calculateur

définitions

calculateur ​​​ , calculatrice ​​​ nom et adjectif

nom Personne qui sait calculer.
adjectif (souvent péjoratif) Habile à combiner des projets, des plans. Il est ambitieux et calculateur.
nom masculin Ordinateur spécialisé dans les calculs.

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
La personne qui rompit ainsi le charme de cette scène silencieuse était une femme de soixante à soixante-dix ans, selon le plus ou moins de galanterie du calculateur.Charles de Bernard (1804-1850)
N'était-ce pas à cet habile calculateur que l'on devait les formules mathématiques qui avaient permis de tenter la grande expérience citée plus haut ?Jules Verne (1828-1905)
Mentionnons, à ce propos, que le célèbre calculateur était d'un tempérament trop vif pour prendre par son côté risible cette plaisanterie qui l'attaquait dans sa conformation personnelle.Jules Verne (1828-1905)
La tête se perd en contemplant l'esprit qui a présidé aux deux services, et le nombre infini des sujets d'indigestion exigerait un calculateur plus habile que moi.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Mais les plaisanteries qui seraient adressées au malencontreux calculateur, les quolibets qu'on ne lui épargnerait guère, les lazzi qui pleuvraient sur son œuvre, elle eût voulu les lui épargner !Jules Verne (1828-1905)
Habile calculateur, il supportait impatiemment qu'on fît une faute contre une des quatre règles de l'arithmétique.Charles Athanase Walckenaer (1771-1852)
Combien les procédés du jeune lyrique différaient du prosateur mûri, constructeur méthodique, architecte calculateur, prenant à l'avance les dimensions du travail décidé, n'abandonnant rien à l'improvisation ni au hasard.Edmond Lepelletier (1846-1913)
Ni les critiques malveillantes, ni le calculateur le plus sévère, ne pourront contester ce grand résultat.Auguste Brougnes (1812-?)
Calculateur féroce, cet aimable gentilhomme, qui de sa vie n'a eu un bon mouvement, s'est exercé à se défier de l'inspiration première.Émile Gaboriau (1832-1873)
Êtes-vous bien sûr d'en être à ce point où l'absence s'impose à tout bon calculateur ?Remy de Gourmont (1858-1915)
Dans les discussions, il est parfois difficile de faire la distinction entre les rêves qu'on prend naïvement pour des réalités et le pragmatisme calculateur.Europarl
Hector, cependant, en vrai fils de son siècle calculateur, prétendit mettre à son désordre un ordre infini.Émile Gaboriau (1832-1873)
Les combinaisons qu'ils présentent se comptent par milliards, et la vie d'un calculateur ne suffirait pas à les énoncer.Jules Verne (1828-1905)
Le plaisir, à ses yeux de calculateur réglant sa vie méthodiquement, comme une machine à succès, n'excluait pas la volonté.Victor Margueritte (1866-1942)
Ce féroce calculateur outra la comédie de l'amour chez lui pour avoir au dehors plus de liberté.Honoré de Balzac (1799-1850)
Enfin ce beau génie, si calculateur dans les premières années de sa grandeur, fut obscurci par les illusions de l'orgueil, qui ont faussé son jugement.Auguste Frédéric Louis Viesse de Marmont (1774-1852)
Lui, homme d'affaires, calculateur, machine brutale des raisonnements positifs, le voilà devenu aussi chimérique qu'une femme nerveuse.Hippolyte Taine (1828-1893)
Saladin désirait l'argent pour l'argent ; c'était un calculateur étroit, un ambitieux sage qui voulait amasser d'abord, pour arrondir ensuite son pécule, le doubler, le tripler, et ainsi de suite.Paul Féval (1816-1887)
Le froid calculateur, en passant le détroit, sentait de son côté bien autre chose que l'appel de cinq ou six seigneurs anglais.Jules Michelet (1798-1874)
Enfin, ce calculateur traite la vie comme une suite de problèmes d'algèbre dont les gens habiles ont toujours la solution en poche.Émile Gaboriau (1832-1873)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « CALCULATEUR » s. m.

Celui qui calcule. Adrien Vlaq est un grand Calculateur de Tables. Origan, Quepler, Argolus, ont été de grands Calculateurs d'Ephemerides. Robert de Suiset a été surnommé le Calculateur, & a été mis par Cardan dans le nombre des douze Auteurs les plus subtils qui ayent jamais été. Ces mots viennent de calculus, qui signifie en Latin une pierre, parce que les Anciens se servoient de petits caillous pour faire leurs supputations.
Les mots croisés du Robert Les mots de l'orthographe Les mots de l'orthographe

Vous soignez votre réputation de champion(ne) en dictées toutes catégories ? Alors testez vite notre grille de mots croisés dédiée aux mots de...

16/09/2021