chandelle

définitions

chandelle ​​​ nom féminin

Appareil d'éclairage fait d'une mèche tressée enveloppée de suif.
locution Devoir une fière chandelle à qqn, lui être redevable d'un grand service rendu. —  Des économies de bouts de chandelles, insignifiantes. —  Brûler la chandelle par les deux bouts : gaspiller son argent, sa santé. —  (En) voir trente-six chandelles : être ébloui, étourdi par un coup. —  au figuré, familier Tenir la chandelle : assister à un rendez-vous galant, en tant que tiers. —  Le jeu n'en vaut pas la chandelle : cela n'en vaut pas la peine (en parlant d'une entreprise hasardeuse).
Montée verticale (d'une balle, d'un avion). L'avion monte en chandelle.

synonymes

chandelle nom féminin

bougie, cierge, flambeau, oribus (région., anciennt), calbombe (argot), camoufle (argot)

[Sport] lob

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
De cette manière il ne saurait échapper, et je suis certain de constater son identité, si je le vois à la lueur d'une chandelle.Charles Dickens (1812-1870), traduction Amédée Pichot (1795-1877)
Doucement, la mère avait écarté la chandelle, pour que son petit n'en eût pas la clarté sur les paupières ; puis, cousant toujours, elle était tombée dans une rêverie profonde.Émile Zola (1840-1902)
Alors il se leva, alluma la chandelle, et se mit à marcher dans la chambre, les bras derrière le dos.Guy de Maupassant (1850-1893)
Après avoir encore une fois éteint la chandelle, il entr'ouvrit les rideaux du lit, et se jeta dessus tout habillé.Henry Murger (1822-1861)
L’investissement en vaut la chandelle et vous ne pouvez pas rechigner sur ces 2� millions d’euros.Europarl
Une chandelle allumée était posée près de lui, et tout le monde se taisait, dans l'anxiété de l'attente.Guy de Maupassant (1850-1893)
Une chandelle de suif grossier, placée sur une table noire, éclairait le visage résigné du roi et le visage infiniment moins calme de son fidèle serviteur.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Il se signa devant les saints, puis il renversa la chandelle ; elle s'éteignit avec un pétillement sonore.Léon Tolstoï (1828-1910), traduction Michel Delines (1851-1914)
Le soir de ce même jour, on me laissa, sans doute par inadvertance, un bout de chandelle pour me coucher.Edward John Trelawney (1792-1881), traduction Victor Perceval (1835-1887)
S'il est trop pressé, il fait faire sa besogne par un collaborateur à deux branches, qui lui sert également pour se rogner les ongles et moucher la chandelle.Henry Murger (1822-1861)
On montait dans sa chambre, on s'installait : les moucherons et les papillons de nuit tournoyaient autour de la chandelle.Gustave Flaubert (1821-1880)
Ce serait peut-être possible, mais ce serait sans doute long ; et, généralement, le jeu ne vaut guère la chandelle que tient le mari, entre ses comptes.Georges Darien (1862-1921)
Une chandelle fumeuse éclairait la scène, et permettait de voir les rides profondes qui sillonnaient son visage...Jules Lermina (1839-1915)
Je pris tout doucement la volumineuse lettre, et je lus, à la clarté de la chandelle qu'il élevait près de mon front.Auguste de Villiers de L'Isle-Adam (1838-1889)
J'allumai ma chandelle ; je la posai sur ma table à expériences, toute chargée de ces outils de forme étrange que j'avais inventés moi-même, et je m'assis, rêvant à quoi ?Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Nous aurions de beaux poèmes épiques sur la chandelle et des romans ou des tableaux prodigieux sur la pomme de terre.Fernand Desnoyers (1828-1869)
Mon enthousiasme n'a pas l'habitude de s'enflammer, pour éclater de tous les côtés, comme une chandelle romaine, à la moindre étincelle.Georges Darien (1862-1921)
Quand il eut fini, il éteignit la chandelle, et nous fûmes éclairés par la terne lueur de cette froide matinée de décembre.Charles Dickens (1812-1870), traduction Amédée Pichot (1795-1877)
Notre conférence eut lieu dans le salon de gala, que rehaussait fort peu l'éclat d'une seule chandelle.Charles Dickens (1812-1870), traduction Charles Bernard-Derosne (1825-1904)
On leur apporta leur malle, une chandelle pour eux et une autre pour la première pièce.Comtesse de Ségur (1799-1874)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « CHANDELLE » s. f.

