trimer

 

définitions

trimer ​​​ verbe intransitif

Travailler avec effort, à une besogne pénible. Trimer du matin au soir. ➙ peiner.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je trime

tu trimes

il trime / elle trime

nous trimons

vous trimez

ils triment / elles triment

imparfait

je trimais

tu trimais

il trimait / elle trimait

nous trimions

vous trimiez

ils trimaient / elles trimaient

passé simple

je trimai

tu trimas

il trima / elle trima

nous trimâmes

vous trimâtes

ils trimèrent / elles trimèrent

futur simple

je trimerai

tu trimeras

il trimera / elle trimera

nous trimerons

vous trimerez

ils trimeront / elles trimeront

 

synonymes

trimer verbe intransitif

travailler

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Mais, dans les premiers temps surtout, il leur fallut joliment trimer, pour joindre les deux bouts.Émile Zola (1840-1902)
Quand il fait froid, ils soufflent dans leurs doigts et recommencent à trimer.Charles Wagner (1852-1918)
Quelque chose me disait que je ne serais pas toujours occupé à trimer sur des livres et des planches à dessin !...Jules Verne (1828-1905)
La jeunesse passait comme une fleur, et puis, toute la vie à trimer !François Coppée (1842-1908)
J'espère pourtant que vous allez vous tenir tranquille et ne pas trop me faire trimer la nuit dans les bois avec des transes mortelles.George Sand (1804-1876)
C'est moins bête que de trimer toute sa vie !Maurice Level (1875-1926)
Ce qu'elle a dû trimer, la malheureuse, et faire de saletés, et dire de mensonges, et voler de monde, pour en arriver là !Georges Darien (1862-1921)
Mais, l'égoïste, à elle tout le profit, elle nous estime trop heureuses de trimer à son bénéfice...Oscar Méténier (1859-1913)
Vous êtes des poires : vous parlez, vous parlez, pendant qu'on est là, nous autres, à trimer, mais l'ennemi je ne l'ai pas vu ; il n'y en a pas !René Boylesve (1867-1926)
Afficher toutRéduire
Le dessous des mots Évasion textile Évasion textile

L'Orient évoque des visions lointaines et mystérieuses, des fastes somptueux et colorés. Pendant des siècles, il a été pour l'Occident la source de connaissances savantes fondamentales en matière d'astronomie, de mathématiques et de médecine, ainsi que de produits précieux tels que les épices, l’encens et les riches étoffes. Les draps d’or, de soie, les velours d’Orient, pourpre, soie, brocart, par leur caractère luxueux et leur prix élevé, participaient au prestige de leurs riches et puissants possesseurs, souverains et ecclésiastiques. Les étoffes byzantines ont survécu dans les trésors des églises d’Occident, pour protéger les reliques des saints ou confectionner les habits sacerdotaux d’apparat. 

Marie-Hélène Drivaud 17/07/2020