brouillard

 

définitions

brouillard ​​​ nom masculin

Phénomène naturel produit par de fines gouttelettes d'eau en suspension dans l'air qui limitent la visibilité. ➙ brume. Brouillard épais, à couper* au couteau. —  au figuré Être dans le brouillard : ne pas voir clair dans une situation qui pose des problèmes.

brouillard ​​​ nom masculin

Livre de commerce où l'on note les opérations à mesure qu'elles se font (cf. Main courante*).
 

synonymes

brouillard nom masculin

brume, buée, vapeur, brouillasse (péjoratif), purée de pois (familier), [toxique] smog

[Physique] aérosol

brouillard nom masculin

main courante, brouillon (vieux)

papier brouillard

buvard

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il indiquait quelque chose dans le lointain avec sa lorgnette, et tâchait de percer le brouillard qui flottait à l'horizon.William Dean Howells (1837-1920), traduction Louis Fréchette (1839-1908)
Comme la nuit était sombre et le brouillard épais, il eût été difficile à l'homme gris de voir le visage de cet homme.Pierre Ponson du Terrail (1829-1871)
Mais l'avenir est inconnu ; il se tient devant l'homme, semblable à l'épais brouillard d'automne qui s'élève des marais.Nikolaï Vassilievitch Gogol (1809-1852), traduction Louis Viardot (1800-1883)
Un léger brouillard pourpre flotte au-dessus du parc et pourpres sont aussi les ombres des maisons blanches.Oscar Wilde (1854-1900), traduction Hugues Rebell (1867-1905)
Sans une boussole commune qui nous guidera pour traverser cette crise, nous nous perdrons tous dans le brouillard qui l'a provoquée.Europarl
Un vague brouillard de chaleur était suspendu sur la grande ville et les toits des maisons ressemblaient à de l'argent terni.Oscar Wilde (1854-1900), traduction Albert Savine (1859-1927)
Il faisait cette nuit-là un brouillard épais avec des halos de lumière autour des réverbères dans la rue.Charles Dickens (1812-1870), traduction Paul Lorain (1799-1861)
Je m'inquiète d'une ouverture qui se ferait dans le brouillard institutionnel et bien naturellement, ce vote a pour but de manifester cette inquiétude.Europarl
Mais les étoiles brillaient au-dessus du brouillard et la lune allait paraître et la soirée n'était pas sombre.Charles Dickens (1812-1870), traduction Charles Bernard-Derosne (1825-1904)
Cette lumière, un signal sans doute, était posée au bord de la croisée, contre la vitre, et, au travers du brouillard, ressemblait à un charbon perdu dans les cendres.Pierre Ponson du Terrail (1829-1871)
Le brouillard montait avec une telle intensité, qu'à peine pouvait-on distinguer les objets à une distance de dix pas.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Je suis étonné de la quantité de choses que vous auriez pu voir à travers un brouillard même beaucoup plus épais que celui de ce jour-là.Charles Dickens (1812-1870), traduction Amédée Chaillot (1803-1892)
Il fallait aussi que l'image évoquée prît des contours plus nets et sortit du brouillard de la fausse histoire où elle se dérobait.Lord Rosebery (1847-1929), traduction Augustin Filon (1841-1916)
Vous ne pouviez voir à une grande distance à travers le brouillard ; mais vous pouviez voir beaucoup, oh !Charles Dickens (1812-1870), traduction Amédée Chaillot (1803-1892)
Mais allons, continua-t-il en s'adressant à ses autres compagnons, partons avant que le brouillard arrive jusqu'à nous ; il continue de s'épaissir, et il servira à masquer notre marche.James Fenimore Cooper (1789-1851), traduction Auguste-Jean-Baptiste Defauconpret (1767-1843)
Ces pratiques sont intolérables, mais elles sont difficilement contrôlables, de nuit ou par temps de brouillard, notamment.Europarl
Une chose est d'expliquer aux gens qu'ils ne doivent pas sortir par temps de brouillard de fumée, mais c'en est une autre d'empêcher l'existence des fumées polluantes.Europarl
Nous remarquons que, partout où se posent des conditions naturelles difficiles- brouillard, tempêtes, vagues de froid – et surtout dans les cols alpestres, des problèmes importants peuvent se poser.Europarl
Mystérieux est le brouillard de son sommet à sa base ; le soleil de son ciel est ridé et gris.Oscar Wilde (1854-1900), traduction Albert Savine (1859-1927)
Le rapporteur constate loyalement qu'on est dans le brouillard le plus complet : les données sont «rarement disponibles» et les indicateurs de performance «ne sont pas standardisés».Europarl
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « BROUILLARD, quelques-uns disent Brouillas »

s. m. Vapeurs espaisses que le Soleil éleve de la terre humide, & qu'il n'a pas la force de resoudre & de dissiper. Les bouillards sont plus frequents dans les lieux marescageux. les pesches de hareng ne se font que pendant les brouillards. les nuées ne sont que des brouillards élevez.
 
BROUILLARD, se dit aussi du papier sans colle, tel que le papier gris, qui sert à philtrer. On se sert de ce papier pour boire l'encre des escritures fraisches qu'on fait dans un registre. On le dit aussi de tout autre grand méchant papier ou inutile qui sert à envelopper quelque chose, ou à d'autres usages.
 
On dit proverbialement d'un brouillard, qu'il est si épais qu'on le couperoit avec un couteau.
Vidéos Épivarder, par Alain Rey Épivarder, par Alain Rey

Saviez-vous que le verbe épivarder, couramment utilisé au Québec, était employé au XVIIe siècle dans les provinces de l'ouest de la France ? Écoutez Alain Rey nous raconter l'histoire de ce mot, témoin du lien profond entre le français québécois et le français de France.

Alain Rey 16/09/2020