tour

 

définitions

tour ​​​ nom féminin

Bâtiment (souvent cylindrique) construit en hauteur, dominant un édifice ou un ensemble architectural. Tour d'un château. ➙ donjon, tourelle. Tour de guet. ➙ beffroi. —  Clocher à sommet plat. Les tours de Notre-Dame de Paris. —  Immeuble à nombreux étages (en France remplace building, gratte-ciel).
Construction en hauteur. Tour métallique. La tour Eiffel.
Tour de contrôle : local surélevé d'où s'effectue le contrôle des activités d'un aérodrome.
Tour de forage.recommandation officielle pour derrick.
aux échecs Pièce en forme de tour crénelée, qui avance en ligne.
Informatique Unité centrale d'un ordinateur, enfermée dans un boitier vertical.
locution Tour d'ivoire : retraite d'un penseur, d'un écrivain, etc., qui se tient à l'écart de la vie sociale, refuse de se compromettre.
locution Tour de Babel : lieu où l'on parle toutes les langues.

tour ​​​ nom masculin

Limite circulaire. ➙ circonférence. Le tour d'un arbre, d'un tronc. Avoir soixante centimètres de tour de taille.
Chose qui en recouvre une autre en l'entourant (vêtements, garnitures). Un tour de cou (fourrure, foulard).
Faire le tour de qqch. : aller autour (d'un lieu, d'un espace). Faites le tour du pâté de maisons. —  au figuré Passer en revue. Faire le tour de la situation.
Faire un tour, une petite sortie. ➙ promenade. Faire un (petit) tour en ville.
Tour de… : parcours, voyage où l'on revient au point de départ. ➙ circuit, périple ; tournée. « Le Tour du monde en quatre-vingts jours » (de Jules Verne). —  Le Tour de France, course cycliste disputée chaque année sur un long circuit de routes, principalement en France.
Mouvement giratoire. ➙ révolution, rotation. Un tour de manivelle. —  locution Partir au quart de tour, immédiatement et sans difficulté ; au figuré s'énerver subitement. Monter, grimper dans les tours : augmenter le régime moteur ; au figuré s'emporter. —  Fermer la porte à double tour, en donnant deux tours de clé.
locution À tour de bras : de toute la force du bras ; au figuré avec violence. Il le frappe à tour de bras.
En un tour de main : très vite. ➙ en un tournemain. —  Tour de main, mouvement adroit qu'accomplit la main. Le tour de main d'un artisan. ➙ adresse, habileté.
Tour de reins : torsion, faux mouvement douloureux dans la région des lombes. ➙ lumbago.
Mouvement, exercice difficile à exécuter. Tours de magie, de passe-passe. Tour de cartes : tour d'adresse effectué avec des cartes. —  Tour de force : action qui exige de la force ou de l'habileté. ➙ exploit.
Action ou moyen d'action qui suppose de l'adresse, de l'habileté, de la ruse. Avoir plus d'un tour dans son sac. —  Jouer (un) tour à qqn, agir à son détriment. Jouer un bon tour à qqn, lui faire une plaisanterie. Méfiez-vous, cela vous jouera des tours, cela vous nuira. —  Le tour est joué, c'est accompli, terminé (→ l'affaire est dans le sac).
(Suisse) Donner le tour : terminer avec succès un travail ; évoluer vers la guérison, en parlant d'une maladie.
(➙ tournure)
Aspect que présente une chose selon la façon dont elle est faite, la manière dont elle évolue. Observer le tour des évènements.
Tour (de phrase) : manière d'exprimer qqch. selon l'agencement des mots.
Tour d'esprit : manière de comprendre et d'exprimer les choses.
locution À mon (son,…) tour. Moment auquel (ou durant lequel) une personne se présente, accomplit qqch. dans un ordre, une succession d'actions du même genre. À toi, c'est ton tour. Chacun parlera à son tour. —  Chacun son tour, à son tour.
locution Tour à tour : l'un, puis l'autre (l'un après l'autre). —  (états, actions) ➙ alternativement, successivement. Elle riait et pleurait tour à tour.
À tour de rôle*.
Tour de chant : série de morceaux interprétés par un chanteur, une chanteuse.
Tour de scrutin : vote (d'une élection qui en compte plusieurs).

