brume

 

définitions

brume ​​​ nom féminin

Brouillard léger. —  Marine Brouillard de mer. Signal, corne de brume, pour signaler sa présence.
au figuré Les brumes du sommeil, de l'ivresse.
 

synonymes

brume nom féminin

brouillard, brouillasse, brumaille, brumasse, vapeur, voile

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Le voyage se faisait par un temps de brume et de froidure, car on était au mois de janvier, cela était sûr.Charles Dickens (1812-1870), traduction Amédée Chaillot (1803-1892)
Avec leurs formes étranges, leurs profils noyés dans une brume trompeuse, elles ressemblaient à des animaux gigantesques, dignes des temps antédiluviens.Jules Verne (1828-1905)
Malgré l'épaisseur de la brume, ils avaient aperçu au vent à eux, un grand navire qui ne faisait pas partie du convoi.Édouard Corbière (1793-1875)
Ses yeux, tout à l'heure encore comme voilés de brume, prenaient, sous leurs cils noirs, la couleur et la transparence des vagues par un beau matin d'avril.Madame Henri de la Ville de Mirmont (1860-1933)
Cette brume poétique était si dense que je ne pouvais jamais voir au delà d'une douzaine de yards de ma route.Edgar Allan Poe (1809-1849), traduction Charles Baudelaire (1821-1867)
Vers la brume, elle approchait de la montagne, quand, tout à coup, du haut d'un grand chêne, tomba à ses pieds un écureuil, poursuivi par un horrible chat-huant.Édouard Laboulaye (1811-1883)
Alors, à travers la brume, proches ou lointains, des cris pareils s'élevèrent de nouveau dans la nuit.Guy de Maupassant (1850-1893)
Comparerons-nous nos yeux paresseux et nos oreilles assourdies à ces yeux qui percent la brume, à ces oreilles qui entendraient l'herbe qui pousse ?Edgar Allan Poe (1809-1849), traduction Charles Baudelaire (1821-1867)
Une brume dense s'étendait sur la lande, s'épaississait encore dans les creux et cachait à la fois la ville, que nous avions quittée, et les villages vers lesquels nous marchions.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
Cette brume qui voilait l'horizon, ces vapeurs amoncelées, il eût voulu les déchirer d'un geste.Jules Verne (1828-1905)
Parmi cette brume, je sentis une présence invisible, glaciale, haineuse, qui s'y tenait immobile et me fixait.Adolphe Retté (1863-1930)
Et puis les choses du passé grandissent dans le vague qui les enveloppe, comme le profil des montagnes dans la brume du crépuscule.George Sand (1804-1876)
Entre les feuilles, la mer mettait des espaces bleus éblouissants comme des morceaux de verre brisés qui miroitaient dans la brume de l'air.Alphonse Daudet (1840-1897)
Le soleil ne perçait pas la brume de cette froide matinée de décembre : hormis cela ; tout ce tableau est d'une vérité saisissante.Amédée Delorme (1850-1936)
Une légère brume, qui depuis le matin flottait sur la campagne, se dissipa en ce moment, et un clair rayon de soleil égaya le paysage.Amédée Achard (1814-1875)
Quand on fut sorti du port, le petit bâtiment fit une courbe rapide, dirigeant son nez pointu sur la côte lointaine entrevue à travers la brume matinale.Guy de Maupassant (1850-1893)
L'équipage les suivit des yeux, jusqu'au moment où ils disparurent au milieu de la brume.Jules Verne (1828-1905)
Vous en avez vu quelques-uns à travers la brume des heures de fièvre ; vous vous souvenez vaguement : je vais éclaircir vos souvenirs.Paul Féval (1816-1887)
C'est ainsi qu'ils arrivèrent aux grèves où ils étaient nés, et ils entendirent de loin les vieux phoques, leurs pères, combattre dans la brume pesante.Rudyard Kipling (1865-1936), traduction Louis Fabulet (1862-1933) et Robert d'Humières (1868-1915)
Elles tremblotaient dans la brume nocturne, petites, proches ou lointaines, blanches, vertes ou rouges aussi.Guy de Maupassant (1850-1893)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « BRUME » s. m.

Terme de Marine. C'est ainsi qu'on nomme les brouillards de mer : & on appelle un temps embrumé, quand l'air est couvert de brouillards. En Astrologie on appelle le solstice brumal, le solstice d'hiver qui arrive dans le Capricorne. Les Jardiniers nomment aussi quelques plantes brumales, parce qu'elles viennent l'hiver. Ce mot vient du Grec bracheia imera. Bruma est le plus court jour de l'année. Jos. Scaliger dit que ce mot vient de Bromius Bacchus, dont les sacrifices se faisoient environ le solstice d'hiver.
Les mots croisés du Robert Les mots du voyageur Les mots du voyageur

En attendant de pouvoir explorer de lointaines contrées, voyagez avec les mots-croisés du Robert... Une nouvelle grille thématique à découvrir ici !

10/06/2020