chat

définitions

chat ​​​ , chatte ​​​ nom et adjectif féminin

Petit mammifère familier à poil doux, aux yeux oblongs et brillants, à oreilles triangulaires, aux griffes rétractiles. ➙ matou ; familier minet. Chat de gouttière. Chat angora, siamois. Le chat miaule, ronronne. Une chatte et ses chatons.
(au masculin) proverbe La nuit, tous les chats sont gris : on confond tout dans l'obscurité. —  Quand le chat n'est pas là, les souris dansent : les gens agissent librement quand il n'y a plus de surveillance. —  Chat échaudé craint l'eau froide : une mésaventure rend trop prudent. —  À bon chat, bon rat : la défense, la réplique vaut, vaudra l'attaque.
locution Écrire comme un chat, d'une manière illisible. ➙ griffonner. —  Appeler un chat un chat : appeler les choses par leur nom. —  Avoir un chat dans la gorge : être enroué. —  Il n'y a pas un chat, absolument personne. —  Avoir d'autres chats à fouetter, des affaires plus importantes. —  Donner sa langue au chat : avouer son ignorance.
adjectif féminin Elle est chatte, câline (➙ chatterie). —  nom terme d'affection Mon chat, ma petite chatte.
nom masculin Personne qui poursuit les autres (à un jeu) ; jeu de poursuite. Jouer à chat perché.
Mammifère carnivore dont le chat (1) est le type. Chats sauvages. ➙ chat-tigre, guépard, haret, ocelot.
Chat à neuf queues : fouet à neuf lanières.
nom féminin familier et vulgaire Sexe de la femme.
Le chat sauvage Le chat sauvage - Crédits : iStockphoto/Dirk Freder Crédits : iStockphoto/Dirk Freder
Le chat de Pallas Le chat de Pallas - Crédits : iStockphoto/Peter Wey Crédits : iStockphoto/Peter Wey

chat ​​​ ou tchat ​​​ nom masculin

anglicisme Communication en temps réel sur Internet, par échange de messages écrits. ➙ clavardage.recommandation officielle dialogue en ligne.

synonymes

chat nom masculin

matou (familier), minet (familier), minou (familier), mistigri (familier), miaou (langage des enfants)

chatte nom féminin

minette (familier)

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Dougal, oublié dans le tumulte, s'enfonça prudemment dans les broussailles qui croissaient sur le roc, et y monta avec la rapidité du chat-pard.Walter Scott (1771-1832), traduction Auguste-Jean-Baptiste Defauconpret (1767-1843)
Alors je lui parlai du chat noir et couleur de feu ; mais nous le cherchâmes inutilement, il avait disparu.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Mais le chat, ne faisant nul cas de ces menaces, grognait et serrait les dents.Miguel de Cervantès Saavedra (1547-1616), traduction Louis Viardot (1800-1883)
Charles était rentré dans l'étude lorsque le chat s'y précipita à la suite d'un élève qui arrivait ; chacun tourna la tête à ce bruit.Comtesse de Ségur (1799-1874)
Ce n'est pas la présence de l'additif qui est en cause, le fait est que le chat ne devrait pas boire de la bière.Europarl
Je ne veux pas goûter de leur lapin au chat, pas plus, et pour la même raison, que je ne voudrais de leur chat au lapin.Edgar Allan Poe (1809-1849), traduction Charles Baudelaire (1821-1867)
La question est de savoir si tous les systèmes de chat sont compatibles et si l'achat du matériel nécessaire est à la portée de tous.Europarl
Après « le chat et la souris, » ce fut le tour d'un autre jeu que nous avions surnommé « le pied de nez ».Léon Tolstoï (1828-1910), traduction Michel Delines (1851-1914)
Les pattes de chat ou les vents légers glissèrent le long des eaux parmi les éclairs et les sourds roulements d'un tonnerre bas.Edward John Trelawney (1792-1881), traduction Victor Perceval (1835-1887)
On devine les effets qui peuvent résulter sur une table servie, des efforts d'un chat qui se croit perdu.Ernest d'Hervilly (1839-1911)
Tous avaient à se plaindre de la méchanceté de ce chat, et tous triomphaient de sa première défaite.Comtesse de Ségur (1799-1874)
Nous devons offrir une aide constructive aux pays candidats et ne pas hésiter à appeler un chat un chat.Europarl
Pour appeler un chat un chat, la législation européenne en matière d'environnement ne fonctionne pas dans ce domaine.Europarl
Vos squaws ne donnent le jour qu'à des daims ; et si un ours, un serpent, un chat sauvage, naissait parmi vous, vous prendriez la fuite.James Fenimore Cooper (1789-1851), traduction Auguste-Jean-Baptiste Defauconpret (1767-1843)
L'équipement se compose d'un sac à balles, en peau non apprêtée de chat des montagnes, et d'une grande corne en forme de croissant sur laquelle sont ciselés d'intéressants souvenirs.Mayne Reid (1818-1883), traduction Allyre Bureau (1810-1859)
Ses moustaches raides comme celles d'un chat se hérissèrent plus que jamais, et je pus voir à l'éclat de son regard qu'il était emporté par ses rêves.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
J'ai des manies coriaces, des habitudes de chat-huant, sans parler de mon caractère qui m'est parfois insupportable à moi-même.Émile Bergerat (1845-1923)
Vous vous souciez de sa santé tout juste autant que de celle d'un chat gris, et cependant vous en demandez des nouvelles.Fedor Dostoïevski (1821-1881), traduction Victor Derély (1840-1890)
Un chat famélique épiait les moineaux qui recommençaient à s'ébattre et à picorer le crottin laissé sur la route par les chevaux des dragons.Vicente Blasco Ibáñez (1867-1928), traduction Georges Hérelle (1848-1935)
Je suis comme un chat qui passerait toute la journée à se lécher pour enlever jusqu'à la dernière parcelle de poussière.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « CHAT, CHATTE » s. m. & f.

