blanchir

 

définitions

blanchir ​​​ verbe

verbe transitif
Rendre blanc. ➙ éclaircir.
Blanchir des légumes, les passer à l'eau bouillante.
Horticulture Provoquer l'étiolement de (un légume) pour en améliorer l'aspect.
Couvrir d'une couche blanche ; enduire de blanc. La neige blanchit les sommets. —  au participe passé Un mur blanchi à la chaux.
Laver, nettoyer (le linge blanc). —  au participe passé Un pensionnaire logé et blanchi, et dont on lave le linge.
au figuré Disculper, innocenter (qqn). Elle fut blanchie lors de son procès.
(choses) Donner une existence légale à (des fonds dont l'origine est frauduleuse ou illicite). Blanchir l'argent de la drogue. —  au participe passé Argent blanchi.
verbe intransitif Devenir blanc. Ses cheveux blanchissent.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je blanchis

tu blanchis

il blanchit / elle blanchit

nous blanchissons

vous blanchissez

ils blanchissent / elles blanchissent

imparfait

je blanchissais

tu blanchissais

il blanchissait / elle blanchissait

nous blanchissions

vous blanchissiez

ils blanchissaient / elles blanchissaient

passé simple

je blanchis

tu blanchis

il blanchit / elle blanchit

nous blanchîmes

vous blanchîtes

ils blanchirent / elles blanchirent

futur simple

je blanchirai

tu blanchiras

il blanchira / elle blanchira

nous blanchirons

vous blanchirez

ils blanchiront / elles blanchiront

 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Dans la même usine, on pile, pour le blanchir, le riz récolté à la fazenda pour les ouvriers, et une machine égrène les épis de maïs.Ernest Michel (1837-1896)
En haut, le ciel avait commencé à blanchir entre les grandes murailles de granit qui nous enfermaient.Pierre Loti (1850-1923)
Réglementer le travail de la femme de ménage équivaut aussi à blanchir le travail au noir.Europarl
Il a cueilli assez de lauriers pour que sa vieille tête puisse blanchir en paix sous leur ombre.George Sand (1804-1876)
Les cheveux du vieillard, qui pencha la tête et qui la mit sous le jour tombant, parurent blanchir davantage.Louis Ulbach (1822-1889)
Le point du jour commençait à blanchir les nuages, lorsque les voyageurs s'arrêtèrent à une petite ville, pour changer de chevaux.Ann Radcliffe (1764-1823), traduction François Soulès (1748-1809)
Ses lèvres se contractaient jusqu'à blanchir et se serraient à ne pas laisser passer le moindre sifflement.Jules Renard (1864-1910)
Le crépuscule commençait à blanchir ce qui est en haut et à noircir ce qui est en bas.Victor Hugo (1802-1885)
Quand il ouvrit les yeux et vit le jour blanchir sa fenêtre, il eut un mouvement de satisfaction.Georges Ohnet (1848-1918)
La jeunesse avait fui ; j'étais brisée ; j'avais eu une vie trop grave et trop austère pour m'en départir lorsque l'âge commençait à blanchir mes cheveux.George Sand (1804-1876)
Je ne suis pas si lâche ; mais la pensée d'une épouse absente fait blanchir une joue fidèle.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Mais l'aube matinale commence à blanchir le ciel ; les noires idées qui m'agitaient s'évanouissent avec la nuit, et l'espérance renaît dans mon cœur.Xavier de Maistre (1763-1852)
Ils prétendent aussi qu'on doit les blanchir pour rien, leur donner du vin et du sirop pour faire de la limonade ; enfin ils font les réclamations les plus absurdes.Louis Ange Pitou (1767-1846)
Déjà les bateliers font blanchir l'écume sous leurs rames, le rivage fuit loin de nous, et nous découvrons les fertiles coteaux de l'île.Jean-Paul Marat (1743-1793)
Attends un peu ; tu vas voir qu'il est plus aisé de noircir un blanc que de blanchir un noir.Édouard Corbière (1793-1875)
À quel niveau sont-ils supposés se blanchir lorsqu’ils mettent à profit ce réseau pour leurs détenus ?Europarl
Or cet organisme suprême de la communauté internationale a invité les autorités libyennes à mettre tout en œuvre pour se blanchir de cette suspicion.Europarl
Si ses cheveux commençaient à blanchir, si la chaude coloration de son teint se faisait plus mate, ses yeux étaient toujours animés du même feu qu'autrefois.Jules Verne (1828-1905)
On était en novembre ; la saison des gelées était venue, et la neige commençait à blanchir la cime des collines.François-Xavier Garneau (1809-1866)
Son mari coupait les tranches d'un grand pain rond, les beurrait, attentif à ne point blanchir de farine sa redingote brune élimée aux manches et fatiguée vers les boutonnières.Paul Adam (1862-1920)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « BLANCHIR » v. act. & n.

Rendre blanc. Blanchir du linge à la lescive. blanchir une muraille avec de la chaux. de la paste à blanchir les mains. blanchir de l'argent sur le feu. blanchir de la cire à la rosée.
 
BLANCHIR, se dit aussi de la neufviéme façon qu'on donne aux flans des monnoyes, lors qu'on leur donne la couleur naturelle de leur metail. Ce blanchiment se fait par le Maistre, ou Fermier, qui met ses especes d'or, d'argent, de billon, & cuivre dans un pot bouillir sur le feu avec de l'eau & de la bouture.
 
BLANCHIR DES AIS, en termes de Menuiserie, c'est les unir & rabotter de leur longueur pour faire des cloisons ; & en termes de Serrurier, c'est, Limer & polir le fer.
 
BLANCHIR, se dit aussi des coups de canon qui ne font qu'effleurer une muraille, & y laissent une marque blanche. En ce sens on dit au figuré de ceux qui entreprennent d'attaquer, ou de persuader quelqu'un, & dont tous les efforts sont inutiles, que tout ce qu'ils ont fait, tout ce qu'ils ont dit n'a fait que blanchir devant cet homme ferme & opiniastre.
 
BLANCHIR, se dit aussi des vieillards qui deviennent blancs. Il a blanchi sous le harnois, c'est à dire, Il a passé toute sa vie dans les armées.
 
BLANCHIR, se dit aussi de la mer agitée par les rames, ou par les flots. La mer blanchissoit sous les Galeres de cette armée. la tempeste faisoit blanchir la mer.
 
BLANCHI, IE. part. & adj. Jesus-Christ appelle des sepulcres blanchis les Pharisiens, les hypocrites, beaux au dehors, & sales au dedans.
Les mots croisés du Robert Vins et vendanges Vins et vendanges

Jouez avec les mots du vin, et savourez cette grille de saison !

27/09/2020