bouderie

 

définitions

bouderie ​​​ nom féminin

Action de bouder ; état de la personne qui boude.
 

synonymes

bouderie nom féminin

fâcherie, mauvaise humeur

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
La brise secoue mes cheveux sur mon front et emporte avec elle ma bouderie et mon chagrin.Jules Vallès (1832-1885)
Il avait résolu cela, du moins, à la suite des réflexions faites durant la bouderie.René Boylesve (1867-1926)
Pourtant, à son avis, la bouderie durait trop ; et il ne lui paraissait guère séant de rebuter une seconde fois des avances tellement cordiales...Fernand Vandérem (1864-1939)
Voulait-il ainsi se faire pardonner par la gauche son zèle monarchique dans l'affaire de la régence, et sa bouderie de dix-huit mois ?Paul Thureau-Dangin (1837-1913)
La petite servante fit une moue pleine d'embarras et de bouderie, en même temps qu'elle secoua la tête.Charles Dickens (1812-1870), traduction Alfred des Essarts (1811-1893)
Il allait se retirer mécontent de lui, plus mécontent d'elle encore ; mais elle vit avec joie une bouderie qu'elle savait pouvoir dissiper par un mot, d'un regard, d'un geste.Honoré de Balzac (1799-1850)
Une ombre l'enveloppait, elle s'en allait avec la bouderie irritée de ses mauvais jours de jalousie.Émile Zola (1840-1902)
Mais ceci n'était pas plus nouveau pour nous que sa colère bruyante : nous l'avions si souvent vu passer de la déclamation à la bouderie !George Sand (1804-1876)
Ou bien, s'il n'avait pas le courage de contredire et de railler, il se renfermait dans un silence dédaigneux, dans une bouderie navrante.George Sand (1804-1876)
J'ai eu un mouvement de colère, il est vrai, pour une bagatelle, une querelle d'amour-propre, une bouderie, comme tu voudras l'appeler.Alfred de Musset (1810-1857)
Moi, il faut que j'aille voir si on s'est aperçu de mon absence et de ma bouderie.George Sand (1804-1876)
Il semblait que ce fût oublier trop facilement un passé blessant, et que le souci de la dignité nationale exigeât un peu plus de ressentiment, de bouderie menaçante.Paul Thureau-Dangin (1837-1913)
Ce serait l'ensevelissement continué, la ruine aggravée, la même misère orgueilleuse, l'éternelle bouderie qui déprime et endort.Émile Zola (1840-1902)
Elle ouvrit les yeux avec un joli sourire d'animal reposé ; il semblait qu'elle eût laissé toute sa bouderie dans son sommeil et qu'elle s'éveillât à une vie nouvelle.Maurice Barrès (1862-1923)
S'ils se fâchaient ainsi, ils étaient donc dans des conditions qui permettaient la brouille ou la bouderie ?Hector Malot (1830-1907)
J'ai retiré ma main ; mais je me suis sentie si contente de ce que notre bouderie ne durait plus !Isabelle de Charrière (1740-1805)
Si le ciel se couvre de nuages et se rembrunit, c'est comme la bouderie charmante d'un objet aimé : on est sûr du retour.Eugène Delacroix (1798-1863)
Comment peux-tu voir même l'apparence d'un reproche dans ce qui n'est qu'une simple observation, ou, si tu l'aimes mieux, une petite bouderie de mère qui gronde en souriant...Éléonore de Vaulabelle (1801-1859)
Je leur en veux de se déprécier ; c'est là que ma bouderie commence, et ma rancune ne va pas plus loin.George Sand (1804-1876)
Elle agitait maintenant l'index relevé de la main droite, avec des mouvements mutins, hochant la tête d'un air de bouderie.Émile Gaboriau (1832-1873)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « BOUDERIE » s. f.

Mauvaise humeur, fascherie cachée. Il faut laisser passer la bouderie de cette personne, & la prendre en meilleure humeur.
Le mot du jour Patience, patients ! Patience, patients !

Le patient, la patiente a toutes les raisons d’être impatiente.

Aurore Vincenti 13/05/2020