Petit animal domestique qui miaule, & qui est ennemi des souris. Le chat a les pattes, les dents, les yeux & la langue semblables au lion. Ces animaux ont tant de conformité ensemble, que les Turcs sont persuadez qu'il y a quelque fondement à ce que dit l'Alcoran, que le chat nasquit dans l'Arche de l'esternuement du lion. Par les loix d'Arragon on punissoit les larrons, en les fouëttant avec un chat attaché au cou. Ambroise Paré soûtient que le chat est un animal venimeux qui infecte par son poil, par son haleine, & par sa cervelle. Son poil est dangereux à avaler par dessus tous les autres, comme on voit en l'exemple de ce Romain, qui mourut pour en avoir avalé un dans du lait. Son haleine infecte d'un poison tabifique qui donne la pthisie, dont Matthiole rapporte plusieurs exemples : & si on mange de la cervelle de chat, elle cause une grande douleur de teste, & rend quelquefois insensé, ou cause de continuelles vertiginositez. Il adjouste que leur souffle & leur regard est notoirement contagieux ; & il dit avoir veu des gens qui pour avoir toûjours couché avec un chat, sont devenus pthisiques & eslancez, & enfin en sont morts. On estime fort en France les chats d'Espagne. Ce mot vient de catus ou cattus, comme celuy de chatte de catta, qui se trouvent dans les anciennes Gloses. Il est derivé du Grec cattis, signifiant la même chose. Menage. Les Italiens disent gatto. Isidore veut qu'il vienne ex eo quòd cattet, id est, videat. D'autres l'appellent cattus à capturâ. Ugutio croit qu'on a dit catus, quasi cautus, unde Deus Catius, qui cautos, acutos efficiebat, dit St. Augustin. On a appellé aussi le chat, murilegus, felis, musio, musicula, & pilax, parce qu'il prend des souris. Du Cange.
 
En termes de Chasse, on appelle chats harets, les chats sauvages qui sont retirez dans les bois & garennes, & font un grand degast de lapins.
 
Il y a une espece de chats dans les Indes Occidentales, qui ont une poche à leur costé où ils mettent leurs petits, qu'ils portent toûjours avec eux, sans que cela les empesche de courir & de sauter, & sans qu'on s'apperçoive qu'ils ayent autre chose que leur corps. Il y a des chats sauvages dans les Indes qui volent par le moyen d'une membrane fort large, laquelle s'étend le long des côtez du pied de derriere au pied de devant. Elle est plissée & retroussée quand ils marchent, & se deplie quand ils volent. On en a apporté des peaux en Europe qui en sont une bonne preuve. Mr. Boile a écrit qu'en l'année 1684. à Londres un gros rat s'estoit accouplé avec une chatte, qui a fait des petits qui tiennent du chat & du rat, & qu'on en a mis un au parc des animaux que le Roy d'Angleterre fait nourrir.
 
