Email catcher

blasphémer

Définition

Définition de blasphémer ​​​ verbe

verbe intransitif Proférer des blasphèmes, des imprécations.
verbe transitif littéraire Outrager en prononçant des blasphèmes. Blasphémer le nom du Christ.

Conjugaison

Conjugaison du verbe blasphémer

actif

indicatif
présent

je blasphème

tu blasphèmes

il blasphème / elle blasphème

nous blasphémons

vous blasphémez

ils blasphèment / elles blasphèment

imparfait

je blasphémais

tu blasphémais

il blasphémait / elle blasphémait

nous blasphémions

vous blasphémiez

ils blasphémaient / elles blasphémaient

passé simple

je blasphémai

tu blasphémas

il blasphéma / elle blasphéma

nous blasphémâmes

vous blasphémâtes

ils blasphémèrent / elles blasphémèrent

futur simple

je blasphémerai / ro je blasphèmerai

tu blasphémeras / ro tu blasphèmeras

il blasphémera / ro il blasphèmera / elle blasphémera / ro elle blasphèmera

nous blasphémerons / ro nous blasphèmerons

vous blasphémerez / ro vous blasphèmerez

ils blasphémeront / ro ils blasphèmeront / elles blasphémeront / ro elles blasphèmeront

Synonymes

Synonymes de blasphémer

verbe transitif

injurier, insulter

verbe intransitif

jurer, sacrer

Exemples

Phrases avec le mot blasphémer

Garde-toi de blasphémer ; il ne faut pas dire cela.François Béroalde de Verville (1556-1626)
Aucun acte ne les arrête, qu'il s'agisse de s'attaquer à des enfants, de blasphémer ou de commettre des sacrilèges.Annales. Histoire, Sciences Sociales, 2007, Claude Gauvard (Cairn.info)
Il lui vient alors, comme solution, l'idée de blasphémer et d'insulter son père, mais cela reste inclus dans sa pensée, dans le refoulement.La Cause du désir, 2007, Philippe Lacadée (Cairn.info)
L'homme peut participer à ce type de larmes ou bien blasphémer devant le mal.Nouvelle revue théologique, 2007 (Cairn.info)
Liberté de porter le voile et liberté de blasphémer, liberté de vivre même en communautés distinctes mais sans que cela fasse appel à un droit différent.Vacarme, 2015, Sophie Wahnich (Cairn.info)
C'est le relâchement des nerfs après une crispation, c'est un besoin de pleurer après le besoin de blasphémer.Paul Mariéton (1862-1911)
Blasphémer contre l'impôt superflu des riches qui en gémissent, mais qui le payent, c'est tout simplement blasphémer contre le pauvre qui en vit !Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Que dites-vous à propos de la liberté d'expression et celle de blasphémer ?Ouest-France, Pierrick BAUDAIS, 23/10/2020
Dire que ces aliments choisis ne lui profitèrent en rien serait nier l'évidence et blasphémer la bonne chère.Edmond About (1828-1885)
Que ne nous reprochez-vous aussi d'avoir brisé illégalement les plumes mercenaires, dont le métier était de propager l'imposture et de blasphémer contre la liberté ?Maximilien de Robespierre (1758-1794)
Mais au lieu de blasphémer comme à son ordinaire, il demanda qu'on fît venir sans tarder un prêtre, afin qu'il se confessât...Guillaume Apollinaire (1880-1918)
La tonalité de la voix peut changer pour blasphémer ou proférer des injures contre l'entourage.Annales de Normandie, 2017, Claire Roger (Cairn.info)
Hors de question qu'on ne puisse plus blasphémer en buvant un coup, et en mangeant du saucisson !Ouest-France, Sylvie RIBOT, 18/02/2016
L'interdit de blasphémer n'est pas seulement originaire, comme les sept lois noahides, il fait partie des six premières.Revue des sciences philosophiques et théologiques, 2017, Dan Arbib (Cairn.info)
Il est nécessaire de ne pas blasphémer, mais cette nécessité n'est pas motivée : c'est le principe même de la foi.Poétique, 2021, Christian Michel (Cairn.info)
On peut gloser si l'on veut, mais le seul choix est d'abord de croire ou de blasphémer.Humanisme et Entreprise, 2013, Jean de Maillard (Cairn.info)
Comparer mes chagrins aux vôtres serait blasphémer ; pourtant la vie m'a été lourde et pénible....Eugène Sue (1804-1857)
À dire vrai, même la capacité de blasphémer est encore un signe ostensible du christianisme.Revue du MAUSS, 2017, Fabrice Hadjadj (Cairn.info)
Le blasphème, désormais, tout le monde va en parler, mais intelligemment, sans blasphémer.Medium, 2015, Olivier Pourriol (Cairn.info)
Agitateur rebelle (hefker), il cherche sans cesse de nouvelles manières de transgresser, de blasphémer.Germanica, 2020, Jean Baumgarten (Cairn.info)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de BLASPHEMER v. act.

Parler contre Dieu & la Religion. Il est deffendu de jurer & de blasphemer le saint nom de Dieu. c'est le propre des Diables & des Damnez de blasphemer contre Dieu. Nicod derive ce mot du Grec blaptein fimin, c'est à dire, blesser l'honneur & la reputation.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Top 10 des mots Top 10 des phrases qui ont changé le monde... Top 10 des phrases qui ont changé le monde...

L‘histoire n’est pas seulement faite de grands événements. Elle est aussi faite de grands discours, de phrases qui ont marqué des générations et...

Candice Zolynski 12/03/2024
sondage de la semaine