tour ​​​ nom masculin

Dispositif qui sert à façonner des pièces par rotation, à les tourner (II, 1). Travailler au tour (➙ tourner (II); tourneur). Tour de potier. Tour à main. —  Tour automatique (machine-outil).
Armoire cylindrique tournant sur pivot, dans l'épaisseur d'un mur.
 

synonymes

tour nom féminin

gratte-ciel, building, [de guet] beffroi, [d'église] campanile, [de château] donjon, [de mosquée] minaret

[Archéologie] hélépole, tourelle

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Le prix des quotas d'émission pourrait aisément être répercuté sur les prix à la consommation, qui à leur tour encourageraient les consommateurs à opter pour des produits plus propres.Europarl
Un marché financier bien développé a besoin de crédibilité, ce qui demande à son tour un niveau croissant de transparence, le tout permettant aux économies nationales d’être plus compétitives.Europarl
Ces différents points de vue sont le résultat de conflits d'intérêt importants existant dans les pays individuels, qui, à leur tour, proviennent des différents niveaux de développement.Europarl
À mon tour, vous me permettrez de féliciter vraiment très chaleureusement la commission des budgets et nos rapporteurs, de l'excellent travail qui a été accompli.Europarl
À son tour, la collectivité européenne et nationale doit soulager leur souffrance psychologique et assurer totalement la couverture de leurs pertes économiques.Europarl
À son tour, l'amendement 17, s'il était approuvé, pourrait rendre impossible toute offre d'acquisition hostile.Europarl
Mon tour viendra un peu plus tard avec la deuxième lecture de mon rapport, ce qui augmente bien sûr la probabilité que mon rapport connaisse, lui aussi, une issue favorable.Europarl
L'une des rares choses que j'ai apprises en politique est qu'une fois la signature apposée, il est impossible de faire demi-tour.Europarl
S’il existe de meilleures perspectives de contrôle, nous serons à notre tour bien plus volontiers disposés à déléguer.Europarl
Cette évolution entraînera une baisse des coûts unitaires, qui engendrera à son tour une augmentation des ventes et la possibilité de créer plus d'emplois.Europarl
Il faudrait en faire le tour d’horizon avant d’introduire de nouveaux instruments législatifs.Europarl
On relance des chevaux sur le retour pour leur offrir un dernier tour de piste.Europarl
Je sais que les candidats, particulièrement les deux candidats encore en lice au dernier tour, possédaient tous deux des aptitudes et compétences exceptionnelles.Europarl
Comme il y a eu des problèmes avec le vote hier, je vous demande de faire un tour de vérification des machines.Europarl
Ils nous font une faveur en vivant dans ces régions, dans ces conditions difficiles, et nous devons à notre tour leur faire une faveur.Europarl
L'expérience démontre qu'un système de quotas mène à une société plus égale, ce qui à son tour mène à une société plus juste et harmonieuse.Europarl
À son tour, cette ignorance a fait des relations internationales classiques l’une des formes d’analyse politique qui tient le moins compte de la dimension hommes-femmes.Europarl
Surtout, des incidents ayant perturbé le fonctionnement de la tour de contrôle ont eu lieu dans le secteur aéronautique.Europarl
Ne serait-il pas opportun de préconiser de réels audits techniques approfondis sur les compagnies qui ne sont pas européennes et qui sont utilisées par nos tour-opérateurs ?Europarl
Ils se basent sur de prétendues études qui font actuellement le tour de la presse eurosceptique britannique et qui lancent des chiffres des plus absurdes sur les coûts en question.Europarl
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « TOUR » subst. fem.

Bastiment haut eslevé & de plusieurs estages, qui est ordinairement de forme ronde. On fortifioit autrefois les places avec des tours. On les attaquoit aussi avec des tours mobiles, qu'on eslevoit pour voir dans la ville. On en a fait aussi pour faire des prisons, des lieux forts. Les tours de la Bastille. La Tour de Mongommeri. On en a fait aussi, pour descouvrir de loin, de toutes sortes de figures, quarrées, pentagones, &c. La Tour de Cordoüan sert de phare. Il y a à la Chine une fameuse tour de porcelaine. Les tours des Eglises servent de clocher. Les tours de Nostre Dame sont la mesure des grandes hauteurs pour les badauds de Paris, elles n'ont pourtant que 34. toises de haut ; & ils disent d'une montagne, qu'elle est haute comme deux fois les tours de Nostre Dame. Ce mot en ce sens vient du Syriaque tur, ou de l'Hebreu tzur, à ce que dit Borel ; mais plus immediatement du Latin turris.
 
