noir

 

définitions

noir ​​​ , noire ​​​ adjectif et nom

adjectif
Se dit de la couleur la plus foncée qui existe, de l'aspect d'une surface ne réfléchissant aucune lumière (➙ noirceur ; mélan[o]-). Noir comme (du) jais, de l'encre, du charbon. Des yeux noirs. Chat noir.
Qui est plus sombre (dans son genre). Raisin noir. Café noir (sans lait ou très fort).
nom masculin familier Un (petit) noir, une tasse de café noir.
La rue était noire de monde. Savon noir. Lunettes noires.
Qui, pouvant être propre, se trouve sali. ➙ sale. Des ongles noirs (→ en deuil). —  Noir de… Mur noir de suie.
Privé de lumière. ➙ obscur, sombre. Une pièce noire. locution Cabinet noir. au figuré Chambre* noire. Nuit noire, sans lune, sans étoiles. —  locution Il fait noir comme dans un four. —  Sciences Qui ne renvoie aucune radiation. Corps noir.
adjectif abstrait
Assombri par la mélancolie. Humeur noire. Avoir, se faire des idées noires. locution Regarder qqn d'un œil noir, avec hostilité et colère.
(dans des expressions) Marqué par le mal. Magie noire. Messe noire. —  Où règne une atmosphère macabre. Roman, film noir. —  Humour noir.
(personnes) familier Ivre. Il est complètement noir.
Non déclaré, non légal. ➙ clandestin. Marché noir. —  Travail au noir.
nom masculin
Couleur noire. Un noir profond. Être en noir, porter du noir. —  locution C'est écrit noir sur blanc, de façon visible, incontestable. —  Film en noir et blanc (opposé à en couleurs).
L'obscurité, la nuit. Avoir peur dans le noir, du noir.
Matière colorante noire. Noir de fumée. —  locution Broyer* du noir. —  (salissure) Avoir du noir sur la joue. —  Se mettre du noir aux yeux (maquillage). —  Les noirs d'un tableau.
Voir tout en noir, être pessimiste.
adjectif et nom Qui appartient à un groupe humain caractérisé par une peau très pigmentée. —  nom Des Noirs africains, antillais. ➙ anglicisme black. Des Noirs américains (des États-Unis), brésiliens. —  Propre aux personnes de ce groupe.
 

synonymes

nom

black (familier), renoi (familier), Nègre (vieux ou injurieux)

il fait très noir

il fait noir comme dans un four, il fait noir comme dans un tunnel

noir nom masculin

obscurité, ténèbres (littéraire)

[nuances] anthracite, aile de corbeau, charbon, ébène

mascara, khôl

voir tout en noir

être pessimiste, avoir le cafard (familier)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Au lieu de cela, du fait qu’ils ne peuvent être employés légalement, le travail au noir est la seule possibilité qu’il leur reste.Europarl
Vous aviez vos positions mais avec vous, dans la négociation, noir c'est noir et blanc c'est blanc.Europarl
On ne peut combattre le fait que des immigrants illégaux travaillent au noir par le droit du travail.Europarl
Il s'agit d'un trou noir dans le marché unique, et j'espère que ce rapport a apporté quelques éclaircissements.Europarl
Mais je crois en même temps qu'il ne faut pas brosser un tableau trop noir de la situation.Europarl
Car il confirme, noir sur blanc, ce que la plupart d'entre nous ont compris depuis un certain temps.Europarl
Cela signifie que l’entreprise doit être rentable mais aussi qu’il faut soi-même terminer dans le noir, pour sa propre famille et son amour-propre.Europarl
Au contraire, nous ne ferions qu'enraciner la pauvreté, le chômage et le travail au noir.Europarl
Ce qui, à l’origine, devait être une mesure pour mettre fin au séjour illégal et au travail au noir est devenu une incitation à l’immigration clandestine.Europarl
Troisièmement, plus on multiplie la vente individuelle, plus on augmente les risques de développement du marché noir.Europarl
Nous ne pouvons nous permettre que les aliments se perdent sur le marché noir, voire qu'ils soient réexportés.Europarl
Les conclusions du rapport qui a conduit à la démission ne font que ramener devant nous, noir sur blanc, le travail effectué par la commission du contrôle budgétaire.Europarl
Cela, évidemment, n'apparaît pas noir sur blanc dans ce rapport, mais imprègne la philosophie de plusieurs paragraphes.Europarl
Nous devons donc tous dénoncer ce trou noir juridique dans lequel se trouvent les détenus.Europarl
Ceci, notamment, pour faire cesser le marché noir des chiots et des chatons non vaccinés contre la rage, un commerce qui existe manifestement aujourd'hui.Europarl
La situation ressemble plus à un trou noir dans l'espace, qui aspire les masses avec une telle puissance que même la lumière ne peut s'en échapper.Europarl
Troisième aspect : les avantages pour le travailleur – c'est-à-dire l'aide de ménage – doivent être plus intéressants que les avantages actuels du travail au noir.Europarl
Le grand point noir de la tradition ottomane est sa conception des droits illimités du vainqueur sur le vaincu.Europarl
Nous ne devons pas ressasser inlassablement tout ce que nous pouvons lire noir sur blanc dans ce rapport.Europarl
Le scénario le plus noir pour les bénéficiaires serait l'absence de régimes de pension performants relevant du deuxième pilier.Europarl
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « NOIR, NOIRE » adj.

