bruire

 

définitions

bruire ​​​ verbe intransitif défectif : seulement à l'infinitif, aux 3es personnes du présent et de l'imparfait, au participe présent

littéraire Produire un bruit léger et confus. ➙ bruisser.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

il bruit / elle bruit

ils bruissent / elles bruissent

imparfait

il bruissait / elle bruissait

ils bruissaient / elles bruissaient

passé simple
futur simple
 

synonymes

bruire verbe intransitif

chuchoter, murmurer, bruisser (rare)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Tout à coup il entendit bruire les eaux ; il se mit à écouter : c'étaient des femmes blanches qui faisaient ce bruit dans une source limpide.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Il aimait le timbre à la fois souple et lent de sa voix, mais quelque chose de plus chaleureux, de plus suave y venait de bruire.Hector Bernier (1886-1947)
On n'entendait ni bêlements de troupeaux, ni chants de pâtres, ni bourdonnements d'abeilles, rien enfin de cette rumeur de vie qui, dans les jours d'été, fait bruire la campagne.Émile Souvestre (1806-1854)
A travers leur rideau tremblant, qu'une brise chaude faisait bruire et palpiter, on apercevait la nuit bleue, une nuit étoilée, splendide, claire comme un crépuscule.Madame Henri de la Ville de Mirmont (1860-1933)
Alors je vous parlai, mon père, du choix d'un état... car, pendant ces quelques moments de réveil, il m'avait semblé entendre bruire au loin la vie active et féconde !Eugène Sue (1804-1857)
Deux minutes après, on entendit bruire un trousseau de clefs et quelqu'un qui descendait les marches d'un escalier tournant.Nikolaï Vassilievitch Gogol (1809-1852), traduction Louis Viardot (1800-1883)
A peine leur faible écume faisait bruire les cailloux ; mais leur murmure était aussi doux que celui d'un ruisseau.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Si quelque oiseau étourdi fait bruire à mon oreille ses ailes haletantes, je m'élance, je monte encore, j'aspire à des mondes nouveaux.Charles Nodier (1780-1844)
Il écoutait la mer bruire, les vaisseaux craquer lentement, le vent passer sous les étoiles.Pierre Louÿs (1870-1925)
Les insectes s'éveillaient aussi et commençaient à bruire sous l'herbe échauffée et fumante aux premiers feux du jour.George Sand (1804-1876)
Au bout de trois quarts d'heure, on entendit bruire les grelots des chevaux de poste.Eugène Sue (1804-1857)
Rien ne l'aurait surprise, il y avait des semaines qu'elle entendait bruire des voix, dans ce coin de mystère peuplé de son imagination.Émile Zola (1840-1902)
Je tenais la bride de mon cheval entortillée à mon bras ; un serpent à sonnettes vint à bruire dans les buissons.François-René de Chateaubriand (1768-1848)
Et, s'approchant d'un meuble, il fouille dans les tiroirs : on entend bruire des pièces d'or.Georges Eekhoud (1854-1927)
Dans la chambre voisine venait de bruire sourdement une sorte de rauquement douloureux, le souffle saccadé d'une personne qui étouffe.Eugène Chavette (1827-1902)
Cependant les taillis, formés à hauteur d'homme par les premiers rameaux des arbres, me paraissaient bruire, à chaque instant, comme si des êtres vivants s'y agitaient.Auguste de Villiers de L'Isle-Adam (1838-1889)
En écoutant le bruit des voitures et le vent qui faisait crier les branches et bruire les feuilles, je me sentais palpiter d'impatience et de bonheur.Céleste de Chabrillan (1824-1909)
Ces mots me frappèrent comme nous frappent les dernières paroles d'un mourant, et bien souvent, depuis, je les ai entendus bruire à mon oreille.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Les prêtres, tendant l'oreille, discernaient des clameurs venues du nord, disaient-ils, – malgré le vent des mers méridionales qui faisait bruire leurs manteaux.Auguste de Villiers de L'Isle-Adam (1838-1889)
Dans les ténèbres des alentours, on entend bruire des eaux souterraines, gronder des torrents, tomber des cascades.Pierre Loti (1850-1923)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « BRUIRE » v. act.

qui n'est en usage qu'en peu de phrases. On entendoit bruire le vent, le tonnerre dans cette tempeste, pour dire, souffler, gronder. Ce mot vient de rugire, comme bruit de rugitus, qui a été dit non seulement du lion, mais aussi de l'homme, & de quelques autres animaux. Menage. J'aimerois mieux le faire venir du Latin bruitus, qui vient du Grec bruo, qui signifie verser de l'eau en abondance, comme les sources, les fonteines.
Le mot du jour Confiance Confiance

Il faut suffisamment de confiance pour se confier à quelqu’un ou lui confier ses enfants. C’est un acte de foi, à ceci près qu’il ne repose pas sur une croyance mais sur un contrat, un contrat dit « de confiance ».

Aurore Vincenti 04/05/2020