caboulot

 

définitions

caboulot ​​​ nom masculin

familier, vieilli Café, cabaret mal famé.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Un bon caboulot qu'il connaissait bien, où pour quatre sous on a la meilleure absinthe du quartier.Alphonse Allais (1854-1905)
Dès le seuil, l'haleine tiède du caboulot, la lumière, l'odeur et le brouhaha l'attendrissent.Henri Barbusse (1873-1935)
Si monstrueux que cela pût paraître, le caboulot satisfaisait un idéal.Joris-Karl Huysmans (1848-1907)
Le caboulot où nous stoppâmes s'avoisinait d'une ferrante maréchalerie.Alphonse Allais (1854-1905)
Et, en effet, les symptômes étaient manifestes et certains ; les maisons de tolérance disparaissaient, et à mesure que l'une d'elles se fermait, un caboulot opérait son ouverture.Joris-Karl Huysmans (1848-1907)
Le Top 10 des mots les plus étonnants Top 10 des mots des politiques Top 10 des mots des politiques

Travailleur, dégagisme, abracadabrantesque... Choisis délibérément, employés à l'improviste ou totalement inventés, certains mots marquent durablement le discours des femmes et des hommes politiques français. Qu'ils soient surprenants, brutaux, décalés, peu connus ou utilisés mal à propos, ils ont tous pour point commun d'être largement repris dans les médias et commentés à l'infini. De la chienlit du général de Gaulle au perlimpinpin d'Emmanuel Macron, voici dix mots qui prouvent que le lexique des politiques n'en finit pas de nous étonner.

Édouard Trouillez 10/06/2020