TOUR MARINE, est une tour qu'on bastit sur les côtes de la mer pour y loger quelques soldats, & descouvrir les vaisseaux ennemis. Ces tours ordinairement n'ont point de porte, & on y entre par des fenestres qui sont au premier ou second estage, avec une eschelle qu'on tire en haut, quand on est dedans. On se sert quelquefois de ces tours dans la fortification des places.
 
TOUR, se dit en termes de Blason avec plusieurs epithetes qui en changent les parties. On les appelle rondes, quarrées, crenelées, carnelées ou cranelées ; les unes sans porte, les autres avec la porte grillée ; les unes sont maçonnées, & quelques autres sont couvertes ; & parfois il y en a de sommées de giroüettes ou d'autres pieces.
 
TOUR, s'est dit aussi d'une machine ou petit chasteau de bois qu'on posoit sur le dos des elephants, quand on les menoit à la guerre, dans laquelle on mettoit plusieurs soldats pour combattre.
 
TOUR, est aussi une piece du jeu des Eschecs, qui est posée aux extremitez du tablier, & qui ne se remuë qu'à angles droits. On donne eschec au Roy & à la Tour avec le Chevalier. On matte avec un Roy & une Tour.
 
TOURS TERRIERES. Terme de Mechaniques. Ce sont de gros rouleaux de bois qui servent dans les atteliers à transporter de gros fardeaux.
 
TOUR À TOUR. adv. L'un aprés l'autre. Les Chanoines font l'Office tour à tour.
 
TOUR, se dit proverbialement en ces phrases. C'est la devise de Mr. de Guise, Chacun à son tour. Ce proverbe a pour fondement un rebus figuré par des A enfermez dans des O, que Mrs. de Guise prenoient pour devise de leur Maison. On dit aussi, le tour du baston, le tour du mestier, des adresses particulieres qu'ont des gens d'une profession pour tromper ceux à qui ils ont à faire. On appelle aussi tour de Babel, une assemblée, un mesnage où tout est en confusion, où chacun veut parler ou commander. On dit aussi, qu'une personne fait ses quinze tours, pour dire, qu'elle fait plusieurs allées & venuës inutiles dans la maison. On dit qu'un homme a joüé un tour de Mtre. Gonin, pour dire, qu'il a fait un tour d'un trompeur habile & adroit.

Définition de « TOUR » s. m.

Circonference, le costé exterieur d'une figure, son circuit. Le tour d'un cercle est une ligne également éloignée de son centre. Mesurer le tour d'une ville, c'est mesurer les costez de son polygone exterieur, des murs qui forment son enceinte. Le plus beau tour de visage, est celuy qui est en ovale. Cette tenture de tapisserie fait tout le tour de la chambre. Les litres & ceintures funebres font le tour de l'Eglise. Ces colomnes, ces arbres ont tant de pieds de tour. Cette juppe n'a pas assez de tour. Ce rabat a trop de tour. Ce mot vient du Latin turnus.
 
TOUR, se dit aussi de ce qui se met le long des bords, ou des extremitez de quelque chose. Voilà un beau tour de lit. Des tours de bras ou de manches de dentelles. Cette femme a un tour de cheveux blonds. Un tour de col est un tissu qui sert à attacher un manteau. On appelle aussi tour de col, le linge qu'on met sur le cou pour le tenir chaudement. Un tour de lange. Un tour de plumes.
 
TOUR, se dit aussi d'un mouvement circulaire. Le Soleil fait son tour en un an ; Saturne en 30. ans. Drak, Magellan & plusieurs autres Voyageurs ont fait le tour du monde. Ce gibier ne demande que deux tours de broche. Il n'y a que deux tours de rouë jusques là. Il luy a donné un soufflet à tour de bras. Il faut donner encore un tour à la vis de ce pressoir. On dit aussi, qu'un cheval s'est donné un tour de reins, pour dire, qu'il a fait un grand effort.
 