Le chat, en termes de Blason, se dit effarouché, lors qu'il est rampant : mais lors qu'il leve le train de derriere plus haut que la teste, on l'appelle herissonné.
 
On dit en termes de Jardinage, Couper les branches d'un arbre en dos de chat, pour dire, leur faire faire un coude, comme on fait aux espaliers.
 
On appelle figurément une personne friande, chat, ou chatte.
 
On appelle du sirop de pied de chat, celuy qui est fait avec une petite herbe rouge qui a la figure du pied de chat.
 
On appelle aussi une meschante herbe seche qui vient dans les prez, des chats.
 
CHAT, se dit proverbialement en ces phrases. On dit d'un homme qui s'en va d'une maison sans dire adieu, qu'il a emporté le chat. On dit de celuy qui prend garde soigneusement aux actions d'un autre, qu'il le guette comme le chat fait la souris. On dit aussi, qu'un chat eschaudé craint l'eau froide, pour dire, que celuy qui est eschappé d'un peril, craint tout ce qui est de même nature. On dit aussi de deux personnes ennemies, qu'elles s'aiment comme chiens & chats. On dit aussi, Jetter le chat aux jambes à quelqu'un, pour dire, le rendre coupable d'une faute qu'un autre a faite. On dit, qu'une fille a laissé aller le chat au fromage, pour dire, qu'elle a succombé à quelque tentation amoureuse. On dit, qu'une personne s'est servie de la patte du chat pour tirer les marons du feu, pour dire, qu'elle a mis quelqu'un au hasard, pour profiter de sa simplicité, ou de sa temerité. On dit de deux antagonistes qui sçavent bien attaquer & se deffendre, A bon chat bon rat. On dit encore d'un homme habile, & qui entend à demi-mot, qu'il entend bien chat, sans qu'on dise minon. On dit d'un meschant payeur, & qui ne paye pas en argent comptant, qu'il a payé en chats & en rats. Ce proverbe est ancien, & seroit ridicule au pied de la lettre à ceux qui n'en sçauroient pas l'origine. Je croy qu'il vient du mot de chas, qui signifioit autrefois une maison ; & on dit encore en Lyonnois & en Berry, qu'une maison consiste en trois chas, pour dire, en trois chambres ou en trois estages. Le mot de ras a signifié aussi un champ ou heritage uni où il n'y a point de bastiment : d'où vient qu'on dit encore rase campagne, rez de chaussée, rez pieds rez terre. Ainsi on a dit qu'un homme payoit en chats & en rats, lors qu'au lieu d'argent comptant qui a un prix certain, il payoit ses creanciers en heritages bastis & non bastis, qu'il obligeoit de prendre au prix qu'il vouloit. On dit encore, que la nuit tous chats sont gris, pour dire, que toutes les femmes ont assez de beauté la nuit. On dit encore, que le mou est pour les chats, parce qu'on les nourrit avec du mou, qui est le poulmon de boeuf. On dit encore d'un homme qui a quelques esgratigneures au visage, qu'il s'est joüé avec les chats. Regnier a dit aussi dans ses Satires,
 
Je devins aussi fier qu'un chat amadoüé.
 
On dit aussi, Dés que les chats seront chaussez, pour dire, De bon matin. On dit d'un homme mal propre, qu'il est propre comme une escuelle à chat. On dit encore, Il ne faut pas reveiller le chat qui dort, pour dire, qu'il faut laisser en repos ceux qui nous peuvent faire du mal. On dit, Acheter chat en poche, pour dire, Acheter quelque chose sans la voir.
 
On appelle herbe aux chats, ce que les Latins appellent nepeta ou calamintha ; & chattepeleuse, une vermine qu'on appelle autrement calendre, en Latin curculio.
Podcasts Relaxez-vous avec Robert : La lettre A Relaxez-vous avec Robert : La lettre A

Alléluia ! L’allégresse auditive vous attend avec les mots en A du Grand Robert.

11/05/2020