chapelet

 

définitions

chapelet ​​​ nom masculin

Objet de dévotion formé de grains enfilés que l'on fait glisser entre ses doigts en récitant des prières ; ces prières. Dire, réciter son chapelet.
Succession de choses identiques ou analogues. Un chapelet de saucisses. —  au figuré Un chapelet d'injures.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Les couples qui étaient face à face, se prirent à la taille, et la file égrena dans le salon son chapelet de valseurs.Émile Zola (1840-1902)
Ces petits groupes, ces mantes sombres isolées, c'est comme un long chapelet vivant, à grains noirs se déroulant à travers les ruelles.Albert Robida (1848-1926)
Des sanglots éclataient, une frénésie soulevait les âmes, lorsqu'elle tombait à genoux devant la grotte, un cierge allumé dans sa main droite, égrenant de la gauche son chapelet.Émile Zola (1840-1902)
Ce chapelet pend sur leur poitrine, et leur main droite est sans cesse occupée à en compter les grains.Eugène Fromentin (1820-1876)
Alors, tirant un chapelet de son pourpoint, il en détacha douze grains qu'il plaça en cercle autour du poignard dressé comme une croix.Michel Zévaco (1860-1918)
Sa respiration haletait, soulevant sa poitrine d'un mouvement précipité, et de grosses larmes, comme un chapelet de perles qui se fût égrené, roulaient le long de ses joues pâles.Émile Gaboriau (1832-1873)
Les petites filles la liront sans danger, les vieilles femmes romanesques en parcourront les chapitres après avoir récité leur chapelet, et les autres en useront pour vaincre l'insomnie.Arsène Bessette (1873-1921)
Ce fut en égrenant le chapelet de ces souvenirs qu'il continua son chemin jusqu'au haut de la montée.Hector Malot (1830-1907)
Mais, à gauche, un peu isolé, sous une statue, se tenait, immobile, un moine dont le chapelet se terminait par une croix d'or, destinée sans doute à le faire reconnaître.Michel Zévaco (1860-1918)
Des îles, étalées sur l'eau, s'alignaient toujours l'une au bout de l'autre, ou bien laissant entre elles de grands intervalles, comme les grains inégaux d'un chapelet verdoyant.Guy de Maupassant (1850-1893)
Les hommes marchaient les premiers, deux à deux et tête nue ; derrière, à une certaine distance, s'avançaient les femmes, le chapelet à la main.Émile Souvestre (1806-1854)
Alors la fille prit son chapelet qui était dans sa poche et le mit en travers de sa gorge.Charles Nodier (1780-1844)
J'en fis un chapelet ; je devins folle, tant j'adorais réellement les figures peintes sur les cartes ; toutes les manies, tous les enfantillages me devinrent habituels.Louis Ulbach (1822-1889)
Elle devait défendre son chapelet, que toutes, exaltées, la suppliaient de leur vendre, très cher.Émile Zola (1840-1902)
On n'entendait qu'un petit murmure de voix, des messieurs qui parlaient bas entre eux, et des bonnes femmes qui s'en allaient disant leur chapelet.Eugène Le Roy (1836-1907)
C'était une enfant frêle et délicate, d'une grande innocence, mais dont toute la science consistait à savoir dire le chapelet.Émile Zola (1840-1902)
Une femme en deuil, une femme encore jeune sous ses voiles de veuve était assise à mes côtés et, doucement, égrenait son chapelet dans mes doigts.Jean Lorrain (1855-1906)
Lancelot, selon eux, portait en tout temps, hiver et été, sur la tête, un chapelet de rosés fraîches, excepté le vendredi et les vigiles des grandes fêtes.Charles-Augustin Sainte-Beuve (1804-1869)
Cette physionomie rébarbative lui parut complètement inconnue de lui et il tendit une pièce d'or au mendiant ébloui qui se courba jusqu'à terre en égrenant tout son chapelet de bénédictions.Michel Zévaco (1860-1918)
L'imbécile ne m'a rien caché, et lorsque j'ai vu qu'il avait défilé son chapelet, je l'ai laissé marcher avec les autres.Ernest Capendu (1826-1868)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « CHAPELET » s. m.

Plusieurs grains enfilés qui servent à compter le nombre des Pater noster & des Ave-Maria qu'on veut dire en l'honneur de Dieu & de la Vierge. On les appelle autrement Patenostres. Un Rosaire est un chapelet de 5. ou de 15. dixaines d'Ave-Maria. Il y a des chapelets de corail, de diamants, de calembouc, de bois de Ste. Lucie, &c. Menage tient que ce mot vient de la ressemblance qu'il a avec un chapeau de roses, dont on a fait Rosaire. Les Italiens disent corona. On l'a appellé aussi en Italien & dans la basse Latinité capellina. Les Orientaux ont aussi des especes de chapelets qu'ils appellent chaisnes, pour faire leurs prieres, en disant quelqu'une sur chaque grain. Le Mogol a jusques à huit de ces chaisnes, les unes de perles, les autres de rubis, de diamants, de corail, &c.
 
CHAPELET, en termes de Mechanique, est une enchaisnure de planches ou de pots qu'on fait mouvoir pour élever des eaux, secher des marais, & vuider des bastardeaux.
 
En termes de Chirurgie, chapelet est un rang de certaines pustules malignes qui viennent au front.
 
CHAPELET, en termes de Manege, est une paire d'estrivieres garnies de leurs estriers, & ajustées au point du cavalier, qu'il attache au pommeau de la selle, quand il veut monter à cheval, ou en changer.
 
CHAPELET, en termes d'Architecture, est un petit ornement taillé en grains ronds, ainsi qu'on taille plusieurs baguettes. On dit aussi un chapelet de marrons.
 
On dit en proverbe, quand il meurt coup sur coup plusieurs personnes d'une même famille, ou d'une cabale, que le chapelet se deffile. On dit quand quelqu'un est puni de quelque faute, qu'il n'a pas gagné cela en disant son chapelet.
Le mot du jour Soignant(s) Soignant(s)

Ainsi nommés, les infirmières et les infirmiers, les médecins – généralistes, urgentistes, réanimateurs… –, les personnels hospitaliers, les aides-soignants… sont représentés dans l’exercice de leur mission, salvatrice. Sur eux reposent la guérison, le rétablissement de la santé, la préservation de la vie.

Émilie Née 12/11/2020