piocher

 

définitions

piocher ​​​ verbe

verbe transitif
Creuser, remuer (la terre, etc.) avec une pioche.
familier, vieilli Étudier avec ardeur. ➙ familier bûcher.
verbe intransitif
Fouiller (dans un tas) pour saisir qqch.
Jeux Prendre (une carte, un domino…) dans la pioche (II).
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je pioche

tu pioches

il pioche / elle pioche

nous piochons

vous piochez

ils piochent / elles piochent

imparfait

je piochais

tu piochais

il piochait / elle piochait

nous piochions

vous piochiez

ils piochaient / elles piochaient

passé simple

je piochai

tu piochas

il piocha / elle piocha

nous piochâmes

vous piochâtes

ils piochèrent / elles piochèrent

futur simple

je piocherai

tu piocheras

il piochera / elle piochera

nous piocherons

vous piocherez

ils piocheront / elles piocheront

 

synonymes

piocher verbe transitif

creuser, fouir

prendre, puiser, dégoter (familier), piger (familier, Québec)

[familier, vieilli] étudier

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Son père avait une cabane, un bout de champ, quelques châtaigniers dans la montagne, une demi-douzaine de cochons, bon an mal an, et deux bras pour piocher la terre.Edmond About (1828-1885)
Ils s'arrêtent de piocher, jettent leur pelle-bêche et s'incrustent dans les alvéoles.Marcel Nadaud (1889-?)
Vous ne voyez pas qu'elle enrage de votre silence, et tant qu'elle n'aura pas eu un succès de répétition, un succès d'orchestre, elle vous fera piocher comme des galériens !Hector Berlioz (1803-1869)
La profession d'avocat l'avait épouvanté, et il frissonnait à l'idée de piocher la terre.Émile Zola (1840-1902)
Ne rien faire que de vivre et d'aimer, de piocher sa terre d'avoir de beaux enfants.Émile Zola (1840-1902)
Après ce préambule, nous nous sommes toutes mises à piocher.Noémie Dondel Du Faouëdic (1834-1915)
J'ai donc bien fait, cette fois surtout, d'être philosophe et de ne pas m'arrêter de piocher.George Sand (1804-1876)
Puis, ils se remettaient à piocher, – et la terre du trou qu'ils creusaient s'amoncelait peu à peu en un monticule allongé qui avait la forme d'une bière.Paul Mahalin (1838-1899)
Je voudrais cependant dire très clairement qu'on ne peut se limiter à piocher dans les fonds structurels et à avancer certaines actions.Europarl
Nous allons piocher l'idée sérieusement, et j'espère leur faire entendre raison.Émile Zola (1840-1902)
Te dire avec quel tour de reins il a fallu piocher pour arracher à mon cerveau ce chardon psychologique, et cela en six semaines de temps, est impossible.Gabriel Monod (1844-1912)
Il attend, en route, les plus jeunes de nos camarades pour leur piocher la tête à coups de poing ; il me défie tout haut quand je passe dans la rue.Charles Dickens (1812-1870), traduction Paul Lorain (1799-1861)
A-t-on vu jamais un malade quitter sa couche, à la mi-nuit, pour s'en venir piocher la terre, au clair de la lune ?Paul Lacroix (1806-1884)
Le père a su que je lui contais des mensonges, il m'a retranché net mes cent francs par mois, en m'invitant à venir piocher la terre avec lui.Émile Zola (1840-1902)
Mais la passion de piocher n'en est pas affaiblie, et cette passion-là, c'est la récompense.George Sand (1804-1876)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « PIOCHER » v. act.

Creuser, remuer la terre avec la pioche. On trouve quelquefois des tresors en piochant. Une des façons de la vigne, c'est de la piocher.
Les mots du bitume Daron Daron

n. m. : père. Dérivé : n. f. daronne

Aurore Vincenti 15/04/2020