bancal

 

définitions

bancal ​​​ , bancale ​​​ , bancals adjectif

(personnes) Qui a une jambe ou les jambes torses et dont la marche est inégale. ➙ boiteux.
(meuble) Qui a des pieds inégaux, et qui n'est pas d'aplomb. Une table bancale.
(abstrait) Qui manque d'équilibre, de fondement. Un raisonnement bancal.
 

synonymes

bancal, bancale adjectif

branlant, de travers, de guingois (familier), de traviole (familier)

boiteux, claudicant (littéraire), bancroche (familier, vieilli), banban (familier, vieilli)

insatisfaisant, bâtard

aberrant, erroné, incorrect

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Les élèves comprirent qu'il s'agissait de faire une niche au bancal, et la division se mit à filer d'un train d'enfer.Alphonse Daudet (1840-1897)
Au milieu d'eux trottinait un homme rabougri, bancal.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Car au 13e, l'épée et le fleuret ne sont pas admis pour les duels ; les hussards, lorsqu'ils s'alignent pour se flanquer un coup de torchon, se servent toujours du bancal.Émile Gaboriau (1832-1873)
Je croyais que l'argent suffisait... qu'un homme qui n'est ni bossu ni bancal et qui a du cœur au ventre, en savait toujours assez ; mais aujourd'hui...Paul de Kock (1793-1871)
C'est bancal, parce que la régulation au niveau national, pour l'instant, c'est chacun pour soi.Europarl
Le fossoyeur, un bancal, arriva en traînant la jambe, pour donner un regard à la fosse.Émile Zola (1840-1902)
Et à plus forte raison, lorsque l'on veut corriger le caractère bancal de ce programme en matière sociale, comme, nous, sociaux-démocrates, voulons le faire.Europarl
Je pense qu'on va découvrir que le protocole britannique est juridiquement bancal et qu'il s'agit d'une grave erreur politique.Europarl
C'était un petit greffier bossu, et qui sans doute s'était fait homme de robe pour qu'on ne s'aperçût point qu'il était bancal en même temps.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Et il frappa sur le fourreau de son bancal.Paul Adam (1862-1920)
Il était bancal, boiteux, tortu-bossu comme on dit dans nos campagnes, et le malheureux avait une tête à l'avenant : une véritable tête de macaque en rupture de ménagerie.Honoré Beaugrand (1848-1906)
C'est lourd, un bancal, et le bras, à moins d'une grande habitude, se fatigue vite à faire des moulinets.Émile Gaboriau (1832-1873)
A l'heure de l'euro et du grand marché, c'est un exemple éclatant du caractère bancal d'une construction européenne déséquilibrée, que les citoyens européens n'acceptent plus.Europarl
Il n'y avait pas, en effet, un vers qui ne fût bossu, boiteux, bancal ou pied-bot.Henry Murger (1822-1861)
Dans la clarté crépusculaire, avec les clopinements d'un vieux diable, un garçon de la cour, bancal, empaquetait, sous l'étiquette du parquet, les linges maculés de taches brunâtres.Edmond de Goncourt (1822-1896)
Donc, on s'embrassa, et une goutte à la cantine acheva l'œuvre de réconciliation si heureusement commencée par le bancal.Émile Gaboriau (1832-1873)
Il se trouvait malheureux d'avoir été trente ans militaire sans avoir pu recevoir un aussi beau coup de bancal.Alexandre Privat d'Anglemont (1815-1859)
Car le bossu était robuste ; car le bancal était agile ; car le sourd était méchant : trois qualités qui tempèrent le ridicule.Victor Hugo (1802-1885)
Il dit, en parlant du bancal, qu'il n'a pas pris la rége (le sillon) du bon côté, et que, pourtant, il n'est pas mauvais homme pour ça.George Sand (1804-1876)
Ils ôteraient ainsi de ce projet de loi relativement bancal ce qui constitue son fondement même, n’offrant aucune possibilité de dialogue.Europarl
Afficher toutRéduire
Déjouez les pièges ! « On est raisonnable » ou « raisonnables » ? « On est raisonnable » ou « raisonnables » ?

Vous hésitez souvent sur l'accord de l'adjectif qualificatif avec on ? Suivez le guide !

17/07/2020