Composition de suif fondu, ou de cire, qu'on fait prendre autour d'une mesche, & qui sert à éclairer. Celles dont on use dans les maisons bourgeoises s'appellent simplement chandelles. Elles se font de suif de boeuf en dedans, & de mouton en dehors. Il est deffendu par la Police d'en faire de suif de porc. Celles qu'on brusle dans les Eglises sont de pure cire, & s'appellent cierges, & chez les Grands Seigneurs s'appellent bougies. Les chandelles de veille, sont de grosses chandelles qu'on laisse brusler toute la nuit. Ce mot vient du Latin candela, qui vient ou de candor, ou du verbe candeo.
 
Moucher la chandelle, c'est, Couper le haut de la mesche qui est bruslée, qui empêche qu'on ne voye toute la lumiere. C'est une charge fort considerable en Espagne que celle de Grand Moucheur de chandelles. On le nomme Espanillador Mayor.
 
C'est une formule dans les adjudications des Fermes du Roy, de les donner à la chandelle esteinte. On allume une chandelle, & tandis qu'elle brusle, tout le monde est receu à encherir ; & aprés qu'elle est esteinte, on n'y est plus receu. On fait aussi des excommunications à la chandelle esteinte : c'est à dire, qu'on donne encore le temps de la durée d'une chandelle aux pecheurs pour venir à resipiscence ; aprés quoy ils demeurent tout à fait excommuniez. Ces chandelles sont de petits bouts de bougie.
 
CHANDELLE, se dit proverbialement en ces phrases. Cette femme est belle à la chandelle, mais le jour gaste tout, pour dire, que la grande lumiere fait aisément découvrir ses deffauts. On dit aussi des matieres fort peu importantes, que le jeu ne vaut pas la chandelle. On dit aussi de celuy qui est eschappé d'un grand peril, qu'il doit une belle chandelle à Dieu, pour dire, qu'il luy doit un grand remerciement. On dit aussi de celuy qui fait despense d'un costé, & sa femme de l'autre, que sa chandelle brusle par les deux bouts. On dit encore de celuy qui a de la peine à s'expliquer, Apportez luy un bout de chandelle pour trouver ce qu'il veut dire. On dit, qu'un homme s'est venu brusler à la chandelle, quand il a quitté un asyle où il estoit en seureté, pour venir en un autre lieu se faire prendre. On dit aussi, A chaque Saint sa chandelle, pour dire, qu'il faut faire des presents à tous ceux dont on a besoin pour faire reüssir une affaire. On dit encore, qu'on donne une chandelle à Dieu, & une autre au Diable, quand on est d'intelligence avec les deux partis pour subsister, quelque chose qu'il arrive. On dit aussi des choses fort bigarrées, qu'elles sont riolées & piolées comme la chandelle des Rois, parce que c'estoit autrefois une ceremonie de brusler une chandelle fort diversifiée la veille des Rois. On dit aussi des yeux fort vifs & brillants, qu'ils brillent comme des chandelles ; & de ceux qui ont receu quelque grand coup proche des yeux, qu'on leur a fait voir mille chandelles. On dit encore, que la chandelle se brusle, quand on perd le temps inutilement, & sur tout dans les voyages, quand on veut dire que le soir approche, & qu'on n'aura pas assez de temps pour arriver au giste. On dit aussi d'un homme qui est fort vieux, qu'il s'en va mourant, que la chandelle s'esteint ; & de celuy qui est à l'agonie, qu'il est reduit à la chandelle beniste. On dit aussi pour se mocquer de ceux qui attendent à faire des liberalitez pieuses dans leurs testaments, que la chandelle qui va devant éclaire mieux que celle qui va derriere.
 
On appelle figurément chandelle de glace, Ces eaux glacées qu'on voit pendre des toits des maisons, des gouttieres, des arbres, & qui sont des neiges fonduës qui se convertissent en glace avant que de tomber. C'est ainsi que se forment dans les grottes les cristaux de roche. On le dit aussi des roupies glacées qui pendent ou distillent en hiver du nez des gens enrumez & mal propres.
Le français des régions Tartiflette Tartiflette

Cette spécialité à base de pomme de terre et de reblochon, qui réchauffe les âmes en hiver, est une spécialité emblématique des Alpes françaises, et plus spécialement des Pays de Savoie, où est produit le reblochon (AOC).

03/12/2020