fâcherie

 

définitions

fâcherie ​​​ nom féminin

Brouille, désaccord.
 

synonymes

fâcherie nom féminin

brouille, bouderie, désaccord, dispute, refroidissement (des rapports), froid (familier), bisbille (familier)

[vieux] contrariété, colère, dépit, déplaisir, humeur

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Je sentais s'évaporer ma fâcherie, pas très sérieuse, contre un personnage aussi singulier et qui m'était, au fond, très sympathique.Judith Gautier (1845-1917)
Sous cette mauvaise épigramme, il me regarda une seconde avec un éclair de fâcherie.Paul Bourget (1852-1935)
Elle avait de brusques frissons quand elle songeait au scandale d'un procès, et surtout à une fâcherie avec l'illustre couturier.Émile Zola (1840-1902)
Sa colère va s'épuiser sur mon ombre et, quand elle daignera me recevoir, son beau front sera pur de toute fâcherie.Remy de Gourmont (1858-1915)
Il y eut un étonnement sans fâcherie, car personne ne m'en voulait, mais le paysan veut que tout lui soit expliqué.George Sand (1804-1876)
Dans tous les ménages, il y a des quarts d'heure de fâcherie... et puis on se raccommode !...Gaston Leroux (1868-1927)
Pascal, au fond, était heureux de cette fâcherie avec sa mère, qui le délivrait de la continuelle inquiétude de sa présence.Émile Zola (1840-1902)
Elle vous est toute dévouée, et je ne crois pas qu'il y ait réellement matière à fâcherie.Oscar Wilde (1854-1900), traduction Albert Savine (1859-1927)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « FASCHERIE » s. f.

Colere, chagrin, déplaisir. L'affront sanglant qu'on luy a fait luy a bien donné de la fascherie. la douleur l'a tellement saisi, qu'il est mort de fascherie.
Le dessous des mots Les surnoms donnés aux villes Les surnoms donnés aux villes

« Monaco-PSG : Paris s’impose rarement sur le Rocher » (Le Parisien, 15 janvier 2020).

La périphrase, figure de style qui remplace un mot précis par une expression, permet d’éviter les répétitions, souci stylistique bien français. Les grandes villes du monde, les pays possèdent des surnoms conventionnels. Ces formules figées, fréquemment employées par les journalistes pour désigner les lieux, restent parfois obscures quant à leur motivation.

Marie-Hélène Drivaud 10/06/2020