
Malgré les risques de black-out, les opérateurs européens réduisent depuis six ans le niveau de leurs investissements, qui est passé de 16 à 10% de leur chiffre d'affaires.Europarl
Les ponts rajeunissaient sous la brique et les coques, lissées à la gratte, luisaient de black frais.Marc Elder (1884-1933)
L'emploi du mot anglais black-ball est insupportable ; également on doit repousser le terme noir à souliers.Thomas Maguire (1776-1854)
Mieux vaudrait retourner à votre ancien métier de theft-boot, de black-mail, de spreaghs et de gill-ravaging.Walter Scott (1771-1832), traduction Auguste-Jean-Baptiste Defauconpret (1767-1843)
La confusion et les désordres du pays étaient si grands et le gouvernement si négligent que les gens tranquilles étaient obligés d'acheter leur sûreté par les honteux contrats du black-mail.Walter Scott (1771-1832), traduction Auguste-Jean-Baptiste Defauconpret (1767-1843)
Le dessous des mots Évasion textile Évasion textile

L'Orient évoque des visions lointaines et mystérieuses, des fastes somptueux et colorés. Pendant des siècles, il a été pour l'Occident la source de connaissances savantes fondamentales en matière d'astronomie, de mathématiques et de médecine, ainsi que de produits précieux tels que les épices, l’encens et les riches étoffes. Les draps d’or, de soie, les velours d’Orient, pourpre, soie, brocart, par leur caractère luxueux et leur prix élevé, participaient au prestige de leurs riches et puissants possesseurs, souverains et ecclésiastiques. Les étoffes byzantines ont survécu dans les trésors des églises d’Occident, pour protéger les reliques des saints ou confectionner les habits sacerdotaux d’apparat. 

Marie-Hélène Drivaud 17/07/2020