bûcher

 

définitions

bûcher ​​​ nom masculin

Local où l'on range le bois à brûler.
Amas de bois sur lequel on brûlait les morts ou les condamnés au supplice du feu, les livres interdits.
var. ro bucher ​​​ .

bûcher ​​​ verbe transitif

Technique Dégrossir (une pièce de bois).
familier Étudier, travailler avec acharnement. Bûcher son droit. ➙ familier bosser.
var. ro bucher ​​​ .
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je buche

tu buches

il buche / elle buche

nous buchons

vous buchez

ils buchent / elles buchent

imparfait

je buchais

tu buchais

il buchait / elle buchait

nous buchions

vous buchiez

ils buchaient / elles buchaient

passé simple

je buchai

tu buchas

il bucha / elle bucha

nous buchâmes

vous buchâtes

ils buchèrent / elles buchèrent

futur simple

je bucherai

tu bucheras

il buchera / elle buchera

nous bucherons

vous bucherez

ils bucheront / elles bucheront

actif

indicatif

présent

je bûche

tu bûches

il bûche / elle bûche

nous bûchons

vous bûchez

ils bûchent / elles bûchent

imparfait

je bûchais

tu bûchais

il bûchait / elle bûchait

nous bûchions

vous bûchiez

ils bûchaient / elles bûchaient

passé simple

je bûchai

tu bûchas

il bûcha / elle bûcha

nous bûchâmes

vous bûchâtes

ils bûchèrent / elles bûchèrent

futur simple

je bûcherai

tu bûcheras

il bûchera / elle bûchera

nous bûcherons

vous bûcherez

ils bûcheront / elles bûcheront

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Mes paroissiens préparent un bûcher auprès duquel nous nous rendons en procession ; je bénis le bûcher et j'y mets le feu.Jean-Baptiste Caouette (1854-1922)
Ils veulent sagement qu'avant tout l'âme soit longuement purgée, éprouvée, domptée par les jeûnes ; qu'elle ne brûle pas dans son orgueil, qu'elle ne triomphe pas au bûcher.Jules Michelet (1798-1874)
Avec quelques pincées de sa poudre, jetées sur des branches de sapin, il alluma le bûcher, aux furibondes clameurs de la cohue.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
L'humanité passionnée l'abandonne ; la matière s'écaille autour de son âme qui se révèle nue et pacifiée, brûlant au sommet comme une flamme sur un bûcher, harmonieuse.Marc Elder (1884-1933)
Le courroux qui, à la première nouvelle de ta retraite ici, poussait mes pensées vers cette terrible loi, la punition de la trahison par le bûcher, ce courroux est passé.Alfred Tennyson (1809-1892), traduction Francisque Michel (1809-1887)
Un instant ranimés par la douleur, ces malheureux achevaient leur agonie dans les cris et dans les tourments du bûcher !Astolphe de Custine (1790-1857)
La foule dressa un bûcher, en chantant et en dansant, comme aux plus belles époques de l'histoire de la tribu.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
C'est même pourquoi je n'appelle point sur ta chair maudite les flammes du bûcher purificateur !Georges Eekhoud (1854-1927)
Au centre de la place se dressait le bûcher, immense piédestal de fascines et de bois sec sur lequel devaient prendre place sept condamnés.Michel Zévaco (1860-1918)
Quand ils meurent, leurs funérailles se font aux dépens du peuple, qui dresse un bûcher des bois les plus précieux pour brûler leurs corps.Jean-François de La Harpe (1739-1803)
Le bûcher de gauche était surmonté d'une cage tressée d'osier, représentant une figure humaine d'une taille gigantesque.Eugène Sue (1804-1857)
Pour me punir de m'être laissé aller à un ressentiment trop vif peut-être, il ne m'est resté qu'à m'immoler moi-même sur le bûcher de la monarchie.Émile Chédieu de Robethon (1814-?), Delphine de Sabran Custine (1770-1826) et François-René de Chateaubriand (1768-1848)
Après quoi on lui coupa la tête et on le brûla dans un grand bûcher.Charles Nodier (1780-1844)
Un ange descendait sur un fil de fer et, du cierge qu'il tenait à la main, allumait le bûcher.Charles le Goffic (1863-1932)
Aux clartés fulgurantes de ce bûcher, les sauvages, déjà à demi ivres, se prirent à danser, en faisant retentir l'air de leurs hurlements féroces.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Leneguy tailla à pleines branches et eut bientôt construit un petit bûcher derrière lequel vinrent se chauffer les combattants futurs.Albert Delpit (1849-1893)
Le grabat est déposé sur le bûcher avec divers objets d'ornement ou d'usage domestique que la fumée emportera.Élie Reclus (1827-1904)
Sur le bûcher même, il ne renierait pas les entéléchies, les pachydermes, les luminosités, les causalités, les quadrangles et tous ces vocables étrangement lourds dont son style est obstrué.Anatole France (1844-1924)
Toute la maison fut réparée et repeinte ; la cour, agrandie et nettoyée ; les écuries, la porcherie, le bûcher, la buanderie, les caves, les greniers aérés et arrangés.Comtesse de Ségur (1799-1874)
La femme et lui s'échangèrent un profond regard, regard d'anxiété, de consolation, d'espérance et d'amour, puis, elle se jeta à bas du bûcher.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « BUSCHER » s. m.

Pyramide faite de bois, sur laquelle on mettoit autrefois les corps qu'on vouloit brusler. Didon pria sa soeur de luy faire dresser un buscher, sur lequel ensuitte elle se tua. Croesus étoit sur le buscher, quand il prononça les paroles de Solon qui le sauverent.
 
BUSCHER, est aussi un lieu au rez de chaussée, où on serre le bois dans les maisons des particuliers. Chez les Princes on l'appelle fourriere.

Définition de « BUSCHER » v. act. absolu.

Abattre du bois dans les forests, & en faire des busches.
Vidéos Luciférien, par Alain Rey Luciférien, par Alain Rey

Pourquoi le mot préféré d'Alain Rey est-il le mot "luciférien(ne)" ? Un mot plus "lumineux" qu'il n'y paraît ! 

02/10/2020