cascade

 

définitions

cascade ​​​ nom féminin

Chute d'eau. ➙ cataracte.
Ce qui se produit par saccades, par rebondissements successifs. Une cascade de rires. —  En cascade : en série. Des incidents en cascade.
Acrobatie des cascadeurs.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Cela va entraîner la perte de 500 emplois sur place et le total, avec les effets en cascade sur les sous-traitants, s'élèvera à quelque 1 500 emplois.Europarl
Au pied, douze sources alimentent le gave, qui mugit sous des ponts de neige, et cependant tombe de treize cents pieds, la plus haute cascade de l'ancien monde.Jules Michelet (1798-1874)
Au milieu de ce tumulte des eaux, on remarque une cascade légère qui tombe avec une grâce infinie sous un rideau de saules.François-René de Chateaubriand (1768-1848)
Elle tremble sous les coups, ruisselle avec un bruit de cascade et pas un homme ne s'y aventurerait.Marc Elder (1884-1933)
Ils n'eurent pas fait deux cents pas, qu'ils entendirent un grand bruit, pareil à celui d'une cascade qui tomberait du haut d'un rocher.Miguel de Cervantès Saavedra (1547-1616), traduction Charles Furne (1794-1859)
Et d'abord cache-moi ce sac de voyage ici, dans les rochers, auprès de la cascade ; je reconnaîtrai bien l'endroit.George Sand (1804-1876)
La cascade est si forte que le saumon ne peut la remonter ; aussi le poste ne vaut-il rien pour la pêche du saumon.Jean-Baptiste-Antoine Ferland (1805-1865)
Voyez la cascade écumante se précipiter de la hauteur dans la vallée avec un bruit retentissant.Nicolaas Beets (1814-1903), traduction Léon Wocquier (1821-1864)
Ils n'eurent pas fait deux cents pas que leurs oreilles furent frappées par un grand bruit d'eau, comme serait celui d'une cascade qui tomberait du haut d'un rocher.Miguel de Cervantès Saavedra (1547-1616), traduction Louis Viardot (1800-1883)
Il ne distinguait qu'une mélopée de paroles confuses, une cascade de syllabes ouatées dont le sens se brisait aux invisibles cloisons de l'air.Fernand Vandérem (1864-1939)
Elle est composée de riz et de poissons imperceptibles, pêchés au vol dans la cascade.Pierre Loti (1850-1923)
En parlant ainsi, il ramassait dans le flot de la cascade un petit sac de toile grossière accroché à une pointe de rocher.George Sand (1804-1876)
Il gesticulait, il articulait, il se démenait de cent façons, et des gouttes de sueur tombaient en cascade de son front à sa poitrine.Jules Verne (1828-1905)
La cascade tombait à notre droite, et une coupure aiguë sillonnait le massif volcanique devant nous.George Sand (1804-1876)
Il avait les yeux fixés sur la petite cascade, et semblait suivre par la pensée la fuite rapide de ses remous.George Sand (1804-1876)
L'eau de la cascade doit croire à l'immortalité de l'arbre qui l'ombrage ; et le monde nous paraît éternel, tant nous passons précipitamment.Astolphe de Custine (1790-1857)
Arrivé près de moi, il croisa les bras, regarda la cascade immobile, le pont, les arbres et n'ouvrit pas la bouche.Jean de la Brète (1858-1945)
Ainsi vous remontez, aisément et à couvert, la pente fortement inclinée et tourmentée d'un cours d'eau qui forme une cascade devant vous, et une autre cascade derrière vous.George Sand (1804-1876)
Car l'objectif de ce règlement en cascade est bien de mettre en place un arsenal juridique efficace pour assurer la sécurité maritime, après les nombreuses catastrophes, et prévenir les pollutions.Europarl
Athos recula avec un frisson d'épouvante, et au même instant, les gouttes se changèrent en une noire cascade, qui rejaillit sur le plancher.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « CASCADE » s. f.

Cheute d'eaux qui tombe d'un rocher dans un lieu bas. Dans les montagnes on voit mille petits ruisseaux qui font des cascades naturelles. Ce mot est venu de l'Italien cascata, qui a été fait de cascare & de cado. Menage.
 
CASCADE, se dit aussi de ces cheutes d'eaux qui se font artificiellement dans les jardins de plaisance, quand on fait tomber des eaux, soit en nappes, soit en jets, soit en rigoles de haut en bas, ou de bassin en bassin.
 
CASCADE, se dit aussi figurément des fautes de jugement, des inégalitez qui se trouvent dans un ouvrage. Jugement de l'Auteur où estiez-vous, quand vous fistes cette magnifique cascade ? dit Balsac.
Le mot du jour Soutien-gorge Soutien-gorge

Vague de froid sur le soutien-gorge… Elles sont nombreuses à clamer : « C’est fini, je n’en porterai plus ! », joignant le geste à la parole dans un nouveau mouvement de libération des seins.

Aurore Vincenti 24/04/2020