boiteux

 

définitions

boiteux ​​​ , boiteuse ​​​ adjectif et nom

Qui boite. —  nom Un boiteux, une boiteuse.
(choses) Qui n'est pas d'aplomb sur ses pieds. ➙ bancal, branlant. Une chaise boiteuse.
Qui manque d'équilibre, de solidité. Un projet, un raisonnement boiteux.
Qui présente une irrégularité. Vers boiteux, qui n'a pas le nombre de syllabes voulu.
 

synonymes

boiteux, boiteuse adjectif

claudicant (littéraire ou plaisant), bancal, béquillard (familier), banban (familier, vieux), bancroche (familier, vieux)

bancal, branlant, instable

insatisfaisant, fragile, imparfait, précaire

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il vaut mieux encore être fou de bonheur que fou de malheur, il vaut mieux danser lourdement que de marcher comme un boiteux.Fredéric Nietzsche (1844-1900), traduction Henri Albert (1869-1921)
Elles partirent à la fois dans toutes les directions, et, continuant leur galop boiteux et précipité, se perdirent au loin sous un flot de poussière.Gustave Flaubert (1821-1880)
Elle s'installait le samedi à la fenêtre du rez-de-chaussée, et vieillards, boiteux, aveugles, manchots venaient recevoir son offrande, toujours accompagnée d'une bonne parole ou d'un sage conseil.Lucien Biart (1828-1897)
Et le premier venu qui, par hasard, aurait attrapé un symbole boiteux dans ses filets voudrait s'appliquer ce nom d'honneur !Willem Geertrudus Cornelis Byvanck (1848-1925)
Une myopie intéressée, qui a entravé la décision politique adéquate et opportune et qui nous contraint à un examen boiteux du budget.Europarl
Ce qui le frappait, jusqu'à l'obsession, à chaque rencontre du boiteux, c'était ce bracelet tatoué qui lui cernait le poignet comme une cicatrice.Marc Elder (1884-1933)
Il était évident que, si ce boiteux plaisantait si tranquillement, cela tenait à ce qu'il savait celui qu'on recherchait en sûreté.Hector Malot (1830-1907)
Là, soit par accident, soit par suite de négligence, il fit une chute qui le rendit boiteux.Henry Lytton Bulwer (1801-1872), traduction Georges Perrot (1832-1914)
Il ne fut pour elle en somme, qu'un jeune homme qui, sans être laid ni méprisable, était sans fortune, légèrement excentrique et surtout boiteux.Edgar Allan Poe (1809-1849), traduction Félix Rabbe (1834-1900)
S'il veut que tu sois mendiant, prince ou boiteux, fais de ton mieux le personnage qui t'a été assigné.Anatole France (1844-1924)
Du coup, ne fut podagre, ou boiteux, ou sans patte, qui ne se sentît monter les fourmis aux mollets.Romain Rolland (1866-1944)
Non, mille fois non, il n'est pas poète, il n'a pas reçu l'étincelle ; rimes pauvres, souffle éteint, vers boiteux, tel est le bilan de ses œuvres.Noémie Dondel Du Faouëdic (1834-1915)
Le birlocho était d'une humeur massacrante ; il avait fait mille difficultés pour se mettre en route : son cheval était déferré, son mulet boiteux, son essieu cassé, que sais-je !George Sand (1804-1876)
Les chevaux reculent avec la voiture ; on ouvre la portière, le roi descend, rentre en se traînant dans son appartement, suivi du ministre boiteux.François-René de Chateaubriand (1768-1848)
Je pris mes mesures en conséquence : ses chevaux de selle se trouvèrent tout à coup détestables ; chaque fois qu'il voulait les monter, ils étaient encloués ou boiteux.Anne-Jean-Marie-René Savary (1774-1833)
Ses parents, le voyant boiteux, décidèrent qu'il entrerait dans l'état ecclésiastique, et que son frère serait le chef de la famille.Antoine-Joseph Pons (1829-1884)
Ces deux dictons viennent sans doute de ce que le métier est parfois exercé par des boiteux.Paul Sébillot (1843-1918)
Il s’agit d’enjeux trop importants pour que l’on puisse en rester, à leur sujet, à des définitions floues ou à des compromis boiteux.Europarl
Mais, n'importe, vous m'alarmez, ajouta-t-il en s'adressant au boiteux : – je ne pensais pas qu'ici le tête-à-tête fût nécessaire pour causer de choses si innocentes, à vrai dire.Fedor Dostoïevski (1821-1881), traduction Victor Derély (1840-1890)
Je pense que si nous ne le faisions pas, il y aurait quelque chose de boiteux.Europarl
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « BOITEUX, EUSE » subst.

Celuy ou celle qui boite. Il est presque gueri de sa goutte, il n'est plus qu'un peu boiteux.
 
En termes de Manege, on appelle un cheval boiteux de l'oreille, ou de la bride, quand par ses mouvements de teste il marque tous les pas qu'il fait en boitant.
 
On dit proverbialement en matiere de nouvelles, qu'il faut attendre le boiteux, pour dire, qu'il en faut attendre la confirmation, avant que de les croire. On dit, qu'il ne faut pas clocher devant les boiteux, pour dire, qu'il ne faut pas se moquer des defauts naturels de son prochain, & qu'il n'a pas par sa faute. On dit aussi, que les boiteux sont de bons masles, & vigoureux en amour. Ce proverbe vient d'une response que firent les Amazones pour se moquer des Scythes qui leur vouloient persuader de se rendre à eux, en leur disant, qu'elles ne seroient plus caressées par des boiteux, comme étoient tous les masles de ce pays-là, à cause qu'elles leur tordoient les jambes en naissant, afin de demeurer toûjours les maistresses. Cette response passa d'abord en proverbe chez les Grecs, & chez les autres nations.
Le Top 10 des mots les plus étonnants Top 10 des mots des politiques Top 10 des mots des politiques

Travailleur, dégagisme, abracadabrantesque... Choisis délibérément, employés à l'improviste ou totalement inventés, certains mots marquent durablement le discours des femmes et des hommes politiques français. Qu'ils soient surprenants, brutaux, décalés, peu connus ou utilisés mal à propos, ils ont tous pour point commun d'être largement repris dans les médias et commentés à l'infini. De la chienlit du général de Gaulle au perlimpinpin d'Emmanuel Macron, voici dix mots qui prouvent que le lexique des politiques n'en finit pas de nous étonner.

Édouard Trouillez 10/06/2020