Qualité d'un corps qui ne refleschit point de lumiere. Les Mores ont le visage noir. Les corbeaux ont les plumes noires. Les yeux noirs, le poil noir, sont des marques de chaleur & de vivacité. Le bled sarrasin s'appelle du bled noir, & fait du pain fort noir. Le sanglier est mis par les Chasseurs au rang des bestes noires. En Chymie on appelle le plomb estain noir. En Musique les nottes noires ne valent que la moitié des blanches.
 
NOIR, signifie aussi, Sombre, obscur, où on ne voit goutte. Un froid noir est un froid causé par des brouillards & des nuages. Une nuit noire est celle où le ciel est fort couvert, & où on ne voit point d'estoiles. Un cachot noir, une prison soûterraine où on ne voit goutte. On appelle la chambre noire, ou la Chappelle noire, les lieux obscurs où s'enferment les Religieux ou les devots pour faire penitence, & pour se donner la discipline. On le dit aussi abusivement d'un jeu de paume.
 
NOIR, se dit en Chirurgie de ce qui est meurtri, livide. Cette femme a esté tellement battuë, qu'elle est toute noire de coups, qu'elle a le corps tout meurtri. On appelle aussi la bile noire, & les vapeurs noires, des vapeurs melancoliques qui montent au cerveau.
 
NOIR, se dit aussi de ce qui est mal propre, sale, barboüillé. Vous estes noir par le visage, quelqu'un vous a barbouillé, Il n'a pas lavé ses mains, elles sont toutes noires de crasse. Cette femme a les dents noires, elle n'a pas soin de les nettoyer.
 
NOIR, se dit figurément en choses spirituelles & morales. C'est un homme qui a l'ame noire, meschante, scelerate. Il est dans son humeur noire, chagrine, melancolique. C'est un esprit noir, dangereux & traistre. Cette trahison est un crime bien noir. L'Advocat de partie adverse l'a rendu bien noir, il aura de la peine à se justifier.
 
NOIR, se dit proverbialement en ces phrases. Le temps est bien noir, il pleuvera des Prestres. On dit d'un lieu obscur, qu'il y faisoit noir, comme dans un four. On dit aussi, qu'un homme n'est pas si Diable qu'il est noir, pour dire, qu'il n'est pas si meschant qu'on ne le puisse mettre à la raison. On dit aussi, qu'on a les yeux pochez au beurre noir, quand on les a meurtris : & en ce sens on dit en joüant à celuy qui a les yeux bandez, Gare le pot au noir. On dit encore, Passer du blanc au noir, quand on va d'une extremité à l'autre, quand les choses sont fort opposées. On dit aussi d'un homme qui tient un Livre, & qui ne sçait pas lire, ou qui ne voit pas assez clair pour le faire, qu'il n'y connoist que le blanc & le noir. Le peuple appelle aussi la beste noire, le Commissaire quand il va en Police.

Définition de « NOIR » subst. masc.

Corps opaque & poreux qui imbibe la lumiere, qui n'en refleschit aucune partie. Le noir de fumée, ou noir à noircir, est la fumée de la poix resine bruslée qu'on ramasse dans une chambre ou vaisseau fermé par en haut, & tapissée de peaux de mouton, d'où par aprés on le fait sortir en les secoüant. On en fait l'encre d'imprimerie, en faisant bouillir ce noir avec de l'huile de lin & de la terebenthine. On fait aussi du noir avec des noix de galles, comme l'encre commune, ou avec du vitriol, comme l'encre des Courroyeurs. qu'on appelle atramentum sutorium. Le noir des Teinturiers se fait avec de la galle d'Alep ou d'Alexandrie, dite galle à l'espine, ou avec du Sumac, du rodoul, ou fovic noirci, avec de la coupperose & du bois d'Inde. On en fait encore avec l'écorce d'aulne, & de la moulée des Esmouleurs & Couteliers. Il n'y a point dans la nature de chose noire qui serve à teindre en noir. Il est certain que plus une matiere est blanche, plus elle devient noire, quand elle est bruslée, comme on l'éprouve dans l'yvoire.
 
On fait la couleur noire sur la vaisselle de terre avec des escailles de fer vitrifiées.
 
On fait aussi du noir avec de l'argent & du plomb, qui sert à remplir les creux d'une chose gravée : ce qu'on nomme en Latin nigellum.
 
On tend de noir les maisons & les Eglises où on fait quelque ceremonie funebre. En France on porte le deuil en noir, en Turquie en bleu, à la Chine en blanc. Les gens d'Eglise & de robbe s'habillent de noir par modestie. Les femmes prennent le noir, quand elles font des visites de ceremonie. Le plus beau noir est celuy de velours, & ensuite celuy de jayet, & puis le noir d'yvoire bruslé. On dit aussi du gris noir, d'un noir qui est moins foncé. Un Autheur a escrit qu'il faut estre habillé de noir pour parler au Roy d'Espagne, & que les envoyez des Princes sont obligez de s'assujettir à cette coustume.
 
NOIR, en termes de Blason, s'appelle sable.
Vidéos La concision, par Karim Duval La concision, par Karim Duval

Découvrez une mini-série exclusive pour Le Robert, par l'humoriste Karim Duval.

15/04/2020