cachet

 

définitions

cachet ​​​ nom masculin

anciennement Plaque ou cylindre d'une matière dure gravée avec laquelle on imprime une marque (sur de la cire). ➙ sceau. —  La cire, la matière qui porte l'empreinte du cachet. —  Histoire Lettre de cachet : lettre au cachet du roi, contenant un ordre d'emprisonnement ou d'exil.
Marque apposée à l'aide d'un cachet (ou d'un tampon). ➙ empreinte. Le cachet (d'oblitération) de la poste.
Marque, signe caractéristique, distinctif. Ce village a du cachet, est pittoresque.
Rétribution d'un artiste, pour un engagement déterminé (➙ cachetonner). Le cachet d'un acteur.syn. familier cacheton ​​​ .
Enveloppe de pain sans levain contenant un médicament en poudre. ➙ capsule, gélule.
abusivement Comprimé. Un cachet d'aspirine.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
La grande vieille humectait le timbre en le passant sur cette langue, et collait ensuite le timbre, ainsi humecté, à l'angle d'une enveloppe cachetée d'un large cachet de cire rouge.Émile Blémont (1839-1927)
Cinq minutes après, le vénérable patriarche rentrait avec l'enveloppe ouverte et le cachet intact, ayant déjà pris connaissance de la teneur de la lettre.Eugène Chavette (1827-1902)
Cette coiffure sévère donnait un cachet antique au profil impérieux et passionné de cette femme.Eugène Sue (1804-1857)
Je suis depuis longtemps dans une situation exceptionnelle ; mon caractère, mon esprit et jusqu'à mes manières ont dû porter un cachet particulier.George Sand (1804-1876)
Et je suis sûr que tu y trouveras le caractère général de la population marqué au cachet de la plus magnanime démocratie.William Dean Howells (1837-1920), traduction Louis Fréchette (1839-1908)
Il craignait de lire en lui-même ; il se tenait devant son cœur comme devant une lettre dont on n'ose rompre le cachet.Edmond About (1828-1885)
L'empreinte n'est pas assez nette ou le cachet est trop usé pour qu'il soit possible de le décrire avec certitude.George Sand (1804-1876)
Il ne lui manquait que ce talent pour donner à tous ceux qu'il possédait (à leurs yeux du moins) le cachet du sublime.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Puis, après s'être frotté les yeux, il se mit en devoir de rompre le cachet.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
Dès le lendemain de la publication, un exempt de police se présente chez moi avec une lettre de cachet.Antoine-Vincent Arnault (1766-1834)
À la vérité, on peut porter tout cela avec une figure insignifiante ; mais quand la physionomie a un cachet déterminé, il est rare qu'elle soit trompeuse.Jean Anthelme Brillat-Savarin (1755-1826)
Seules, les images d'animaux, les béliers, les sphinx, les lions surtout, gardèrent jusqu'à la fin un cachet d'individualité des plus prononcés.Gaston Maspero (1846-1916)
L'air simple et malin en même temps, la prudence et la lenteur des idées et des résolutions, voilà le cachet général.George Sand (1804-1876)
Si beaucoup de lettres de cachet ont été délivrées à sa sollicitation, c'est qu'il craignoit que l'on ne s'adressât à d'autres.Joseph Fiévée (1767-1839)
La physionomie de ces deux hommes, bien que différente, n'en portait pas moins un même cachet effrayant.Jules Lermina (1839-1915)
Il courut comme un fou, et faillit mourir de joie en retrouvant sur la cheminée la lettre non ouverte, le cachet intact.Louis Ulbach (1822-1889)
Manuel se chargea de ce soin délicat dans un discours qui emporta tous les suffrages, et où l'on crut reconnaître le cachet de ma politique.Joseph Fouché (1759-1820)
Chemin faisant, il rajusta comme il put le cachet de la lettre, et la mit à la poste.Alfred de Musset (1810-1857)
Il était penché sur sa victime, qui ne criait plus, et c'était le pommeau de son sabre qu'il enfonçait dans la cire bouillante et qui lui servait de cachet !Jules Barbey d'Aurevilly (1808-1889)
Ces douze années, depuis l'âge de trente jusqu'à quarante-deux ans, lui mirent le cachet dans toute son empreinte.Charles-Augustin Sainte-Beuve (1804-1869)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « CACHET » s. m.

Petit sceau qui porte une graveure particuliere de quelques Armes ou chiffres qu'on imprime sur de la cire, ou du pain à chanter, pour empêcher qu'on n'ouvre un paquet fermé & marqué de cette empreinte. Les Anciens n'avoient point d'autres cachets que leurs anneaux, qui portoient des pierres gravées. Ce mot vient de cacher, à cause qu'il sert à cacher l'écriture. Menage.
 
CACHET, se dit aussi de la figure, de la marque imprimée sur la cire. Le cachet est entier, il n'a point été rompu.
 
On appelle Cachet volant, la marque du cachet imprimée sur un papier, avec lequel on pourra fermer quand on voudra une lettre qu'on donne ouverte.
 
LETTRE DE CACHET, est une lettre cachetée du cachet du Roy, & signée d'un Secretaire d'Estat, qui contient quelque ordre, commandement, advis, ou autre chose qu'on envoye de la part du Roy.
Déjouez les pièges ! « Les efforts qu'il a fallu » ou « fallus » ? « Les efforts qu'il a fallu » ou « fallus » ?

Un doute sur l'accord du participe passé des verbes impersonnels ? Suivez le guide !

12/03/2020