cabas

 

définitions

cabas ​​​ nom masculin

Panier souple, sac à provisions que l'on porte au bras. ➙ régional couffin.
Grand sac de femme plus large que haut.
 

synonymes

cabas nom masculin

sac à provisions, couffe (région.), couffin (région.)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Félicité retirait de son cabas des tranches de viande froide, et on déjeunait dans un appartement faisant suite à la laiterie.Gustave Flaubert (1821-1880)
Le même manège pratiqué près de la quadragénaire au cabas n'amena qu'une confession banale, sans détails affriolants.Fernand Kolney (1868-1930)
D'ordinaire, après sa tournée de l'après-midi, lorsqu'elle n'avait pas réussi à faire emplir son cabas par les marchandes, qu'elle comblait de cajoleries et d'histoires, elle en était réduite aux rogatons.Émile Zola (1840-1902)
D'abord, elle retira de son cabas une chaîne de montre avec un papier, puis différents objets, des acquisitions.Gustave Flaubert (1821-1880)
Puis elle glissa sa main droite dans son cabas, pour pouvoir saisir son stylet sans être vue.Eugène Sue (1804-1857)
Ses grosses jambes écartées, dans la robe à fleurs vertes, maintenaient son volumineux cabas de tapisserie.Paul Adam (1862-1920)
Elle reprit haleine et sortit de son cabas un petit fagot de bois blanc, puis une bouteille à demi pleine d'un liquide rougeâtre.Lucien Biart (1828-1897)
Parce qu'elle est courtière de diamants et qu'elle en a quelquefois pour cinquante mille francs dans son cabas, elle n'en est pas plus riche.Eugène Sue (1804-1857)
Puis elle entr'ouvrit son cabas, fouilla dans la poche de sa robe et finit par se frotter les yeux du revers de sa main.Lucien Biart (1828-1897)
Et elle descendit quelques marches pour cacher son cabas dans quelque recoin.Eugène Sue (1804-1857)
Sur un signe, nos gens s'approchent ; on se partage le beurre, le pain, les œufs ; on en remplit des burnous, des capuchons, des cabas en sparterie, des bâts de mulet.Pierre Loti (1850-1923)
Elle me l'avait apporté en surprise, un soir, dans un de ces cabas de velours brodé d'or dont se servent les enfants turcs qui vont à l'école.Pierre Loti (1850-1923)
Félicité retirait de son cabas des tranches de viande froide ; et on déjeunait dans un appartement faisant suite à la laiterie.Gustave Flaubert (1821-1880)
Il s'agit de dépouiller une courtière en diamants, qui a quelquefois pour des cinquante mille francs de pierreries dans son cabas.Eugène Sue (1804-1857)
La bonne mine extérieure de cette voiture servait à déguiser un cabas propre à disloquer les os.Claude-François de Méneval (1778-1850)
Assise sur un banc, de l'autre côté de la grille, elle tenait sur ses genoux son cabas de paille.Eugène Sue (1804-1857)
Coiffée d'un de ces bonnets de laine si fort à la mode vers 1840, elle portait, suspendu au bras gauche, l'indispensable cabas d'alors.Lucien Biart (1828-1897)
Votre femme est à lui envoyer sans cesse de petits témoignages d'amitié ; vos petites filles lui font sans relâche des cabas en tapisserie, des pelottes et des coussins.William Makepeace Thackeray (1811-1863), traduction Georges Guiffrey (1827-1887)
Les bouffants de ses manches à gigot, non moins que sa grosse poitrine, empêchaient la négociante de voir au fond du cabas.Paul Adam (1862-1920)
Des chiens aboyaient autour des fermes ; et les mains sous son mantelet, avec ses petits sabots noirs et son cabas, elle marchait prestement, sur le milieu du pavé.Gustave Flaubert (1821-1880)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « CABAS » s. m.

Panier de jonc où l'on met des figues. Il signifie aussi les figues qui y sont contenuës. Ce Marchand a fait venir deux cens cabas de figues. Menage derive ce mot de l'Italien cabaco, qu'il dit avoir été fait de cabaccus Latin. D'autres disent que c'est un mot Hebreu retourné sabac, qui signifie implexum esse. Il peut venir aussi de cabasset, parce qu'il a la même figure, & ressemble à une coëffe. Ces deux mots viennent de caput.
Les mots croisés du Robert Les mots croisés de la musique Les mots croisés de la musique

Testez vos talents de cruciverbiste avec cette grille exclusive consacrée à la musique ! Niveau standard.

11/05/2020