Email catcher

bruit monotone

Exemples

Phrases avec les mots bruit monotone

On n'entendait guère que le bruit monotone de la cuiller et de la glace choquant les parois des verres.René Boylesve (1867-1926)
Le bruit monotone des roues et des grelots ne domine pas le chant des alouettes qui tournoient au-dessus de nos têtes.Léon Tolstoï (1828-1910), traduction Michel Delines (1851-1914)
A ses pieds se tord la mer irritée, dont les vagues rendent un bruit monotone, triste comme ses soupirs.Gabriel de La Landelle (1812-1886)
On entendait le bruit monotone des vagues qui venaient se briser sur le rivage.Ann Radcliffe (1764-1823), traduction Victorine de Chastenay (1771-1855)
A présent, la rapidité de la descente s'augmentait à ce point que leur support semblait se dérober sous eux, traversant l'ombre avec un bruit monotone.Auguste de Villiers de L'Isle-Adam (1838-1889)
Le bruit monotone des roues vous isole des autres bruits, et tandis que vous avancez toujours, vous enferme avec votre pensée.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Le bruit monotone des vagues augmentait la tendresse qui faisait couler ses pleurs.Ann Radcliffe (1764-1823), traduction Victorine de Chastenay (1771-1855)
Seul, le bruit monotone et continu d'une de ces pluies que vous savez.Charles Des Écores (1852-1905)
A ses pieds, s'étendait la plage, sur les rochers de laquelle les flots se brisaient avec un bruit monotone.Georges Ohnet (1848-1918)
Alors que notre cerveau peut s'accoutumer d'un bruit monotone, un nourrisson en détresse attire irrépressiblement l'attention.Ça m'intéresse, 08/01/2022, « Pourquoi un bébé qui pleure, ça nous énerve ? »
Pendant une minute, j'ai prêté une attention hébétée au bruit monotone de la pendule, sur laquelle je fixais un œil sans regard.Octave Feuillet (1821-1890)
On n'entendait que le bruit monotone et presque imperceptible de la bruine sur les feuillages.Émile Souvestre (1806-1854)
Les mulets, le nez dans leur musette, la bercent du bruit monotone qu'ils font en broyant l'orge de la diffa.Joseph Vilbort (1829-1911)
On n'entendait dans ce calme de minuit que le bruit monotone de la mer, qui brisait au large sur le corail.Pierre Loti (1850-1923)
Il se rendit chez plusieurs fabricants de rubans et de soieries, où l'on entendait encore, malgré l'heure tardive, le bruit monotone des métiers.Augustine Fouillée (1833-1923)
Longtemps elle prêta l'oreille, ensuite elle maudit le bruit monotone des cigales et le chant des oiseaux.Stendhal (1783-1842)
À mesure qu'elle défilait, le silence s'accroissait ; bientôt on n'entendit plus que le bruit monotone de son pas accéléré, frappant sur le cœur.Louise-Eléonore-Charlotte-Adélaide d'Osmond Boigne (1781-1866)
On entendait le bruit monotone, le pékling, pékling que font les quarts de fer blanc en frappant sur le fourreau des sabres.Jules Claretie (1840-1913)
Puis on sommeille un peu, bercé par le bruit monotone de l'hélice, pour rouvrir les yeux à la lumière du jour naissant.Guy de Maupassant (1850-1893)
Une minute après, on n'entendait plus que le bruit monotone et régulier des pagaies frappant l'onde en cadence.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Définition

bruit nom masculin

monotone adjectif

Top 10 des mots Top 10 des mots qui viennent du chinois Top 10 des mots qui viennent du chinois

Le français, au cours de son histoire, s’est continuellement enrichi de mots venus d’autres langues : l’anglais, bien sûr, mais aussi...

Marjorie Jean 07/02/2024
sondage de la semaine