TOUR, se dit aussi d'un petit voyage qu'on fait en quelque lieu. Il est allé faire un tour de promenade, un tour de ville, un tour de jardin, faire un tour jusqu'au Palais. Il ira ces vacations faire un tour jusques chez luy, faire un tour par la Flandre. On dit aussi de ceux qu'on fustige dans les carrefours, qu'on leur a fait faire un tour de ville.
 
TOUR, se dit aussi de ce mouvement successif qui donne à chaque chose un temps propre pour parler ou agir l'un aprés l'autre chacun à son ordre. Les Juges doivent opiner chacun à leur tour. Les Mareschaux de France qui roulent commandent chacun à leur tour. Cette cause sera appellée à tour de rolle. N'interrompez pas vostre partie, vous parlerez à vostre tour. Le Semainier qui est à l'aigle, est en son tour de conferer les Benefices vacquants du Chapitre. Cette petite societé se donne un bouquet, & se traitte tour à tour. C'est à vostre tour à faire, à joüer.
 
Au jeu, on dit joüer un tour de triquetrac. Il a gagné un tour bredouille. Joüons encore un tour, c'est à dire, Que chacun de nous tienne encore une fois les cartes.
 
TOUR, se dit aussi de l'attelier d'un Tourneur, de la machine qui se meut circulairement, & sert à arrondir les ouvrages. Cet ouvrage est si poli, qu'il semble qu'il soit fait au tour. Cette machine est composée de deux jumelles ou pieces de bois paralleles à l'horison, sur lesquelles sont posées deux autres pieces perpendiculaires qui sont mobiles, & qu'on arreste pourtant où on veut par le moyen d'une clef faite en forme de coin. On les appelle pouppées. Elles ont deux pointes qui supportent la piece sur laquelle on travaille, qui tourne par le moyen d'une corde qu'on entortille autour, laquelle est attachée en haut au bout d'une perche pliante qui fait ressort, & en bas à une planche qu'on fait mouvoir avec le pied. Il y a aussi le support sur lequel on appuye le ciseau pour le tenir plus ferme.
 
TOUR, se dit aussi d'un gros cylindre ou aissieu qui sert en la plus-part des machines pour eslever des fardeaux, qui se remuë avec une rouë, ou des leviers, sur lequel la corde se tourne. On l'appelle autrement treuil.
 
On dit en termes de Chasse, Prendre les bestes au tour, pour dire, les chevaler sans les trop effrayer, jusqu'à ce que les arquebusiers cachez ayent le moyen de les tirer.
 
TOUR, se dit aussi chez les Religieuses qui gardent la closture, du lieu où le mur est percé, par où on passe les choses qu'on leur apporte de dehors pour les necessitez du Couvent. Ce sont plusieurs ais croisez & assemblez, qui sont mobiles sur deux pivots, qui bouchent l'ouverture du mur par où on les passe. Il y a des Religieuses preposées au tour, qui parlent au tour.
 
TOUR, se dit aussi en choses spirituelles & morales, de la maniere de dire & de faire les choses. Corneille a un beau tour de vers. Voiture a donné un tour galant à tout ce qu'il a dit. Cet Orateur a fait dans ce discours des tours de maistre. Un Rapporteur habile donne à une affaire le tour qu'il luy plaist.
 
On dit en ce sens, Il a fait un tour de brave, un tour d'ami, un tour d'habile homme. Et au contraire on dit qu'il a fait un tour de filou, de traistre, de scelerat, qu'il a joüé un mauvais tour. Les femmes font mille plaisants tours à leurs maris.
 
On appelle des tours de main, des tours de passepasse, des tours de gibeciere, des tours de cartes, des tours de souplesse, toutes les subtilitez que font les Charlatans pour se faire admirer par le peuple, ou pour l'amuser, ou l'attraper. Ce Basteleur sçait de bons tours. Voilà un de ses tours.
Vidéos Épivarder, par Alain Rey Épivarder, par Alain Rey

Saviez-vous que le verbe épivarder, couramment utilisé au Québec, était employé au XVIIe siècle dans les provinces de l'ouest de la France ? Écoutez Alain Rey nous raconter l'histoire de ce mot, témoin du lien profond entre le français québécois et le français de France.

Alain Rey 16/09/2020