Email catcher

brande

Définition

Définition de brande ​​​ nom féminin

Ensemble des plantes de sous-bois (bruyères, ajoncs, genêts, fougères).
Terre où poussent ces plantes.

Synonymes

Synonymes de brande nom féminin

lande, bruyère, garrigue, maquis

Exemples

Phrases avec le mot brande

Adopté par un paysan de la montagne, il avait passé ses premières années dans les brandes à garder les brebiailles.Émile Souvestre (1806-1854)
Mardi, les bénévoles chargés de l'entretien de l'hippodrome ont découvert que des blocs de brande synthétique avaient été volés sur le dernier obstacle, dans la ligne d'arrivée.Ouest-France, Emmanuel ESSEUL, 03/10/2020
Pays plat, imperméable, il est recouvert d'étangs, de brandes et de maigres cultures.Revue d'histoire de la Shoah, 2001, Limore Yagil (Cairn.info)
D'autres nids, artificiels, en brande de bruyère avec structure métallique, seront posés prochainement.Ouest-France, 25/01/2021
La flamme du foyer, ravivée par une brassée de brandes, enluminait les joues et rougissait les lèvres.Louis Pergaud (1882-1915)
Les travailleurs s'abritaient du soleil, de la pluie ou du vent, en se mettant sous des brandes de bruyère.Ouest-France, 13/07/2021
Les panneaux d'un mètre sur un mètre sont installés de manière à ce que la brande soit sur la partie supérieure.Ouest-France, 05/02/2021
Trente mètres plus haut, 10 mètres de brande ont encore brûlé nécessitant l'intervention des pompiers.Ouest-France, 11/06/2013
Construit avec de la brande, il fait 12 mètres de large pour 1,60 m de hauteur et les chevaux le traversent.Ouest-France, 17/06/2019
Ils y ont construit des loges en brande de bruyère tissée, meublées sobrement.Ouest-France, Catherine RICHARD, 14/08/2021
Ses terres en friche portoient des brandes, et il en faisoit faire des balais, et les envoyoit vendre à la ville.Gédéon Tallemant des Réaux (1619-1690)
Vous me souteniez que c'étaient des brûlis de bruyères, je savais bien qu'il n'y avait pas de brandes de ce côté-là.George Sand (1804-1876)
Une sorte d'amplification des désordres latents ou manifestes, jusque-là sévissant sous la brande, mais gérables en temps ordinaire.Enfances&PSY, 2020, Taoufik Adohane (Cairn.info)
Ils s'arrêtèrent au bord des brandes, parmi l'avalanche des roches qui se poussent vers le fleuve, sinueux et fou dans cet endroit.Edmond Haraucourt (1856-1941)
Au bout de quelques minutes, et après avoir savamment louvoyé entre les brandes, il y parvint et charma ses loisirs en attaquant les taupinières.Louis Pergaud (1882-1915)
Le carrosse avait disparu aussi rapidement qu'un mulot ordinaire sous la brande.René Boylesve (1867-1926)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de BRANDES

Terme de Chasse, qui se dit des rameaux des arbres. Les belles forests sont couronnées de brandes, c'est à dire, fort couvertes de branches d'arbres.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.